Accueil du site > Publications > Collections > Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Tome 57. À l’est d’Ani

Par I. Augé, Ph. Dangles, A. T. Baladian, avec la participation de M. Dupin, J. Monchamp et Ph. Sablayrolles. Préface de J.-P. MAHÉ, membre de l’AIBL.

364 p. textes et index, 270 photos, cartes et plans.

Parution : avril 2020

Prix : 50 € 

Ouvrage publié avec le soutien de l’Université Paul Valéry Montpellier 3





Présentation

A travers la monographie de huit sites archéologiques, pour la plupart inédits ou n’ayant fait
l’objet que de brèves publications, l’ouvrage esquisse un tableau de la partie orientale de la province historique d’Ayrarat – correspondant aux régions administratives du Širak et de l’Aragacotn dans l’actuelle République d’Arménie. L’histoire de ces terres de marches toujours très disputées est dominée par l’opulente cité d’Ani. Aujourd’hui située en Turquie, elle focalise l’attention des chercheurs depuis la fin du XIXsiècle. La mission archéologique française dont les travaux sont présentés dans cet ouvrage s’est d’abord consacrée à l’étude du patrimoine monumental de cette ville-capitale (de 1998 à 2005). Puis elle s’est transportée sur la rive orientale de l’Axurean-Arpaçay qui marque la frontière moderne. Pendant sept ans, elle s’est intéressée à des sites variés et complexes, associant des ouvrages à vocation défensive, cultuelle, économique, résidentielle etc. Principalement actifs du Xsiècle au début du XIVsiècle, ils intègrent fréquemment des monuments antérieurs à la conquête arabe de l’Arménie au VIIsiècle. Ils nous sont parvenus à travers les transformations d’une période moderne non moins troublée. Pour chacun des sites, l’étude s’appuie sur un travail de relevés inédit, complété par des sondages en stratigraphie du sol, un réexamen des sources littéraires et épigraphiques et, lorsque cela s’est avéré possible, par la consultation d’archives.

Sommaire
  • Préface
  • D’Ani à Ani-Pemza 1998-2012. Remarques sur une mission transfrontalière dans le vilayet de Kars, le Širak et l’Aragacotn, par Jean-Pierre MAHÉ, membre de l’AIBL.
  • Avant-propos
  • Historique de la mission, par Isabelle Augé et Ani T. Baladian
  • Historique de la région, par Isabelle Augé
  • Monuments de la haute vallée de l’Axurean
  • Le site fortifié de Vahramaberd, par Philippe Dangles
  • Le site fortifié de TiraŠen, par Philippe Dangles
  • Le village abandonné de Vahramaberd, par Ani T. Baladian
  • Au pied du site fortifié de TiraŠen
  • L’église basse, par Michel Dupin
  • Les églises du lac, par Michel Dupin
  • Les fragments sculptés, par Ani T. Baladian
  • Les inscriptions lapidaires, par Ani T. Baladian
  • La vallée des croix, par Ani T. Baladian
  • Les xač‘k‘ars, par Ani T. Baladian
  • De l’église au fortin
  • Le site d’Axurik, par Philippe Dangles
  • Le site Aralık / Erazgawors, par Philippe Dangles
  • L’église d’AnuŠavan, par Philippe Dangles
  • Gusanagiwł face à Tignis, par Philippe Dangles
  • Le site fortifié de DaŠtadem, par Philippe Dangles (avec Isabelle Augé et
  • Ani T. Baladian, pour l’étude des sources littéraires, photographiques et épigraphiques)
  • Annexe 1 : Synthèse des travaux de la mission arménienne, par H. Melkonyan et
  • A. Babaanyan
  • Annexe 2 : Y. Šahxat‘unyanc‘, traduit par Jean-Pierre Mahé
  • Le complexe monumental d’Aruč, par Philippe Dangles (avec Isabelle Augé et
  • Ani T. Baladian pour l’étude des sources littéraires, photographiques et épigraphiques)
  • Mobilier céramique des sites d’Erazgawors et de DaŠtadem, par Julie Monchamp
  • Conclusion
  • Bibliographie générale
  • Index

  • Extraits

    Cliquez pour découvrir des extraits de l’ouvrage.

    Pour se procurer cet ouvrage :
    Peeters France - 52, Boulevard Saint-Michel, 75006 Paris
    Tél. 01 40 51 89 20
    Site : https://www.peeters-leuven.be/
    Courriel : peeters.publish@free.fr


    imprimer



    Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC