Accueil du site > Séances et Manifestations > Les séances du vendredi > Séances 2009 > Mars 2009

Séance du 27 mars 2009


Communication de Mme Ginette Vagenheim, professeur à l’Université de Rouen, sous le patronage de M. Henri LAVAGNE : « Portrait et travaux d’érudits au XIXe siècle : la correspondance inédite de Giovanni Battista de Rossi (1822-1894) et Eugène Müntz (1845-1902) sur les mosaïques d’Italie. »

Écouter
IMG/mp3/aibl_27_03_2009_vagenheim_comm.mp3

Au XIXe siècle voient le jour et se développent quelques-unes de disciplines historiques et philologiques qui fondent aujourd’hui l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Parmi celles-ci, l’histoire de l’art chrétien occupe une place importante notamment grâce aux contributions d’Eugène Müntz, historien de l’art, né à Soulz-sous-Forêt, en Alsace en 1845. Müntz fut l’un des premiers membres de l’École française de Rome créée en 1875 et dirigera à son retour la Bibliothèque des Beaux-Arts, tout en assurant les cours d’esthétique et d’hisoire de l’art comme suppléant de Taine.
Le séjour à Rome permettra à Müntz et à ses camarades d’accéder aux archives du Vatican et d’y rencontrer les plus grandes personnalités scientifiques de la société romaine. C’est ainsi que Müntz fait la connaissance de Giovanni Battista de Rossi, désigné comme le père de l’archéologie chrétienne, depuis sa découverte en 1853 des cimetières des premiers chrétiens. Une collaboration scientifique va s’établir entre les deux savants sur le thème des mosaïques chrétiennes notamment à travers une correspondance inédite, présentée ici pour la première fois.
À travers le portrait de ces deux savants, la correspondance donne un éclairage précieux sur l’élaboration de cette nouvelle discipline de l’histoire de l’art chrétien et révèle la vitalité d’une recherche érudite fondée sur la philologie.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC