Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2011 > Septembre 2011

Séance du 30 septembre 2011




Note d’information de M. Lê Phan Huy, correspondant étranger de l’Académie : « Les sources de l’histoire économique et sociale du Vietnam aux époques médiévale et moderne »











Communication de M. Laurent Pernot, correspondant français de l’Académie : « Théophraste, un innovateur dans le domaine de la rhétorique ? ».



Note d’information de M. Lê Phan Huy, correspondant étranger de l’Académie

« Les sources de l’histoire économique et sociale du Vietnam aux époques médiévale et moderne »

Écouter
IMG/mp3/aibl_30_09_2011_le_phan_huy_comm.mp3


Communication de M. Laurent Pernot, correspondant français de l’Académie

« Théophraste, un innovateur dans le domaine de la rhétorique ? »

Écouter
IMG/mp3/aibl_30_09_2011_pernot_comm.mp3

Théophraste (vers 371-287 av. J.-C.), l’auteur des Caractères, fut le disciple et le collaborateur d’Aristote et succéda à celui-ci à la tête de l’école péripatéticienne, le Lycée. Il écrivit plus de deux cents ouvrages, dont très peu nous sont parvenus. Depuis deux décennies, la recherche sur Théophraste connaît un regain d’actualité, et l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres joue un rôle important dans ce mouvement.
Comme son maître, Théophraste s’était intéressé à la rhétorique, ou art de persuader, dont il faisait un objet de la recherche philosophique. La présente communication a pour but de reconstituer sa production et sa pensée dans ce domaine, grâce à des restes qui sont moins maigres qu’il ne pourrait paraître au premier abord. Les indications de Diogène Laërce permettent d’identifier les titres des ouvrages, aujourd’hui perdus, que Théophraste avait consacrés à la rhétorique. Plus de cinquante fragments et témoignages grecs et latins, échelonnés de l’Antiquité à l’époque byzantine, permettent de discerner les thèmes qu’il avait développés.
De cette documentation multiple et complexe, se dégage une conception large et profonde de la rhétorique, liée à l’éthique, à la psychologie, à la logique, à la linguistique, à la poétique. En particulier, Théophraste avait apporté des contributions significatives sur le discours d’éloge, sur le style et sur l’« action » oratoire (gestes et prononciation) : à propos de ces trois points, il approfondissait des techniques qu’Aristote avait aperçues, mais devant lesquelles il était resté méfiant. Ces contributions ont exercé une grande influence sur les théoriciens de la rhétorique ultérieurs, notamment sur Cicéron.
Le rapport de Théophraste à Aristote, dans le domaine de la rhétorique, est un cas intéressant du rapport maître-disciple. Tout en restant profondément fidèle à l’aristotélisme, Théophraste ne se contenta pas d’être un continuateur et un commentateur, mais se révéla aussi un innovateur.

Mots clefs :

  • enseignement
  • grec ancien
  • philosophie
  • rhétorique
  • Théophraste


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC