Accueil du site > Séances et Manifestations > Colloques et journées d’études > Colloques et journées d’études 2016

Bernard Frank vingt ans après. Nouveaux regards sur la civilisation japonaise

Colloque international, jeudi 20 et vendredi 21 octobre 2016 au Collège de France et à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres.

Avec le concours de la fondation Hugot du Collège de France et du Centre de Recherche sur les Civilisations de l’Asie Orientale.


Le vendredi 21 octobre, s’est déroulée la seconde journée du colloque « Bernard Frank vingt ans après. Nouveaux regards sur la civilisation japonaise », organisé par M. Jean-Noël ROBERT en hommage au maître des études japonaises que l’AIBL accueillit en son sein en 1983. En présence de M. Kohei Okawa, premier secrétaire de l’Ambassade du Japon en France, représentant l’ambassadeur du Japon, de M. Tsutomu Suguira, directeur de la Maison de la Culture du Japon à Paris, de Mme Junko Frank, de son fils Louis, qui a présenté une communication, et d’un public nombreux, neuf exposés donnés par les savants français et japonais, ont mis en lumière dans toute son ampleur l’actualité des grandes orientations de la pensée de Bernard FRANK et la fécondité des thématiques explorées dans son œuvre. A la réception qui a clôturé ce colloque ont pris part : S. Exc. M. Masato Kitera, ambassadeur du Japon en France, venu en personne manifester l’admiration et le respect du Japon pour Bernard FRANK, ainsi que M. le Ministre Yoshihiro Higuchi, directeur du service communication et culture de l’Ambassade.

Présentation
Vingt ans après la disparition, le 15 octobre 1996, de celui qui créa au Collège de France la chaire de civilisation japonaise, il s’imposait autant par devoir de mémoire que par nécessité intellectuelle de présenter un tour d’horizon portant sur six domaines que Bernard FRANK, élu membre de l’Académie le 22 avril 1983, aborda au cours de ses recherches et auxquels il apporta une contribution décisive. Il s’agit des thèmes suivants :
  • les ofuda (images pieuses, talismans),
  • l’iconographie et l’iconologie,
  • les villas et jardins de lettrés,
  • le bouddhisme dans la littérature,
  • le calendrier, la divination et la géomancie,
  • la démonologie.

Les communications présentées par quelques-uns des meilleurs spécialistes du Japon de par le monde lors de ce colloque refléteront, tout en s’inscrivant sous l’un de ces thèmes, les progrès accomplis durant ces vingt dernières années. Ce sera l’occasion de proposer des présentations synthétiques de nouveaux matériaux, d’ouvrir des perspectives plus vastes sur l’état de telle ou telle question ou bien encore d’exposer les résultats de recherches de longue haleine. Dans la publication qui sera éditée à la suite de ce colloque, seront réunis non seulement les textes des communications qui y seront présentées, mais aussi ceux d’autres contributions recueillies afin de couvrir de façon plus exhaustive les thèmes considérés et de présenter ainsi un panorama de la culture classique japonaise à la lumière si originale de l’œuvre de Bernard Frank.
Afin de coïncider avec cette rencontre importante pour tous ceux qui ont reçu l’influence de ce grand savant, est en préparation la réédition de son œuvre majeure : Le panthéon bouddhique au Japon — Collections d’Émile Guimet (Paris, 1991), un ouvrage donnant au lecteur beaucoup plus que le titre ne l’annonce, puisque les notices qui s’y trouvent rassemblées constituent en fait la première présentation systématique de la piété bouddhique au Japon dans ses différentes dimensions, savantes et populaires. Enrichie des caractères chinois et d’un index, cette édition corrigée fera aussi l’objet d’une traduction anglaise à paraître en 2018, pour le centenaire de la mort d’Émile Guimet et le redéploiement du panthéon bouddhique.

Programme
Jeudi 20 octobre au Collège de France
  • 09h00 : Accueil des participants
    • Jean-Noël Robert (AIBL, Collège de France) et Imanishi Yûichirô (directeur du National Institute of Japanese Literature) : Allocution d’ouverture

  • 10h00–12h30 : Session 1 - Ofuda, images pieuses et images populaires. Séance sous la présidence de M. Josef Kyburz (CNRS)
    • Abe Yasurô (Université de Nagoya) :
      生身の仏―日本中世の生ける身体をあらわす聖像の伝承
      (Shôjin no hotoke ― nippon chûsei no ikeru shintai wo arawasu seizô no denshô)
      « Buddhas en corps charnels : la tradition des icônes représentant les corps vivants dans le Japon médiéval” »
    • Christophe Marquet (INALCO) : « Découvertes et interprétations de l’imagerie d’Ôtsu : de Guimet à Leroi-Gourhan, en passant par Yanagi Muneyoshi »
    • Didier Davin (National Institute of Japanese Literature, Tokyo) : « Kôan, prêches et poésie - L’école Rinzai face au dilemme de la popularisation de la fin du Moyen Âge au début de l’époque d’Edo »
    • Lucia Dolce (School of Oriental and African Studies University of London) : « Assembling images (and other stuff) : Another look at the “iconographic” summae of medieval Buddhism »

  • 14h30–18h30 : Session 2 – Poésie et littérature. Séance sous la présidence de Mme Jacqueline Pigeot (Université Paris Diderot)
    • Jérôme Ducor (Musée d’Ethnographie de Genève) : « Digressions iconographiques et littéraires »
    • Frédéric Girard (EFEO) : « Le sens du retrait du monde chez Kamo no Chômei (1155-1216) et Dôgen (1200-1253) »
    • Michel Vieillard-Baron (INALCO) : « Les évocations de jardins dans les poèmes du Kokin wakashû »
    • Terada Sumie (INALCO) : « Bernard Frank et le langage poétique : autour du poète Minamoto no Shitagau »
    • Julien Faury (EPHE) : « Les destins croisés de poètes malheureux : Tachibana no Aritsura ( ?-953) raconté par Minamoto no Fusaakira et Shitagau »

  • 17h30–18h30 : Session 3 – Dieux et démons.
    • Alain Rocher (EPHE) : « Les trois régimes du clédonisme : vox dei, vox populi et vox mundi »
    • François Macé (INALCO) : « Dieux ou démons, ou comment absorber la mauvaise part des dieux au Japon »

Vendredi 21 octobre à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Institut de France

  • 9h30–13h15 : Session 4 – Démonologie et divination. Séance sous la présidence de M. Jean-Noël ROBERT (Académie, Collège de France)
    • Komine Kazuaki (Université Rikkyô, Tokyo) :
      東アジアの仏教医学と鬼の文芸―“風流と鬼”を読み直す
      (Higashi ajia no bukkyô igaku to oni no bungei – “furyû to oni” wo yominaosu)
      « La médecine bouddhique et les arts démoniaques en Asie Orientale : une relecture de l’ouvrage L’Élégance mondaine chez les démons »
    • François Lachaud (EFEO) : « Les masques de la déraison, quelques remarques sur l’imaginaire démonologique au Japon »
    • Yamashita Katsuaki (Université Daitô-bunka, Tokyo) :
      陰陽道と暦と日記 (onmyôdô to koyomi to nikki)
      « La ‘Voie du Yin et du Yang’ (onmyôdô), le calendrier et les notes journalières »
    • Matthias Hayek (International Research Center for Japanese Studies, Kyoto) : « Neuf figures et huit buddhas : le destin d’un interdit de direction au début de l’époque (pré-) moderne »
    • Komatsu Kazuhiko (International Research Center for Japanese Studies, Kyoto) :
      鬼の図像を巡って (Oni no zuzô wo megutte)
      « A propos des images de démons »
    • Estelle Leggeri-Bauer (INALCO) « Le Sûtra du Lotus illustré : un projet éditorial » (note d’information)

  • 15h30–17h15 : Session 5 – Iconologie et images du divin. Sous la présidence de M. Michel BUR (Président de l’Académie) : séance publique de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
    • Michel Zink (Secrétaire perpétuel de l’Académie) : Allocution d’accueil
    • Louis Frank (Musée du Louvre), sous le patronage de M. Jean-Noël ROBERT, membre de l’Académie : « Réflexions sur le Christ Image » 
    • Claire-Akiko Brisset (correspondant français de l’Académie) « Autour de la première image du Bouddha : image pérégrine, image répliquée »
    • Bernard Faure (Université Columbia, New York), sous le patronage de M. Jean-Noël ROBERT, membre de l’Académie : « La part d’ombre du bouddhisme : dieux et démons du Japon médiéval »
Télécharger le programme
Programme Bernard Frank
Programme Bernard Frank


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC