Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2011 > Janvier 2011

Séance du 28 janvier 2011

M<sup>me</sup> Lalou séance AIBL du 28 janvier 2011
Mme Lalou séance AIBL du 28 janvier 2011

Mme Élisabeth Lalou, sous le patronage de M. Jean RICHARD : « Les comptes sur tablettes de cire de Cîteaux (1321-1325) ».

Écouter
IMG/mp3/seance_aibl_11_03_2011_lalou_citeaux.mp3

L’abbaye de Cîteaux a tenu sur tablettes de cire le brouillon de ses comptes jusqu’au XIVe siècle. Cet usage était général au Moyen Âge et les tablettes royales françaises sont célèbres. Les tablettes de cire médiévales ont été conservées en très petit nombre et les registres de bois et cire qui subsistent sont donc très précieux. Il ne reste pour Cîteaux qu’un seul volume (12 feuillets) conservé aux Archives départementales de la Côte d’Or, auquel il faut ajouter deux feuillets l’un conservé à la British Library et l’autre à la bibliothèque municipale de Lyon. La couche de cire est très fine : le volume en était à sa troisième et ultime utilisation avant qu’on ne renouvèle la couche de cire. Le volume des archives de la Côte d’or contient des brouillons de comptes datés des années 1321-1325. Le même type de compte mais mis au net et conservé dans un registre de papier date de 1337. Les brouillons de comptes sur tablettes contiennent les recettes et les dépenses du boursier de Cîteaux pour l’abbaye de Cîteaux même mais aussi pour Clairvaux et Morimond qui occupent chacune un feuillet. Il s’agit donc du compte le plus ancien pour Cîteaux dont la comptabilité conservée est très maigre. Surtout la proximité chronologique entre le volume de tablettes conservé et le registre de papier pourrait confirmer l’hypothèse de l’abandon des tablettes de cire pour le papier dans la première moitié du XIVe siècle.

Mots clefs : - Tablettes de cire - Papier - Cîteaux (abbaye) - Monnaie - Comptabilité



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC