Accueil du site > SOCIÉTÉ ASIATIQUE > Séances, Colloques & Conférences > Communications par contributeur

Odile MOREAU

Communications :

Madame Odile MOREAU, maître de conférences habilité à l’Université de Montpellier III,
a présenté les communications suivantes lors des séances du Vendredi :

 Séance du 13 avril 2012

« Institutionnalisation de réseaux de solidarité musulmane en Méditerranée avant la Première Guerre mondiale »

Cette intervention mettra en lumière des dynamiques complexes d’échanges, d’interactions et de transformations entre l’Empire ottoman et le Maghreb au début du XXème siècle. À travers cette étude de cas, seront présenté des réseaux de solidarité musulmanes tissés au Sud de la Méditerranée avant la Première Guerre mondiale et particulièrement un réseau qui comprenait un groupe d’officiers ottomans exilés en Egypte participant à une mission miliaire ottomane officieuse au Maroc en 1909/1910.
Nous verrons que, dans un premier temps, ce réseau basé sur des réseaux informels de solidarité, travaillant de manière clandestine, évolua dans un second temps, après 1913, vers une structure beaucoup plus officielle et organisée au sein de l’Empire ottoman.

 Séance du 10 avril 2015

« Le front Ottoman du Maghreb dans la première guerre mondiale »

Il est établi que les Teşkilât-ı mahsusa (services spéciaux ottomans) ont conduit des missions clandestines sur nombre de terrains pendant la Première Guerre mondiale, particulièrement sur les divers fronts. Elles œuvraient dans les provinces ottomanes, mais aussi en dehors de l’Empire. Menées en Iran et en Afghanistan en collaboration avec l’Allemagne et sans grand succès, de telles opérations sont bien connues. Il n’en va pas de même quant à celles qui visèrent l’Afrique du Nord. Ce sont celles-là que nous souhaitons présenter, en prenant notamment le Maroc comme étude de cas.


© 2020/02 - Textes et conception des pages Société Asiatique : Georges-Marie CHATELAIN – tous droits réservés.
Pour toute demande de modification ou renseignement envoyer un courriel à :
Georges-Marie Chatelain



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC