Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2022 > Septembre 2022

Séance du 30 septembre 2022

– Communication de M. Gilles Bérillon, directeur de recherche au CNRS, sous le patronage du Secrétaire perpétuel Nicolas GRIMAL : « Préhistoire du Plateau Central Iranien : De Garm Roud (Mazandaran) à Qaleh Kurd (Qazvin) ».

Résumé : Au cours des 300 derniers milliers d’années, le Plateau central iranien a pu constituer une aire de migration et d’établissement d’humanités variées : néandertaliens, dénisoviens, hommes modernes… Pourtant, contrairement au Zagros-Caucase à l’Ouest et à l’Asie centrale à l’Est qui ont livré de riches découvertes, les données de terrain disponibles pour le Plateau central Iranien étaient rares jusqu’il y a peu. Notre connaissance de la préhistoire ancienne dans cette région était donc limitée, alors que l’Homme y est partout depuis la Protohistoire. C’est dans ce contexte que le Programme conjoint paléoanthropologique franco-iranien (FIPP) s’est structuré en équipe pluridisciplinaire il y a vingt ans, à la recherche de sites paléolithiques, convergeant avec d’autres projets d’archéologues iraniens. Une première étape importante dans les travaux du FIPP a été la découverte puis la fouille du site Paléolithique supérieur, Garm Roud (Mazandaran), dans l’Alborz central : une halte de chasse de plein air, vestiges d’activités d’hommes modernes datés d’environ 33 000 ans. Puis le FIPP a poursuivi sur l’autre versant de l’Alborz, dans la province de Semnan, fouillant Mirak, un autre site de plein air, en contexte désertique ; les vestiges épars collectés en surface le rapportaient jusqu’ici au Paléolithique moyen. Les fouilles du FIPP ont permis de montrer qu’au moins trois phases d’occupation humaine s’y sont succédées, entre 50 et 26 000 ans, du Paléolithique moyen au Paléolithique supérieur et pouvant être rapportées à au moins deux espèces. Les travaux portent maintenant sur Qaleh Kurd (Qazvin), une grotte située plus à l’ouest, à mi-distance de Mirak et des sites connus du Zagros. Les recherches du FIPP à Qaleh Kurd livrent des dépôts riches de plus de 150 000 ans, représentant plusieurs centaines de milliers d’années d’occupation humaine. Bien que les travaux en soient à leur début, ces vestiges font de Qaleh Kurd le plus ancien site paléolithique et paléoanthropologique du Plateau Central Iranien et de ses environs. Nous présentons ici ces étapes de recherches archéo-préhistoriques du FIPP dans le Plateau Central Iranien et les récents résultats obtenus à Qaleh Kurd.

Mots clés : Préhistoire, Plateau central iranien, fouilles archéo-préhistoriques, peuplements humains, Pléistocène. 

Abstract : During the last 300 thousand years, the Iranian Central Plateau may have been an area of migration and settlement of various humanities : Neanderthals, Denisovans, modern humans… However, unlike the Zagros-Caucasus in the West and Central Asia in the East, which have yielded rich discoveries, the field data available for the Iranian Central Plateau were scarce until recently. Our knowledge of ancient prehistory in this region was therefore limited, even though Man has been present everywhere since Protohistory. It is in this context that, 20 years ago, the joint French and Iranian Palaeoanthropological Program (FIPP) was structured as a multidisciplinary team in search of Palaeolithic sites, converging with other projects of Iranian archaeologists. An important first step in the work of the FIPP was the discovery and the excavation of the Upper Palaeolithic site, Garm Roud (Mazandaran), in the Central Alborz : an open-air hunting halt, with remains of modern human activities dated to about 33,000 years ago. Then, the FIPP continued its investigations on the other side of the Alborz, in the province of Semnan, excavating Mirak, another open-air site, in a desert context ; the scattered remains collected on the surface related it to the Middle Palaeolithic. The FIPP excavations have shown that at least three phases of human occupation took place there, between 50 and 26,000 years ago, from the Middle Paleolithic to the Upper Paleolithic ; they can be related to at least Neandertals and Modern Humans. The FIPP is currently working on Qaleh Kurd (Qazvin), a cave located further west, halfway between Mirak and the known Zagros sites. Ongoing research at Qaleh Kurd yields deposits of at least 150,000 years old and representing several hundred thousand years of human occupation. Although the work is in its early stages, these remains make Qaleh Kurd the oldest Palaeolithic and Palaeoanthropological site in and around the Central Iranian Plateau. We will introduce here these stages of FIPP’s archaeological-prehistoric research in the Central Iranian Plateau and the recent results obtained at Qaleh Kurd.

Keywords : Prehistory, Iranian Central Plateau, Archaeo-Prehistoric excavations, Human settlements, Pleistocene



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC