Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2021

Octobre 2021

Le 28 octobre, M. André VAUCHEZ, membre de l’Académie, a participé à la Journée d’hommage organisée par l’École française de Rome à la mémoire du médiéviste Jean-Marie Martin (« Il Meridione di Jean-Marie Martin ») , où il a présenté un exposé introductif sur « Jean-Marie Martin (1938- 2021 : un demi-siècle d’amitié » (https://www.efrome.it/la-recherche/…).

Le 22 octobre s’est déroulée, sous la Coupole du palais Mazarin, la séance publique de rentrée des cinq Académies, présidée par M. André VACHERON, Président de l’Institut et de l’Académie des Sciences morales et politiques. Dans le cadre du thème retenu cette année, « La vie », le Père Jean-Robert ARMOGATHE, membre de l’Académie, a prononcé un discours intitulé : « Le vie est un songe ». Pour visionner cette séance solennelle > https://www.canalacademies.com/emis….

Les 21 et 22 octobre 2021, au palais universitaire de Strasbourg, une assemblée nombreuse a suivi la manifestation qu’a organisée É. Clementz, maître de conférences en histoire médiévale et moderne à l’Université de Strasbourg, à la mémoire de Francis RAPP, professeur d’histoire du Moyen Âge dans cette même université de 1974 à 1991 et membre de l’Académie, qui nous a quittés l’an dernier après avoir contracté le Covid 19. La première des deux journées s’est ouverte sur les interventions de M. André VAUCHEZ, membre de l’Académie (« Francis Rapp, du Groupe de La Bussière à « L’Histoire du christianisme » »), qui a aussi présidé une des sessions de cette journée d’hommage, et de Mme Nicole BÉRIOU, membre de l’AIBL (« Une intuition féconde de Francis Rapp : étudier la communication religieuse dans la vie sociale »). Pour en savoir plus > https://histoire.unistra.fr/agenda/….

Mme Claire-Akiko Brisset, correspondant de l’AIBL, a participé, le 15 octobre au musée Ariana (Genève), au colloque « La fascination du Japon : collectionner à l’ère Meiji (1868-1912) », avec une communication intitulée : « Le Japon vu d’Europe : si lointain, si proche ». Elle a également pris part au colloque organisé, les 20-22 octobre, à l’Université de Fribourg sur « Lettres à l’oeuvre. Pratiques lettristes dans la poésie en français (de l’Extrême Contemporain au Moyen Âge) » (https://www.fabula.org/actualites/c…) avec une communication intitulée : « Jeux graphiques et poésie lettriste vus du Japon (Xe-XXe s.) ».

M. Philippe CONTAMINE, membre de l’Académie, a prononcé l’introduction de la 5e journée d’études « Commercer au temps de la guerre de Cent Ans » organisée par le Centre de Recherche sur le Commerce international médiéval (CRECIM), qui s’est tenue à Troyes le 15 octobre (http://www.archives-aube.fr/a/1209/…). Il est intervenu au début du colloque international « Quand la Pucelle d’Orléans fut proclamée sainte. Centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc 1920-2020 » organisé à Orléans, les 21 et 22 octobre (https://www.orleans-metropole.fr/la…) en posant trois questions : aurait-elle pu être canonisée lors de la révision de son procès en 1456, Rome l’aurait-elle canonisée si la France avait perdu la guerre de 1914-1918, serait-elle canonisée aujourd’hui compte tenu de la mentalité dominante, dans et hors de l’Église ?

Le 14 octobre, M. Laurent PERNOT, membre de l’Académie, a donné une master class sur « L’art du sous-entendu » à l’invitation de la Conférence Olivaint, à Paris.

Les 8 et 9 octobre, M. Olivier Poncet, correspondant de l’AIBL, a participé à plusieurs tables rondes des Rendez-vous de l’histoire à Blois (« Faire dialoguer les images avec les mots : le renouveau de l’écriture biographique », « Les 200 ans de l’École des chartes » et « Les mobilités professionnelles dans la France moderne »). Il a été professeur invité, du 19 au 30 octobre, à l’Università degli Studi di Trento où il donné, le 28 octobre, une conférence sur « Il notaio e l’autenticazione degli atti notarili dal Medioevo alla firma elettronica ».

Le 8 octobre, lors du colloque « La Sicilia preistorica. Dinamiche interne e relazioni esterne » organisé à l’Università degli Studi di Catania, M. Jean GUILAINE, membre de l’Académie, a présenté (en distanciel) une communication intitulée : « Le Campaniforme et la Méditerranée centrale » (http://www.agenda.unict.it/17194-la…).

Les 6 et 7 octobre, s’est tenu au château de Langeais un colloque organisé par MM. André VAUCHEZ, conservateur du château, et Dominique BARTHÉLEMY, membres de l’AIBL, qui était consacré à « Langeais, Foulques Nerra et les châteaux des pays de Loire, de l’an Mil à la première croisade » et a réuni une cinquantaine de participants. Cette rencontre a permis à des historiens et à des archéologues des universités de Paris-Sorbonne, Tours et Caen de mieux situer la maison forte, dont les ruines imposantes se trouvent dans le parc du château de Langeais, dans le tournant qu’a constitué la mise en place de châteaux d’un type nouveau en Touraine et en Anjou, entre la fin du Xe et le début du XIe siècle. Le colloque a également éclairci le rôle – sinon la personnalité, qui reste énigmatique – de Foulques Nerra qui a oeuvré pendant près d’un demi-siècle pour faire entrer la Touraine dans la mouvance du comté d’Anjou, tout en conservant d’assez bonnes relations avec les premiers Capétiens. M. Jean-Marie Moeglin, correspondant de l’AIBL, a présenté une leçon magistrale sur la figure de ce personnage dont les chroniqueurs médiévaux donnent des images contrastées, mais dont la mémoire régionale et nationale a conservé le souvenir jusqu’à notre époque. Les actes de ce colloque seront publiés dans la collection Varia de l’Académie en 2022, avec le soutien de la fondation Siegfried de l’institut.

Les 4 et 5 octobre, M. Alain THOTE, membre de l’AIBL, a participé au colloque « Identity and Value in Global Perspective. Dialogues Between Ancient East and West » organisé à l’Université de Heidelberg par le Centre for Asian and Transcultural Studies. Il y a présenté une communication sur le thème « Images from Persia and the Steppes in a Chinese Context (Sixth to Second c. B.C.) : Adoption or Rejection ? », et a prononcé la conférence de clôture : « Identity Markers in the Material Culture of two Borderlands during the Warring States Period (481-221 B.C.) : Contrasts and Similarities ». Le 11 octobre, à l’invitation de l’Académie des Sciences de Bavière et de la fondation Carl-Friedrich von Siemens (Munich), il a donné la 110e conférence de la série « Werner Heisenberg Vorlesungen » sur le thème : « Early Influences on China through the Silk Road ».

M. Jacques JOUANNA, membre de l’AIBL, a été invité, le 3 octobre, au XVII Festival internazionale della Storia à Gorizia (https://www.estoriafestival.it/prog…) dont le thème était cette année « La follia » et y a fait une intervention sur « La folie chez Hippocrate ». Il a également participé au XVII. Internationales Hippokrateskolloquium qui a eu lieu à Munich, du 10 au 16 octobre, où il a fait la communication inaugurale intitulée : « Du nouveau sur la méthode éditoriale et interprétative des Fractures d’Hippocrate : un conservatoire de la langue grecque », et où il a présenté, dans la séance des nouvelles parutions, son Hippocrate. Introduction générale, Vie selon Soranos, Presbeutikos ou Discours d’Ambassade, Épibômios ou Discours à l’Autel, Décret des Athéniens, Lettres I & II (Paris, Les Belles Lettres, 2020).



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC