Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2014 > Octobre 2014

Séance du 31 octobre


Communication de M. Patrice Pomey, sous le patronage de M. Pierre GROS : « Le projet Prôtis : construction de la réplique navigante d’un bateau grec du VIe siècle av. J.-C. ».

Le projet « Prôtis » a pour objet la construction de la réplique navigante d’un bateau grec archaïque du VIe siècle av. J.-C. La réplique a été construite et lancée au cours de l’année 2013 à l’occasion de Marseille-Provence, capitale européenne de la Culture. Cette réplique marque l’aboutissement de vingt années de recherche menées par le Centre Camille Jullian (Aix-Marseille Université, CNRS) depuis la découverte en 1993 à Marseille de l’épave grecque archaïque Jules-Verne 9. Le bateau, construit « sur bordé » par les colons grecs phocéens fondateurs de Marseille et entièrement assemblé par ligatures est un exemple remarquable de la construction navale grecque en usage à l’époque archaïque en mer Egée et notamment à Phocée. Après un long travail de restitution graphique, appuyé sur des donnée comparatives et contrôlées par des maquettes d’étude, il a été possible de restituer entièrement le bateau d’origine. En 2013, la réplique navigante – baptisée Gyptis – a été construite dans le cadre d’un programme d’archéologie expérimentale respectant les méthodes et les techniques de construction d’origine. L’opération, menée sous la responsabilité du Centre Camille Jullian, a été financée par la Région PACA et la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole pour la construction et par l’organisation Marseille-Provence, capitale européenne de le culture 2013, pour les essais en mer et les premières navigations. Après des essais en rade de Marseille, un programme de navigation côtière a été entrepris le long des côtes de Provence. L’expérience a permis de mieux comprendre les méthodes et les techniques de construction en usage dans la Grèce archaïque et de mieux appréhender le comportement à la mer et les caractéristiques nautiques du bateau.

Mots clefs : archéologie navale, archéologie expérimentale, réplique navigante, bateau grec, époque archaïque

Project « Prôtis » aims to the construction of a sailing replica of an archaic Greek boat of the 6th century BC. The replica was built and launched in the on the occasion of Marseille-Provence capital of Culture 2013. This replica is the culmination of twenty years of research carried out by the Centre Camille Jullian (Aix-Marseille University, CNRS) since the discovery in 1993 in Marseilles of the Greek archaic wreck Jules-Verne 9. The boat, built « shell first » by the Greek settlers who found Marseilles is a « sewn boat » fully assembled by sewing and lashing. The boat is an outstanding example of the Greek shipbuilding in use at the archaic period in the Aegean Sea and in particular in Phocaea. After a long work of graphic restitution, based on comparative data and controlled by study models, it was possible to fully reconstruct the original vessel. In 2013, the sailing replica - named Gyptis - was built as part of a program of experimental archaeology respecting the methods and techniques of the original construction. The operation, carried out under the responsibility of the Centre Camille Jullian, was funded by the PACA Region and the urban community Marseille Provence Métropole for the construction and by the organization Marseille-Provence, European capital of culture 2013, for sea trials and first navigations. After trials in the Bay of Marseille, a coastal navigation programme was undertaken along the coasts of Provence. The experiment allowed a better understanding of the methods and techniques of building in use in the archaic Greece and a better understanding of the behaviour of the boat to the sea and its nautical characteristics.

Key words : Nautical archaeology, experimental archaeology, sailing replica, Greek boat, archaic period.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC