Accueil du site > Fouilles archéologiques > Labels Archéologie 2022 & 2023
Labels Archéologie 2022 & 2023

Lors de son comité secret du vendredi 11 février 2022, l’Académie, réunie en comité secret, a décidé de décerner, sur proposition de sa Commission des Recherches archéologiques réunie le 4 février, son label Archéologie, pour 2022 et 2023, à neuf missions dont les candidatures lui avaient été soumises par la Commission consultative des Fouilles françaises à l’Étranger du ministère des Affaires étrangères. Réparties sur les cinq continents, ces dernières couvrent un large champ chronologique s’étendant de la Protohistoire au Moyen Âge ; elles se distinguent aussi par l’importance de leurs résultats, ainsi que par leurs projets d’avenir, et contribuent grandement au rayonnement de l’archéologie française. Ces missions d’excellence sont les suivantes :

  • mission archéologique française de Taposiris Magna et Plinthine (Égypte), dirigée par Mme
  • Bérangère Redon 
  • mission archéologique suisse-franco-soudanaise de Kerma / Doukki Gel, dirigée par Mme Séverine Marchi ;
  • projet de recherche sur le secteur de Río Bec (Campeche, Mexique), dirigé par Mme Eva Lemonnier ;
  • programme paléo-anthropologique franco-iranien, dirigé par M. Gilles Bérillon ;
  • projet « Enclaves polynésiennes au Vanuatu », dirigé par Mme Frédérique Valentin ;
  • mission archéologique française d’Apollonia du Pont (Bulgarie), dirigée par M. Alexandre Baralis ;
  • mission archéologique d’Albalat (Espagne), dirigée par Mme Sophie Gilotte ;
  • mission archéologique française de Pétra (Jordanie), dirigée par M. Laurent Tholbecq ;
  • mission archéologique du Sud-Est jordanien, dirigée par M. Wael Abu-Azizeh.

Articles de cette rubrique


Les deux bourgades de Plinthine/Kôm el-Nogous et de Taposiris Magna/ Abousir sont situées dans le nord-ouest de l’Égypte, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest d’Alexandrie, dans ce que l’on a coutume d’appeler la Maréotide (fig. 1). Cette région de marge, située à l’ouest de la branche canopique, (...)




Présentation Les sites de Kerma et de Doukki Gel constituent un vaste ensemble archéologique qui s’étend sur plus de 22 hectares, à 12 km en amont de la 3e cataracte du Nil, dans l’actuelle province du Nord (الشمالية/ash-Shimaliyah) de la République du Soudan (fig. 1). Séparés d’environ un kilomètre, les (...)




Paysans et rois, formes alternes de gouvernement et d’usage des terres à Río Bec (Campeche, Mexique) Présentation Dans le monde des basses terres mayas, Río Bec, situé au coeur de la péninsule du Yucatán et contemporain de l’apogée des grandes cités classiques (550-950 apr. J.-C.), pose la double (...)




Archéo-préhistoire en Iran, entre Alborz Central et Plateau Central Iranien Programme Paléoanthropologique Franco-Iranien (FIPP) et son contexte Le FIPP s’intéresse à une vaste région qui couvre l’Alborz Central et le Nord du Plateau Central Iranien et vise à apporter un nouvel éclairage sur la (...)




Présentation Notre programme de recherches archéologiques s’attache à définir les migrations polynésiennes à travers l’étude des régions dites « enclaves polynésiennes » de l’archipel du Vanuatu. On nomme « enclaves polynésiennes » la vingtaine d’îles localisées hors du triangle polynésien, en (...)




Présentation Apollonia à travers les siècles Fondée en 610-609 av. J.-C. par des colons venus de Milet, Apollonia du Pont s’impose vite comme une des principales cités grecques de mer Noire (fig. 1). Patrie du philosophe Anaximandre, la ville entoure le sanctuaire d’Apollon Iétros (le Médecin) qui (...)




Le projet Albalat est né à la suite d’un diagnostic archéologique en 2009, sur l’établissement homonyme situé dans l’actuelle région autonome d’Estrémadure (province de Cáceres, Espagne). Ce petit bourg fortifié doit son importance à sa position stratégique à proximité d’un gué permettant de franchir le (...)




1. La présence épigraphique et archéologique française à Pétra La création d’une antenne de l’Institut français d’Archéologie du Proche-Orient à Amman (1977), à l’initiative d’Ernest WILL, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, constitue un acte fondateur de la présence archéologique (...)




Présentation La Mission Archéologique du Sud-Est Jordanien (MASEJ) a été établie en 2012 dans le cadre d’une coopération scientifique instaurée entre l’Institut Français du Proche-Orient (Ifpo-Amman) et la Faculté d’Archéologie de l’Université al-Hussein Bin Talal (AHU, Ma’an – Jordanie). Financée depuis (...)




imprimer

ACTUALITES

Séances
Le vendredi 20 mai
– Communication de M. Pierre Tallet, correspondant de l’Académie : « L’étude des papyrus du ouadi el-Jarf 10 ans après leur découverte ».
– Communication de M. Gérard Roquet, sous le patronage du Secrétaire perpétuel Nicolas GRIMAL : « La minuscule d’écriture codifiée par les linguistes et les naturalistes des Textes des Pyramides : Inventeurs du ”mammifère” ».

Pour en savoir plus >>

Le vendredi 3 juin
-* Communication de M. Olivier Soutet, correspondant de l’Académie : « Le couple e et i en dans l’histoire morphologique du français : une simple question de genre ? »

Pour en savoir plus >>

Le vendredi 10 juin
– Communication de M. Guilhem Olivier, directeur de recherche à l’Institut d’études historiques de l’université nationale autonome de Mexico (UNAM) : « Entre acceptation, résignation et révolte : l’attitude de ceux qui sont destinés au sacrifice en Mésoamérique ».

Pour en savoir plus >> 

Le vendredi 17 juin
– Communication de Mme Betina Faist, professeur à l’Université de Heidelberg : « La découverte de Mardama(n) et de son importante documentation ».

Pour en savoir plus >>

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC