Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2022 > Janvier 2022

Séance du 7 janvier 2022

– Communication de M. Gregory Pereira, directeur de recherche au CNRS, sous le patronage de Dominique MICHELET : « Représentations funéraires des statuts sociaux chez les Tarasques du Michoacán (Mexique) et leurs prédécesseurs (500-1522 ap. J.-C.) ».

Résumé : Au cours des siècles qui précédèrent l’arrivée de Cortés, les hautes terres du Michoacán (Centre-Ouest mexicain) connurent un changement majeur : le passage de sociétés organisées en chefferies autonomes à une société urbaine et étatique. Celle-ci atteignit son apogée au début du XVIe siècle quand les souverains tarasques étendirent leur domaine et s’opposèrent de ce fait à leur puissant voisin aztèque. Les recherches archéologiques conduites au Michoacán permettent de retracer les étapes de cette transformation. S’inscrivant dans ce contexte historique, la présente communication propose d’examiner, à partir de l’étude des sépultures, les conséquences de ce changement sur les pratiques funéraires. Nous nous intéresserons aux représentations que les tombes nous offrent de la société des morts et, à travers elles, aux transformations opérées dans le domaine de l’idéologie funéraire. Nous nous interrogerons en particulier sur la façon dont sont mises en scène les inégalités entre défunts, sur leur évolution dans le temps et sur l’image que cette évolution nous renvoie de la société. En confrontant les données funéraires à celles issues d’autres témoins archéologiques ou textuels, nous chercherons à mesurer les contradictions que manifestent ces différentes sources.

Abstract  : In the centuries preceding the arrival of Cortés, the Michoacán Highlands (central-western Mexico) experienced a major change : the transition from societies organized in autonomous chiefdoms to an urban and centralized state. This process culminated at the beginning of the 16th century when the Tarascan rulers extended its domain and thus opposed its powerful Aztec neighbor. Archaeological research carried out in the region allows us to trace the stages of this transformation. From the study of burials, the present paper aims to examine the consequences of this change on the funerary practices. We will be interested in the depictions that graves offer us of the society of the dead and, through them, in the transformations that took place in the field of funerary ideology. In particular, we will question the way in which inequalities between the deceased are staged, their evolution over time and the image that this evolution sends back to us of the living society. By confronting funerary data with those from other archaeological or textual evidences, we will try to understand the contradictions that these different sources show.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC