Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2013 > Janvier 2013

Séance du 25 janvier 2013


Note d’information de M. Pierre Bordreuil et Mme Claude Doumet-Serhal, sous le patronage de M. Christian ROBIN : « Un nouveau temple phénicien à Sidon ? ».

Sidon figure dans la Genèse comme « le premier né de Canaan » et le terme de « Sidonien » est utilisé dans la Bible et chez les auteurs grecs pour désigner les « Phéniciens ». En 1967, la Direction générale des Antiquités du Liban, acquiert trois parcelles de terrain au centre de la ville d’une superficie totale d’environ 30.000 m2. La première parcelle correspond à celle du « château Saint-Louis ». La seconde est séparée de la première par une route et la troisième que l’on appelle « college site » ou « chantier des collèges », située sur la pente nord du tertre avait été occupée par des établissements d’enseignement. En 1998, la Direction Générale des Antiquités donne l’autorisation au British Museum d’entreprendre des recherches dans la ville. D’emblée, l’opportunité de fouiller systématiquement pour la première fois Sidon, si connue historiquement par les textes, paraissait être une occasion unique. Les travaux du British Museum ont révélé, au fil des années et pour la première fois, une séquence stratigraphique continue pour la ville qui débute au 3è millénaire av. J.-C et se prolonge jusqu’à l’époque romaine. De récentes découvertes ont révélé des niveaux d’occupation de l’Âge du fer reconnus sur une implantation qui remonte au Bronze Récent. Cette continuité stratégique témoigne d’un temple conçu à long terme, selon une formule qui sera pérennisée durant l’époque phénicienne. Une des fosses de décharge trouvée dans cet espace contenait de la céramique locale et chypriote ainsi qu’une inscription phénicienne. Cette inscription incomplète de dix lettres sur fragment d’assiette, mentionne dans sa partie lisible les autels suivis vraisemblablement du nom de celui qui en avait la charge. Elle est une indication supplémentaire que le site sidonien en cours de fouille est celui d’un temple phénicien du 8è siècle. Définir avec précision les étapes du développement de Sidon et déterminer de manière générale la séquence régionale pour le sud Liban est désormais possible.

Mots clés : Sidon, Âge du Fer, phéniciens, sacré, autel.


Communication de M. Jean-Yves Empereur, sous le patronage de M. Nicolas GRIMAL : « Nouvelles découvertes à Alexandrie ».



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC