Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2016 > Avril 2016

Séance du 8 avril


Note d’information de M. Jean-Bernard de Vaivre, correspondant de l’AIBL : « La défense des possessions de l’Ordre de Saint-Jean dans le Dodécanèse. Note sur le projet d’étude des fortifications ».




Communication de Mme Nicole Bériou, correspondant de l’Académie : « Un lieu de culte parisien oublié. La tombe de frère Réginald d’Orléans, de l’ordre des Prêcheurs († 1220) »



Résumé
Proche compagnon de Dominique de Caleruega, le frère Réginald d’Orléans, disparu avant lui, a marqué les premières années de l’ordre des Prêcheurs en donnant un élan exceptionnel au recrutement de la première génération de frères dans les écoles de Bologne, puis de Paris. Dès sa mort, il a fait l’objet d’un culte populaire spontané, surgi près de sa tombe à Sainte-Marie-des-Champs. Comment et pourquoi les Parisiens ont-ils voué à ce lieu de culte un attachement séculaire ? Et quel fut, en contrepoint, le regard porté par les membres de l’ordre, à Paris et ailleurs, sur la figure de Réginald, jusqu’à sa béatification officielle per viam cultus en 1875 ? La confrontation des traces les mieux connues de la dévotion qu’il a suscitée et de quelques documents jusqu’à présent presque complètement ignorés permet aujourd’hui un nouvel examen du dossier et suggère quelques propositions de son interprétation.

Mots-clefs
Réginald d’Orléans ; Dominicains ; Culte populaire ; Tombe ; Paris



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC