Accueil du site > Actions pédagogiques > Rencontres avec un membre de l’Académie

4 juin 2021 : rencontre avec l’académicienne Agnès ROUVERET

Le vendredi 4 juin 2021, dans le cadre de son programme pédagogique « Rencontres avec un Académicien », l’Académie a accueilli un groupe d’élèves étudiant le latin ou le grec en classe de seconde, première et terminale au lycée Louis Armand (Eaubonne) ainsi que leur enseignant, M. Jean-François Croz.
MM. Matthieu Guyot et William Méric, professeurs détachés à l’Académie, leur ont donné une visite du palais dont ils leur ont présenté l’histoire et leur ont exposé les grandes missions de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.
L’ensemble des élèves s’est ensuite réunis sous la Coupole, où Mme Agnès ROUVERET, membre de l’Académie, a donné une conférence intitulée «  Poseidonia-Paestum, une cité-frontière des Grecs d’Occident  : l’apport de la peinture funéraire  ».
Mme Agnès ROUVERET, membre de l’Académie, a débuté sa conférence, illustrée par de nombreuses photographies, en revenant sur les origines de la cité de Poseidonia-Paestum, colonie grecque située au sud-est de Naples que fondèrent au VIIe siècle av. J.-C. les habitants de la cité de Sybaris avant d’être asujetie au Ve siècle à l’hégémonie du peuple italique des Lucaniens.
Au cours de son exposé, Mme Agnès ROUVERET a évoqué la richesse et la singularité des tombes de Paestum, les peintures qui les ornent, les processus funéraires dont elles témoignent et les différents thèmes iconographiques en vogue lors des époques successives de l’histoire de cette cité ou dans la représentation respective des hommes et des femmes.
L’évocation de la fameuse tombe du Plongeur, découverte en juin 1968, a permis de montrer la coexistence au sein d’une même tombe d’éléments propres à la culture grecque – un lécythe – et à la culture étrusque – des scènes peintes dont les tombes grecques sont dépourvues – et de la définir comme une exception culturelle. De façon plus générale, l’étude des tombes de ce site archéologique a permis de poser la question des rapports entretenus entre les différents peuples de la région et des influences culturelles respectives dont ces monuments funéraires portent la trace.

À l’issue de la conférence et après un moment d’échanges, les élèves se sont regroupés autour de Mme Agnès ROUVERET pour une photo souvenir.

 

 



imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC