Accueil du site > Fouilles archéologiques > Labels Archéologie 2020 & 2021
Labels Archéologie 2020 & 2021

Lors de son comité secret du 28 février 2020, l’Académie a décidé de décerner, sur proposition de sa commission des recherches archéologiques, son label « Archéologie » pour 2020 et 2021, à 15 missions dont les candidatures lui avaient été soumises par la Commission consultative des Fouilles françaises à l’étranger du ministère des Affaires étrangères. Il s’agit :

  • Pour l’Europe, de la Mission archéologique française d’Apollonia du Pont (Bulgarie), dirigé par M. Alexandre Baralis, du Programme « Les villæ maritimes de l’Istrie » (Croatie), dirigé par Mme Corinne Rousse, et de la Mission archéologique « Italie du Sud », dirigée par Mme Priscilla Munz.
  • Pour l’Afrique et la péninsule arabique, de la Mission archéologique de Thâj (Arabie saoudite), dirigée par M. Jérôme Rohmer, de la Mission archéologique française de Taposiris Magna et Plinthine (Égypte), dirigée par Mme Bérengère Redon, et du Programme « L’art rupestre des chasseurs-collecteurs du Later Stone Age d’Afrique australe : apparition, filiations et ruptures dans les Matobo, Zimbabwe » (Matobart), dirigé par Mme Camille Bourdier.
  • Pour le Proche-Orient, de la Mission archéologique de Labraunda (Turquie), dirigée par M. Olivier Henry, de la Mission archéologique française du gouvernorat de Soulaimaniah (Irak), dirigée par Mme Jessica Giraud, et du Programme « Christianisation et occupation territoriale du sud de la Palestine à l’époque protobyzantine », dirigé par M. Vincent Michel.
  • Pour l’Asie, de la Mission archéologique française du Bassin de l’Indus (Pakistan), dirigée par Mme Aurore Didier, de la Mission préhistorique franco-cambodgienne de Laang Spean (Cambodge), dirigée par MM. Hubert Forestier, et de la Mission française de coopération archéologique au Bangladesh, dirigée par M. Vincent Lefevre.
  • Pour l’Amérique, du Projet « Uacúsecha. Aux origines du royaume tarasque, Michoacán » (Mexique), dirigé par M. Grégory Pereira, du Programme « Une nouvelle Paléo-Histoire de l’Homme en Amérique du Sud » (Brésil), dirigé par M. Éric Boëda, et de la Mission Redes Andinas (Bolivie), dirigée par M. Thibault Saintenoy.

Articles de cette rubrique


Présentation Apollonia à travers les siècles. Fondée en 610-609 av. J.-C. par des colons venus de Milet, Apollonia du Pont s’impose vite comme une des principales cités grecques de mer Noire (fig. 1). Patrie du philosophe Anaximandre, la ville entoure le sanctuaire d’Apollon Iétros (le (...)




La mission Les villae maritimes de l’Istrie est le fruit d’une longue collaboration franco-croate débutée en 1994 par Francis Tassaux (Ausonius-Université de Bordeaux Montaigne) et le musée territorial du Parentin (Zavičajni muzej Poreštine / Museo del territorio Parentino, Poreč) sur le site de Loron (...)




La Mission archéologique « Italie du Sud » a été créée en 2000. Dès sa création, elle n’a pas été attachée à un site en particulier, mais elle a été conçue comme un soutien du ministère des Affaires étrangères aux recherches archéologiques françaises effectuées en Italie méridionale. Depuis le début, la Mission a (...)




Situé dans la province orientale de l’Arabie saoudite, à 90 km à l’est du port d’al-Jubayl, Thāj est de loin le plus grand site archéologique préislamique connu dans l’est de la péninsule arabique. Situé au croisement d’importants itinéraires caravaniers transarabiques, et à proximité immédiate des routes (...)




Situées à 45 km à l’ouest d’Alexandrie, les sites de Taposiris Magna et Plinthine sont établies sur un cordon de grès dunaire (la taenia) qui sépare le lac Mariout de la Méditerranée. Leur abandon, au début de l’époque impériale pour l’une et à la fin de l’Antiquité pour l’autre, a assuré la préservation de (...)




Situé dans l’Ouest du Zimbabwe, classé à l’UNESCO au titre de ses richesses naturelles et archéologiques, le massif des Matobo est l’une des plus importantes concentrations d’art rupestre au monde, avec plus de 3000 sites répertoriés qui, pour les plus riches, renferment plusieurs milliers de motifs. Ces (...)




Aux temps anciens, le peuple qui vivait au Sud-Ouest de l’Anatolie, entre les fleuves du Méandre (au nord) et de l’Indos (au sud-est), était connu sous le nom de Cariens (fig. 1). Ceux-ci parlaient une langue indo-européenne propre, proche de celle de leurs voisins de Lycie. À partir de 546 av. (...)




La mission archéologique française du Gouvernorat de Soulaimaniah (MAFGS), au Kurdistan irakien, a pour principal objectif la compréhension de l’évolution du peuplement en Mésopotamie du Nord sur les piémonts du Zagros central, du Paléolithique à nos jours. Cette mission a été créée en 2012, à la (...)




Depuis 2016, les recherches pluridisciplinaires menées dans le cadre de la mission archéologique franco-palestinienne sur le site du Chêne de Mambré / Haram Ramet al-Khalil sont dirigées par M. Vincent Michel, sous l’égide du laboratoire HeRMA de l’Université de Poitiers, sous le patronage scientifique (...)




La Mission archéologique française du Bassin de l’Indus (MAFBI) est un programme de recherche pluridisciplinaire ayant pour thème l’étude du peuplement du Pakistan et du Nord-Ouest de l’Inde à la période protohistorique. Elle a pour objectif d’approfondir la question de l’émergence, de l’évolution et des (...)




imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC