Accueil du site > Séances et Manifestations > Visites d’expositions

Chypre entre Byzance et l’Occident


Musée du Louvre, 28 octobre 2012-28 janvier 2013.



Le 22 janvier 2013, M. Jannic Durand, Conservateur général, a reçu au Louvre un groupe de membres et de correspondants de l’Académie, pour une visite privée de l’exposition consacrée à Chypre médiévale. À travers la présentation des œuvres et objets exposés, il a mis en relief la diversité artistique de cette île, au carrefour des civilisations, entre Orient et Occident, dont l’identité est à la fois singulière et multiple. Dominations byzantine, arabe, franque et enfin vénitienne se sont succédé à Chypre, laissant un héritage artistique et architectural contrasté, comme en témoigne la richesse du patrimoine chypriote exposé.


Plus d’informations sur le site du Louvre :

  • Chypre entre Byzance et l’Occident, IVe-XVIe siècle >>>
  • Camille Enlart (1862-1927). Un Français en Chypre >>>

Sur Canal Académie :
Entre Byzance et l’Occident, Chypre du IVe au XVIe siècle. Regards croisés sur l’histoire et les arts de l’île d’Aphrodite : versant médiéval >>>

L’Académie compte parmi ses membres et correspondants de grands spécialistes de Chypre médiévale comme Jean Richard et Jean-Bernard de Vaivre. Ils ont eu aussi d’illustres prédécesseurs au sein de l’AIBL : Louis de Mas Latrie (1815 - L 1885 - 1897) et Camille Enlart (1862 - O 1925 - 1927), tous deux évoqués dans l’exposition pour le rôle qu’ils ont joué dans la redécouverte de cette période méconnue au XIXe siècle. L’Académie décerne au premier, en 1843, un prix pour son mémoire sur l’histoire de Chypre sous le règne des princes de la maison de Lusignan avant de l’envoyer en 1845 en mission sur l’île. Il en rapportera, en 1846, une statuette d’impératrice en marbre (Constantinople (?), fin du IVe-début du Ve s., Paris, Bibliothèque nationale de France) présentée dans la première salle de l’exposition.

Pour en savoir plus sur Louis de Mas Latrie (1815 - L 1885 - 1897)
Wallon, Henri. « Notice sur la vie et les travaux du comte Jacques-Marie-Joseph-Louis de Mas Latrie, membre libre de l’Académie ». In : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, N. 6, 1899. pp. 711-737. http://www.persee.fr/web/revues/hom… (Consulté le 07 février 2013)


Camille Enlart, auquel est consacrée une vitrine à la fin de l’exposition, continue cette exploration des liens privilégiés entre Chypre et la France durant le Moyen Âge. Il rapporte de ses missions des œuvres qu’il offre au musée du Louvre, comme le fragment du tombeau d’un prince Lusignan à Nicosie, ainsi que de nombreux clichés, dessins et aquarelles qui se distinguent par leur finesse d’exécution et leur valeur documentaire.
Pour en savoir plus sur Camille Enlart (1862 - O 1925 - 1927)
  • (Reinach, Salomon. « Éloge funèbre de M. Camille Enlart, membre de l’Académie ». In : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, N. 1, 1927. pp. 39-41. http://www.persee.fr/web/revues/hom… (Consulté le 07 février 2013).
  • de Vaivre, Jean-Bernard ; Plagnieux, Philippe, Monuments médiévaux de Chypre, Photographies de la mission Camille Enlart en 1886, avec une préface de Michel Zink, Paris, ACHCByz 2012.


Quelques références dans les publications de l’Académie  :


imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC