Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2020

Janvier 2020

Lors de la journée d’étude consacrée à l’assassinat du duc de Bourgogne Jean sans Peur à Dijon, qui, placée sous la présidence d’honneur de M. Jean RICHARD, membre de l’Académie, s’est déroulée à Dijon, le 31 janvier, aux Archives départementales de la Côte-d’Or, M. Philippe CONTAMINE, membre de l’Académie, a présenté une communication intitulée : « Une journée qui faillit défaire la France : considérations sur le dimanche de Montereau (10 septembre 1419) » (pour en savoir plus sur le programme de cette rencontre > http://www.archives-aube.fr/arkothe…).

MM.Pierre LAURENS et Pierre GROS, membres de l’Académie, ont ouvert, le 31 janvier, avec M. Bernard DESMOULIN, membre de l’Académie des Beaux-Arts, la 2e édition du « Festival des Langues classiques » organisé à Versailles à l’Université inter-âges, sous l’égide des Éditions des Belles-Lettres, avec trois communications complémentaires sur la littérature et la signification des ruines. Pour en savoir plus > https://www.versailles.fr/fileadmin….

M. Emilio MARIN, associé étranger de l’Académie, a participé, le 29 janvier, à Rabat, à une journée d’étude organisée par l’Académie du Royaume du Maroc et l’ambassade de la République de Croatie autour du thème : « La Croatie comme horizon de pensée ». Il y a prononcé une communication intitulée : « Narona et Salona, deux sites archéologiques croates ouverts sur la Méditerranée, et la présence de saint Jérôme en Dalmatie romaine » dont le thème choisi est venu opportunément rappeler non seulement les 200 ans de la fondation du musée archéologique de Split, mais aussi les 1600 ans de la mort de saint Jérôme, père de l’Église et protecteur des traducteurs.

M. Philippe Hoffmann, correspondant de l’Académie, organisé, le 29 janvier 2020, à l’École pratique des Hautes Études, une table ronde sur « Sophocle et Aristote en Asie Centrale ? Du nouveau sur les textes littéraires d’Aï Khanoum », et y a présenté un exposé intitulé : « Le parchemin littéraire d’Aï Khanoum, un fragment de Sophocle ? » ; à cette occasion M. Henri-Paul FRANCFORT, membre de l’AIBL, a présenté une communication intitulée : « Littérature grecque et monuments figurés en Asie centrale et dans le Nord-Ouest de l’Inde ».

Le 24 janvier, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à la Sorbonne dans les salons de la Présidence de la faculté des lettres, M. Charles de LAMBERTERIE, membre de l’Académie, s’est vu remettre le volume, intitulé Ὀνομάτων ἵστωρ, de Mélanges qui lui ont été offerts par ses élèves, amis et collègues, en présence du Secrétaire perpétuel Michel ZINK. L’ouvrage, conçu et réalisé par Mme Claire Le Feuvre, professeur d’histoire de la langue grecque à la Sorbonne, et M. Daniel Petit, directeur d’études à la IVe section de l’École pratique des Hautes Études (chaire de linguistique baltique et indo-européenne), fait partie de la collection linguistique publiée par la Société de Linguistique de Paris (vol. CVI, Leuven-Paris, Peeters, 2020, 695 p.). Il rassemble 43 contributions relatives aux domaines de recherche auxquels le récipiendaire a consacré ses travaux : linguistique et philologie arméniennes (11 articles), linguistique et philologie grecques (18 articles), autres langues indo-européennes (10 articles), à quoi s’ajoutent quatre études touchant à l’histoire de la linguistique ou à des questions générales d’étymologie et de sémantique. Le volume comporte aussi une liste des publications du dédicataire, avec notamment un relevé complet des notices (un peu plus de 270) qu’il a rédigées dans la « Chronique d’étymologie grecque », publiée depuis 1996 dans la Revue de Philologie pour compléter et mettre à jour le magnum opus qu’est le Dictionnaire étymologique de la langue grecque (1968-1980) de Pierre CHANTRAINE (1899-AIBL 1953-1974), terminé par trois de ses élèves (Jean Taillardat, Olivier Masson et Jean-Louis Perpillou) sous la direction de Michel LEJEUNE (1907-AIBL 1963-2000). Le volume a été publié avec le soutien de Sorbonne Université, de l’École pratique des Hautes Études et de la Société de Linguistique de Paris.

M. Jacques VERGER, membre de l’AIBL, a prononcé, le 24 janvier 2020, à la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin, une conférence intitulée : « Aux origines médiévales de l’idée d’université », dans le cadre du séminaire du Prof. Arnauld Leclerc, titulaire de la chaire Jean-Monnet de la faculté de droit et sciences politiques de l’Université de Nantes. Pour visionner cette communication >https://www.youtube.com/watch?v=7yE….

M. John SCHEID, membre de l’Académie, a participé, le 20 janvier, au conseil scientifique de la fouille de la nécropole de la Robine à Narbonne.

Lors de la séance annuelle de la Société Asiatique consacrée à l’archéologie qui s’est tenue le 17 janvier 2020 à l’Académie, MM. Alain THOTE, membre de l’Académie, et Jean-Michel Mouton, correspondant de l’AIBL, ont présenté des communications intitulées respectivement : « marges du monde chinois peu avant l’avènement de l’empire — A propos de découvertes récentes dans la province du Gansu (IIIe s. av. J.-C.) » et « La forteresse médiévale d’Abu l-Hasan au Liban ».

Le 10 janvier 2020, le Secrétaire perpétuel Michel ZINK a donné une conférences aux élèves des classes préparatoires du Lycée Saint-Louis-de-Gonzague sur « Le désir dans la poésie médiévale ».



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC