Accueil du site > Séances et Manifestations > Visites d’expositions

Luca Giordano (1634-1705). Le triomphe de la peinture napolitaine

Le 21 février 2020, l’Académie a été reçue au Petit Palais pour une visite de l’exposition « Luca Giordano (1634-1705) : Le triomphe de la peinture napolitaine » (14 novembre 2019-23 février 2020). Après une présentation générale de cette première rétrospective consacrée en France à ce peintre majeur du XVIIe siècle par son directeur, M. Christophe Leribault, le groupe de l’Académie a été conduit, au fil d’un riche parcours thématique, à contempler une très grande variété d’oeuvres reflétant l’étendue fabuleuse du talent et des manières de cet artiste surnommé familièrement à son époque « Luca va presto » tant sa grande prolificité était prodigieuse — près de 5000 peintures comportant quantité de grands formats et de fresques lui sont en effet attribuées à ce jour, un nombre colossal qui force l’admiration, même s’il est vrai que Giordano pouvait s’appuyer sur une armée de disciples et d’apprentis dans l’atelier qu’il dirigeait en entrepreneur avisé. A côté du Giordano imitateur brillant à ses débuts de Dürer, Ribera, Raphaël, Titien ou bien encore de Pierre de Cortone, l’exposition du Petit-Palais permettait de découvrir l’étendue de la gamme des compositions et des thèmes propres à ce génie éclectique. Ses peintures de style typiquement baroque où les couleurs sont rayonnantes et le coup de pinceau vif, y côtoyaient des tableaux offrant des représentations de cieux spectaculaires emplis de nuées grises, des toiles à l’aspect fantastique où se rencontrent démons et autres créatures fantastiques, ou bien encore des scènes abominables témoignant des horreurs de la peste qui dévasta la ville Naples en 1656. On doit saluer le tour de force accompli par le Petit-Palais qui a été capable, grâce à des prêts exceptionnels, de rassembler près de 90 tableaux et dessins provenant du musée de Capodimonte à Naples, des principales églises de la ville campanienne mais aussi de multiples institutions européennes dont le musée du Prado.



imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC