Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2017 > Décembre 2017

22 décembre 2017

Communication de M. Jean-Yves Empereur, correspondant de l’Académie : « Deux ports militaires grecs revisités : Amathonte et Thasos » (« Two Greek military ports revisited : Amathus and Thasos »)

Résumé : Le port submergé d’Amathonte de Chypre a été fouillé de 1984 à 1986, par l’École française d’Athènes (EfA) avec le soutien de l’Association pour la Restauration du Port Antique d’Amathonte (SALPA). Une vingtaine de sondages sous-marins ont permis de comprendre la structure de ces trois longs môles qui s’étendent sur un stade de longueur, d’un à deux mètres sous la surface de la Méditerranée. Ce port naval du début de l’ère hellénistique n’a jamais été utilisé. Lors de son éclatante victoire navale sur Ptolémée à Salamine en 305 av. J.-C., Démétrios Poliorcète avait plus que doublé la taille de sa flotte et il avait besoin de havres sûrs pour l’abriter. La même année, il commençait le siège de Rhodes où il aménageait un autre port. Ce brillant stratège se distinguait autant par son talent à assiéger les villes avec d’étonnantes machines que par sa compétence maritime, en mer et dans l’architecture portuaire. En 294, il abandonne Chypre à Ptolémée Ier qui délaisse le port militaire d’Amathonte, sans l’avoir sans doute jamais été utilisé. En regard, le port militaire de Thasos a été utilisé continûment à depuis l’époque archaïque jusqu’à nos jours. Après les dix campagnes de fouilles (1983-1991) menées par l’EfA et l’Éphorie sous-marine du ministère grec de la Culture, de récentes découvertes remettent en cause son plan déjà disputé.

Mots clés : Amathonte, Chypre, Thasos, Grèce, port antique.

Abstract : The sunken harbour of Amathus on Cyprus was excavated from 1984 to 1986 by the École Française d’Athènes (EFA) with the support of the Association for the Restoration of the Ancient Port of Amathus (SALPA). Some twenty underwater sondages led to an understanding of the structure of the three long moles that extend over one stadion in length and lie between one and two metres below the surface of the Mediterranean. This naval harbour from the beginning of the Hellenistic era was never used. After his resounding naval victory over Ptolemy at Salamis in 305 BC, Demetrius Poliorcetes had more than doubled the size of his fleet and had need of safe moorings to shelter it. The same year he began the siege of Rhodes where he developed another harbour. This brilliant strategist was remarkable as much for his talent at besieging towns with impressive machines of war as by his competence at sea and in the architecture of ports. In 294, he left Cyprus to Ptolemy I who chose to abandon the military harbour of Amathus without it ever having been used. On the other hand, the military harbour of Thasos has been continually in use from the Archaic period until the present day. After ten excavation campaigns (1983-1991) conducted by the EFA and the Underwater Ephorate of the Greek Ministry of Culture, recent discoveries raise certain questions regarding its already debated layout.

key words : Amathus, Cyprus, Thasos, Greece, ancient harbour



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC