Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2020

Novembre 2020

Le 30 novembre 2020, M. Jean-Pierre MAHÉ, membre de l’Académie, était l’invité sur France Culture de Xavier Mauduit qui anime l’émission « Le cours de l’histoire ». Intitulée : « Ainsi naquit le premier État chrétien. L’Arménie au carrefour des Empires », cette émission était consacrée à la conversion au christianisme en 301, sous l’influence de saint Grégoire l’Illuminateur, du roi d’Arménie Tiridate et de son peuple, dont Jean-Pierre MAHÉ a notamment retracé l’histoire empreinte de merveilleux, tout en soulignant les raisons notamment politiques de cette conversion. Il y a aussi évoqué la figure de saint Mesrop Machtots, l’inventeur en 405 de l’alphabet arménien, qui d’après la tradition lui aurait été donné par Dieu à l’occasion d’une vision, et qui est encore en usage chez tous les Arméniens. Pour écouter cette émission en ligne > https://www.franceculture.fr/emissi….

Mme Nicole BÉRIOU, membre de l’Académie, a participé, le 5 novembre 2020, aux côtés de Mme Bénédicte Sère, maître de conférences à l’Université Paris Nanterre, à une émission de la série « Au risque de l’histoire » animée par Christophe Dickès de la chaîne de télévision KTO qui était consacrée au Grand Schisme. Intitulée : « Quand l’Église comptait trois papes », cette émission sera diffusée le 25 février 2021 vers 20h30, et restera ensuite accessible sur YouTube et sur le site internet de la chaîne (http://www.ktotv.com).

M. Franciscus VERELLEN, membre de l’Académie, a donné un entretien au magazine économique Forbes paru le 16 novembre dans un article intitulé : « 4 Instituts pour mieux comprendre la Chine d’Aujourd’hui » (à consulter à l’adresse suivante > https://www.forbes.fr/politique/4-i…) ; il y met en lumière les atouts de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO) qui jouit d’une reconnaissance internationale particulière notamment en raison « l’importance de la connaissance directe et acquise sur le terrain qui reste, encore aujourd’hui, une spécificité de la sinologie française ».

Le 13 novembre, à l’Université de Copenhague, M. José Luis García Ramón, correspondant étranger de l’AIBL, a participé au Workshop en ligne consacré à la morphologie en proto-Indo-Européen et dans les langues indo-européennes « Form and Meaning : Nominal Word Formation and Derivational Semantics in Indo-European » avec une communication intitulée : « -s-stems and delocative infinitives : from derivational history to grammaticalization ». Pour en savoir plus > https://static-curis.ku.dk/portal/f…



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC