Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2016 > Mai 2016

Séance du 20 mai

Séance dans le cadre de la VIIIe journée d’études organisée par l’Académie et la SEMPAM.

  • Communication de M. Henri Lavagne, membre de l’Académie : « De la pierre au plâtre, quelques exemples de copie en mosaïque ».

Communication de M. Abdellatif Mrabet, sous le patronage de MM. Jehan DESANGES et Azzedine BESCHAOUCH : « Muséographie et histoire : le musée national du Bardo ».

« Muséographie et histoire : le musée national du Bardo » from Académie des Inscriptions on Vimeo.

 Dans une première partie consacrée au Bardo en tant que lieu de mémoire, l’auteur s’attachera à mettre en lumière les nombreuses étapes de sa constitution depuis l’époque du bas Moyen Âge, du temps des sultans Hafsides, jusqu’à nos jours, en passant par la période marquante des beys mouradites, puis celle, essentielle, des Husseynites. Ainsi, parce qu’il a été successivement espace de villégiature, résidence princière, siège du gouvernement, musée en 1885 puis musée national en 1956, siège de l’assemblée constituante puis de la chambre des députés de la première république de Tunisie, siège de son assemblée constituante de 2011, enfin siège de l’assemblée des représentants du peuple de la deuxième république depuis 2014, le Bardo, mondialement réputé pour ses collections archéologiques, est également un haut lieu de l’histoire de la Tunisie moderne.

 Un second volet de cette communication volet sera consacré au musée et à l’institution muséale du Bardo avec plusieurs haltes chronologiques consacrées :

- au contexte de sa création et à son importance dans l’histoire de la politique patrimoniale tunisienne ;

- à la mise en place et à l’évolution muséographique du musée Alaoui ;

- à l’évolution du musée national du Bardo.

 Enfin, dans une dernière partie, l’auteur évoquera quelques points d’ordre technique en rapport avec la question du statut de cette institution muséale, de sa vocation culturelle et de sa portée économique.


Communication de M. François Baratte, sous le patronage de MM. Henri LAVAGNE et Jehan DESANGES : « Les collections de sculpture romaine : une contribution à l’histoire des musées d’Afrique du Nord »

« Les collections de sculpture romaine : une contribution à l’histoire des musées d’Afrique du Nord » from Académie des Inscriptions on Vimeo.

La sculpture a souvent fait figure de parent pauvre dans les travaux et les publications consacrés à l’Afrique romaine, peut-être en raison de la mauvaise opinion que les chercheurs ont eu pendant longtemps de l’originalité de l’art romain en ce domaine – à l’exception du portrait.

Dans la perspective d’une réflexion sur le patrimoine des pays du Maghreb, deux points seront développés ici :

- on s’attachera à montrer que dans l’Antiquité déjà, la sculpture est bien considérée comme un véritable patrimoine qu’il convient de respecter

- on présentera ensuite quelques observations sur l’évolution de l’état d’esprit de la recherche à l’époque moderne vis-à-vis de la sculpture en Afrique romaine, qui tend désormais à occuper toute la place qui lui revient dans les publications comme dans les musées.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC