Accueil du site > Séances et Manifestations > Patronages

L’oeuvre de Pierre Courcelle : héritage et débats

Journée d’étude du 25 mai 2018 placée sous el patronage de l’Académie

Pierre COURCELLE (1912-AIBL 1965-1980) fut l’un des plus grands érudits européens du XXe siècle, et son œuvre très vaste n’a cessé de nourrir des générations de chercheurs. Sa double formation (École Normale Supérieure et École nationale des Chartes) le singularise dès l’orée de sa carrière et distingue sa méthode, qui sera philologique non moins qu’historique. Spécialiste de la littérature latine d’époque chrétienne, Pierre Courcelle fut aussi un grand historien de la littérature et de la pensée de l’Antiquité tardive en général. Ce chercheur hors-pair fut également un enseignant dévoué (Sorbonne, École pratique des Hautes Études, Collège de France) ainsi qu’un administrateur distingué (directeur de la Fondation Thiers de l’Institut de France, président de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et de l’Institut de France en 1973).

Pourtant, la figure de Pierre COURCELLE est aujourd’hui quelque peu oubliée. Contrairement à celle de son contemporain et ami Henri-Irénée MARROU (1904-AIBL 1967-1977), l’œuvre de Pierre COURCELLE n’a pas fait l’objet du moindre colloque jusqu’à ce jour, et aucun de ses textes n’est plus réédité depuis longtemps (sauf, pour certains, en traduction dans des langues étrangères). Aussi l’objet de cette journée d’étude sera-t-il de remédier à cet oubli. Nous tenterons de passer en revue l’œuvre immense de cet infatigable chercheur, aux vastes connaissances et aux intérêts variés. Les études de Pierre COURCELLE portent en effet sur des auteurs tels que saint Ambroise, saint Augustin ou Boèce, aussi bien que sur la survie des lettres grecques dans la latinité tardive ou la tradition du « Connais-toi toi-même », pour ne citer que les plus célèbres de ses ouvrages. En compagnie de sa femme Jeanne, Pierre COURCELLE s’adonna même aux études iconographiques, à une époque où peu d’historiens et encore moins de philologues daignaient s’intéresser sérieusement aux images. L’ambition de cette journée d’étude, dont les actes seront publiés, sera donc de prendre la mesure de l’œuvre aujourd’hui - comment a-t-elle résisté au temps ? - et de mieux comprendre l’homme à travers les témoi-gnages de ceux qui l’ont connu.

Télécharger le programme :


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC