Accueil du site > Fouilles archéologiques > Labels archéologie 2018 & 2019
Labels archéologie 2018 & 2019

Lors de son comité secret du 23 mars 2018, l’Académie a décidé de décerner, sur proposition de sa commission des recherches archéologiques, son label « Archéologie » pour 2018 et 2019, à 15 missions dont les candidatures lui avaient été soumises par la Commission consultative des Fouilles françaises à l’étranger du ministère des Affaires étrangères. Il s’agit :

  • Pour l’Europe, des programmes « Ayios Tychonas – Klimonas, le plus ancien village chypriote » et « ADRIBOATS. Navires et navigation en Adriatique orientale dans l’Antiquité » (Croatie), dirigés respectivement par M. François Briois et Mme Giulia Boetto, ainsi que de la Mission archéologique de Baelo Claudia (Tarifa) (Espagne), dirigée par M. Laurent Brassous ;
  • Pour le Proche-Orient, de la Mission archéologique de Belvoir (Kokhav Ha-Yarden) (Israël), de la Mission archéologique française à Pétra (Jordanie) et de la Mission archéologique de Labraunda en Carie (Turquie), dirigées respectivement par Mme Anne Baud, M. Laurent Tholbecq et M. Olivier Henry ;
  • Pour l’Asie, de la Mission archéologique « Caucase », de la Mission archéologique franco-chinoise au Xinjiang (Chine) et de la Mission archéologique française en Asie centrale (MAFAC) (Ouzbékistan-Tadjikistan), dirigées respectivement par Mmes Bérengère Perello, Corinne Debaine-Francfort et Frédérique Brunet ;
  • Pour l’Afrique et la péninsule arabique, de la Mission paléoanthropologique dans l’Omo (formation de Shungura) (Éthiopie), de la Mission de Madāʾin Ṣāliḥ, ancienne Hégra (Arabie), et de la Mission du Ouadi el-Jarf (Égypte), dirigées respectivement par M. Jean-Renaud Boisserie, Mme Leila Nehmé et M. Pierre Tallet ;
  • Pour l’Amérique, de la Mission franco-brésilienne du Piaui (Brésil), dirigée par M. Éric Boëda, et des projets « Aux origines du royaume tarasque, Michoacén » (Mexique) et « « Péten Norte » : Naachtun » (Guatemala), dirigés respectivement par MM. Grégory Pereira et Philippe Nondédéo.

Articles de cette rubrique


Madâin Sâlih, l’ancienne Hégra aux époques nabatéenne et romaine, est un grand site archéologique du Hijâz saoudien, à environ 300 km au nord-ouest de la ville de Médine. Il se trouvait dans l’Antiquité à la frontière sud du royaume nabatéen et, à partir de 106 ap. J.-C., à la frontière sud de la province (...)



La mission archéologique du ouadi el-Jarf a pour objectif l’étude un port pharaonique sur la mer Rouge qui a été occupé sous l’Ancien Empire, au début de la IVe dynastie (c. 2600 av. J.-C.), et notamment sous le règne de Chéops, deuxième roi de cette lignée. Ce site archéologique se trouve sur la côte (...)



Nos découvertes dans le Nordeste du Brésil bouleversent l’idée que l’on a du peuplement des Amériques. Selon des faits géo-climatiques et des prémisses sur le développement cognitif de l’Homme moderne, les Amériques ne purent être conquises qu’à partir de 12 000 ans, suivant le réchauffement climatique de (...)



À l’arrivée des Espagnols, la civilisation tarasque dominait une grande partie de l’Ouest mexicain (Michoacán et territoires limitrophes du Jalisco). Les Tarasques, ancêtres des actuels Indiens puhépechas (plus de 120 000 locuteurs), étaient alors, et depuis peu, organisés en un État puissant, rival de (...)



Depuis 2010 le Projet Naachtun étudie le site maya de Naachtun, situé au Guatemala en plein cœur des Basses Terres centrales mayas. Intitulé « Anatomie d’une capitale régionale maya de la période classique » ce programme pluridisciplinaire combine recherches archéologiques et études (...)



imprimer

ACTUALITES

Séances
Le vendredi 25 octobre
– Communication de M. Antonio PADOA-SCHIOPPA, associé étranger de l’Académie : « Remarques sur la justice du roi dans les royaumes germaniques (VIe-IXe s.) . »

Pour en savoir plus >>

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC