Accueil du site > SOCIÉTÉ ASIATIQUE > Séances, Colloques & Conférences > Communications par contributeur

Anna Caiozzo-Roussel

Communications :

Madame Anna Caiozzo-Roussel , Maître de conférences habilitée à l’Université Paris-Diderot
a présenté les communications suivantes lors des séances du Vendredi :

 Séance du 24 Février 2017

« Une singularité de l’art seldjoukide : la beauté de la Lune ».

À partir du XIIe siècle, la période des Seldjoukides a été particulièrement florissante pour les arts mineurs, de la Haute Mésopotamie à l’Iran, où se multiplient sur tous supports des sujets dont l’identité est parfois difficile a établir. On y voit des jeunes gens dotés de la « face de lune » ou « mâhrû ». Quelle était l’origine de ce trait ? Pourquoi était-il si répandu notamment dans la représentation des jeunes hommes ? Quel rôle l’astre lunaire jouait-il dans ce canon de beauté ?

 Séance du 16 Novembre 2018

« Luxe chez les Mongols d’après la culture visuelle des XIVème et XVème siècles ».

Lorsque les Mongols Ilkhān-s s’installent au XIIIème siècle dans les territoires orientaux de l’ancien califat abbasside, ils ont encore un mode de vie issu des steppes, à la fois fruste mais aussi marqué par la présence d’objets précieux souvent chinois. Les albums Diez de Berlin nous en donnent une vision assez exacte au début du XIVème siècle. Puis, l’acculturation s’observe dans les pratiques aristocratiques comme dans les modes de vie que les témoignages matériels et les arts visuels nous restituent, montrant la progressive islamisation des Mongols tout en mettant en exergue des spécificités culturelles indéniables.


© 2020/02 - Textes et conception des pages Société Asiatique : Georges-Marie CHATELAIN – tous droits réservés.
Pour toute demande de modification ou renseignement :
Envoyer un courriel à Georges-Marie Chatelain



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC