Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2022 > Juin 2022

Séance du 3 juin 2022

- Communication de M. Olivier Soutet, correspondant de l’Académie : « Le couple e et i en dans l’histoire morphologique du français : une simple question de genre ? »

Résumé : L’histoire morphologique de la langue française suggère qu’à partir de sources étymologiques diverses, un couple oppositif s’est constitué, unissant deux signes graphiquement bien identifiables e et i, avec, en particulier pour le premier d’entre eux, des réalisations phonétiques multiples. Il est observable notamment dans l’évolution des conjonctions ne/ni et se/si et plus encore dans le fonctionnement grammatical et sémantique des pronoms personnels, des mots démonstratifs et de certains mots indéfinis.

Son caractère transcatégoriel l’a conduit à être largement ignoré des histoires morphologiques, le plus souvent exclusivement organisées à partir d’une approche de la langue indexée sur la distinction des parties de discours.

Sans prétendre à l’exhaustivité, la présente contribution vise à explorer ce couple et à en dégager le contenu sémantique profond subsumant sous lui les rendements obtenus dans les différents contextes d’apparition.

Mots-clés : histoire du français, parties de discours, graphie, morphologie, sémantique. 

Abstract : The morphological history of the French language suggests that, from various etymological sources, an opposing couple was formed, uniting two graphically well identifiable signs e and i, with, in particular for the first of them, realizations multiple phonetics. It is observable in particular in the evolution of the conjunctions ne/ni and se/si and even more so in the grammatical and semantic functioning of personal pronouns, demonstrative words and certain indefinite words.

Its transcategorical character has led it to be largely ignored by morphological histories, most often exclusively organized from an approach to language indexed on the distinction of parts of speech.

Without claiming to be exhaustive, the present contribution aims to explore this pair and to identify the deep semantic content subsuming under it the yields obtained in the different contexts of appearance.

Keywords : History of French, parts of speech, spelling, morphology, semantics. 



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC