Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2018 > Septembre 2018

Séance du 28 septembre 2018

Victor Duruy, 1869 par Nélie Jacquemart (coll. musée Jacquemart-André, Institut de France). Photo extraite de Notes et souvenirs (1811-1894), t. I, Paris, 1901.

Séance thématique

Célébration du cent-cinquantenaire de l’École pratique des Hautes Etudes (EPHE)

La séance de l’Académie du vendredi 28 septembre 2018 s’inscrira dans le cadre des célébrations du cent-cinquantenaire de l’EPHE avec laquelle l’Académie entretient depuis les origines des liens particulièrement étroits, de nature à la fois statutaire et scientifique, et au sein de laquelle nombre de ses membres et correspondants ont occupé au cours de leur carrière des chaires dans ses sections des sciences historiques et philologiques ainsi que des sciences religieuses. Occasion sera fournie non seulement de présenter le contexte dans lequel la conception de « hautes études » vit le jour, en dressant le tableau de la situation de l’enseignement supérieur en France à la fin du Second Empire, mais également de rendre hommage à la figure et à l’œuvre de l’historien Victor Duruy, qui créa l’EPHE selon un esprit particulièrement novateur pour son temps, en vue de promouvoir, dans le cadre de séminaires de haut niveau, l’« apprentissage de la recherche par la pratique de la recherche », répondant ainsi à la double vocation de conservatoire et de laboratoire que ce grand établissement partage avec l’Académie.

– Allocution d’accueil, par M. Michel ZINK, Secrétaire perpétuel de l’Académie.

– Communications de M. Jean-Louis FERRARY, Président de l’Académie et de l’Institut de France : « Le créateur de l’EPHE : Victor Duruy, ministre de Napoléon III et historien de Rome ».

Résumé : Le rôle de Victor Duruy comme ministre a été réévalué dans un mouvement général d’appréciation plus positive d’un certain nombre d’aspects du Second Empire. L’historien, toutefois, reste relativement mal connu ou sous-estimé. Dans cette communication, le Président Jean-Louis FERRARY essaiera de porter un jugement plus équilibré, et s’attachera en particulier à replacer dans le contexte des grands travaux européens sur l’histoire romaine sa monumentale Histoire des Romains, dont la publication alla de 1843 à 1885, avec une longue interruption de 1844 à 1871.

–Communications de M. Jacques VERGER, membre de l’Académie : « La situation de l’enseignement supérieur en France au moment de la création de l’EPHE ».

Cliché ci-dessus : Victor Duruy, 1869 par Nélie Jacquemart (coll. musée Jacquemart-André, Institut de France). Photo extraite de Notes et souvenirs (1811-1894), t. I, Paris, 1901.

Télécharger le programme du cent cinquantenaire

Inscriptions > colloques@aibl.fr (dans la limite des places disponibles)

Pour en savoir davantage sur le programme des célébrations de l’EPHE >>



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC