Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2021

Juin 2021

Le 22 juin, M. Matthieu Arnold, correspondant de l’AIBL, a donné une communication intitulée : « La Réforme au Collège de France » dans le cadre du colloque international « Dieu au Collège de France » organisé par MM. Antoine Compagnon et Thomas RÖMER, administrateur du Collège de France et associé étranger de l’AIBL, qui a pour sa part donné un exposé sur « Les études bibliques au Collège de France. Le cas de Jean Astruc : un médecin invente l’exégèse historico-critique ». Pour en savoir plus > https://www.college-de-france.fr/si…. Le 9 septembre, M. Marc PHILONENKO, membre de l’AIBL, a ouvert le colloque « Un siècle de théologie : la Revue d’Histoire et de Philosophie religieuses fête ses 100 ans » organisé à Strasbourg par M. Matthieu Arnold.

M. Pierre GROS, membre de l’Académie, dans le cadre des manifestations qui ont marqué, le 13 mai dernier à Nîmes, l’inauguration de l’exposition du musée de la Romanité intitulée : « L’empereur romain, un mortel parmi les dieux », dont il était l’un des membres du conseil scientifique, a donné, le 23 juin, une conférence sur le thème : « De la Dalmatie (Narona) à la Judée (Sébastè) et à la Provence (Nîmes) : comment s’appelaient et à quoi servaient les premiers sanctuaires augustéens dits du culte impérial ? ». M. John SCHEID, membre de l’Académie, a également participé aux cycles de conférences programmés autour de cette exposition en présentant, le 30 juin, un exposé intitulé : « Les Res Gestae Divi Augusti. Épigraphie et histoire » dans le cadre du thème : « Le Principat d’Auguste, un nouveau cadre politique ». Pour en savoir davantage sur cette exposition qui se déroulera jusqu’au 19 septembre et la programmation culturelle organisée > https://museedelaromanite.fr/agenda…

Le IIIe colloque du Hōbōgirin, le dictionnaire encyclopédique du bouddhisme d’après les sources chinoises et japonaises qu’édite l’Académie, s’est déroulé en trois séances de visioconférences les 12 juin, 9 et 30 octobre. Organisé au Collège de France par M. Jean-Noël ROBERT, membre de l’Académie, il réunissait douze intervenants sur le thème : « Jien (1155-1225) – Moine, poète, historien, politicien ». On s’y proposait de rendre compte pour la première fois de l’ensemble de l’œuvre et de l’action de l’un des personnages à la fois les plus illustres et les plus mystérieux de la période de rupture du XIIe au XIIIe siècle japonais. Les actes, traduits en français, constitueront la première publication de la série des « Monographies du Hōbōgirin » pour commémorer en 2025 le huitième centenaire de la mort de ce moine-poète. Pour découvrir la collection du Hōbōgirin >>

Le 16 juin, M. Jacques JOUANNA, membre de l’Académie, a présenté devant la Société nationale des Antiquaires de France, une communication intitulée : « Essai sur la genèse des notions d’épidémie, endémie et pandémie à l’aube de la médecine occidentale : Hippocrate et sa lecture chez Galien ». Le texte de la communication paraîtra dans les Mélanges en l’honneur de M. Emilio MARIN, associé étranger de l’AIBL.

Le 15 juin, lors de la présentation, à l’ambassade de Grèce à Paris, de l’ouvrage collectif Le Voyage des Musiciens. Deux siècles de relations musicales franco-grecques publié sous la direction de C. Corbier, V. Mavroidakou-Castellana et P. Anagnostou, avec une Préface d’Alexandre Farnoux, ancien directeur de l’École française d’Athènes, le Secrétaire perpétuel Michel ZINK a prononcé un discours introductif, en présence, notamment, de Mme l’Ambassadeur Aglaia Balta qui a donné une allocution d’accueil, et de M. Petros Machas, consul général honoraire de Grèce à Monaco. Il a notamment rappelé que c’est à l’occasion du colloque organisé par l’Académie à la Villa Kérylos, les 7 et 8 octobre 2016, sur le thème : « Au-delà du savoir : les Reinach et le monde des arts » que ce projet inédit de publication, dont elle a indirectement favorisé la naissance, a germé à la faveur de la rencontre entre Christophe Corbier, historien de la musique grecque chargé de recherche au CNRS, qui comptait au nombre des communicants, et Vassiliki Castellana, chargée des actions culturelles et éducatives à la Villa Kérylos. La parution de cet ouvrage (Paris, In fine Éditions d’Art, 2021, 232 p.), s’inscrit dans le cadre de l’exposition éponyme présentée à la Villa Kérylos (Beaulieu-sur-Mer) du 13 juin au 16 octobre 2021, en partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux et l’Institut de Recherche en Musicologie, dans le cadre des commémorations du bicentenaire de la Révolution grecque de 1821. Pour en savoir plus > https://infine-editions.fr/publicat…

M. Jean-Bernard de Vaivre, correspondant de l’Académie, a participé à l’organisation de la double exposition des musées de France à Autun et à Chalon-sur-Saône intitulée : « Miroir du prince 1425-1510. La commande artistique des hauts fonctionnaires à la cour de Bourgogne » dont il a rédigé un des chapitres du catalogue. Il a parallèlement donné huit chapitres au Dossier de l’art édité à cette occasion sous le même titre. Il a par ailleurs présenté, le 12 juin, à la Société suisse d’Héraldique une communication sur « Guy de Blanchefort prieur d’Auvergne et éphémère grand maître des Hospitaliers ». Pour en savoir plus sur cette exposition > http://www.museedenon.com/exhibitio….

M. Jean-Yves TILLIETTE, membre de l’Académie, a donné, le 10 juin, à l’Université de Fribourg, lors d’une journée d’études consacrée à « Philologie et critique littéraire dans l’approche du texte médiéval » (https://medieval.cuso.ch/?id=3448&a…), une conférence intitulée : « Entre science et passion : les Lettres de deux amants, un cas d’école ».

M. John SCHEID, membre de l’Académie, a présenté, le 10 juin, une communication intitulée : « De la science des religions à l’anthropologie religieuse. L’évolution d’une science entre la fin du XIXe siècle et les années cinquante du XXe siècle » lors du colloque inaugural de l’Institut thématique interdisciplinaire (ITI) HiSAAR (pour Histoire, Sociologie, Archéologie et Anthropologie des Religions) « Re-structurations religieuses. Transformations internes et interactions externes » qui s’est déroulé du 9 au 11 juin à l’Université de Strasbourg. Pour consulter le programme de ce colloque international > https://histoire.unistra.fr/website…;; pour en savoir plus sur l’Institut thématique interdisciplinaire HiSAAR qui a pour objectif l’étude des faits religieux > http://iti-hisaar.unistra.fr.

Le 9 juin, M. Matthieu Arnold, correspondant de l’Académie, a organisé, en collaboration avec l’Institut d’Études sur le Moyen Âge tardif et la Réformation de l’Université de Tübingen, une journée internationale qui a porté sur « Luther à Worms, 1521-2021 ». Dans le cadre de cette journée, qui s’est déroulée en visioconférence, il a donné une communication intitulée : « Worms (1521) dans la correspondance de Martin Luther et de ses partisans ».

Le 8 juin, lors de la cérémonie commémorant le 4e centenaire de la naissance de Jean de La Fontaine organisée dans la grande salle des séances du palais de l’Institut par France Mémoire, après une allocution d’ouverture de M. Xavier DARCOS, chancelier de l’Institut, un délégué de chaque Académie du quai de Conti a commenté une fable choisie par ses soins, préalablement lue par Mme Muriel MAYETTE-HOLTZ, membre de l’Académie des Beaux-Arts. M. Laurent PERNOT, membre de l’AIBL, avait pour sa part choisi la fable « Contre ceux qui ont le goût difficile » . Pour en savoir davantage sur cette cérémonie, lire le dossier de presse et en visionner le filmage > https://www.institutdefrance.fr/8-j…

M. Jacques VERGER, membre de l’Académie, a participé par visioconférence, les 4 et 5 juin, au colloque international organisé par la faculté de médecine de l’Université de Montpellier et l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 sur « Gui de Chauliac et sa Chirurgia magna » ; il y a présenté une communication intitulée : « L’Université de médecine de Montpellier à l’époque de Gui de Chauliac ». Pour en consulter le programme > https://www.univ-montp3.fr/fr/evene…

Composé de sept membres, dont MM. Alain PASQUIER, membre de l’Académie, et Vassilis Lambrinoudakis, correspondant étranger de l’AIBL, le comité spécial international chargé d’évaluer les candidatures au poste de directeur général du musée de l’Acropole d’Athènes, a exprimé, le 3 juin, son avis au ministre grec de la Culture et des Sports, Mme Lina Mendoni, qui l’a approuvé, en faveur du Professeur Nikos Stampolidis. Archéologue spécialiste de la Grèce archaïque, ce dernier occupait la fonction de directeur du musée d’Art cycladique d’Athènes depuis 1996. Pour en savoir plus > https://www.athina984.gr/en/2021/06…



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC