Accueil du site > Séances et Manifestations > Colloques et journées d’études > Colloques et journées d’études 2012

« La Grèce antique dans la littérature et les arts de la Belle Époque aux années trente »

XXIIIe Colloque de la Villa Kérylos vendredi 5 et samedi 6 octobre 2012 à Beaulieu-sur-Mer sous la présidence de Michel ZINK, Secrétaire perpétuel de l’AIBL, Président de la Fondation Théodore Reinach, Jacques JOUANNA et Henri LAVAGNE, membres de l’AIBL.

Les actes du colloque, publiés en 2013, sont disponibles.
Pour en savoir plus >>>


Présentation
La Grèce ancienne, ses mythes et ses figures légendaires ont constitué une source d’inspiration pour de nombreux intellectuels et artistes français à partir de la Belle Époque. De Proust à Debussy en passant par Matisse, la puissance et le lyrisme de cet univers fascinant ont trouvé, en cette période de brillante création, une forme d’expression artistique nouvelle, servant aussi de décor exotique à l’évocation de l’actualité française ; que l’on songe au Démosthène de Clemenceau qui laisse percevoir tant d’analogies entre l’auteur et la figure du célèbre orateur d’Athènes. Considérée à la fois comme modèle par excellence de la Modernité et berceau de la civilisation européenne triomphante, la Grèce antique, dont l’étude avait bénéficié depuis la seconde moitié du XIXe siècle de progrès considérables, notamment sous l’égide de l’AIBL, suscita alors un intérêt passionné qui contribua à insuffler un air neuf dans les esprits les plus féconds. Les innovations et les métamorphoses des divers genres artistiques du premier XXe siècle, les subtilités révolutionnaires dont les nouvelles œuvres classiques étaient empreintes devaient beaucoup à son influence. La symphonie chorégraphique Daphnis et Chloé de Ravel et Michel Fokine, composée pour les célèbres Ballets russes, compte au nombre des illustrations les plus irradiantes de ce courant novateur. S’interroger sur la place tenue par la Grèce antique dans la littérature et les arts de la Belle Époque aux années trente est sans doute également une autre façon d’éclairer les échelles de valeur d’une société en mutation, dont les arts offrent un miroir continuant à en refléter, à un siècle de distance, les aspirations, les pensées et les rêves.

Programme
  • Vendredi 5 octobre
    • « Deux bâtisseurs de l’hellénisme en France : Théodore Reinach et Paul Mazon, », par J. JOUANNA, membre de l’AIBL ;
    • « En Méditerranée orientale avec les frères Reinach : Joseph, Salomon, Théodore », par H. Duchêne ;
    • « La Grèce par-delà le miroir. La Villa Kérylos, enjeu de l’hellénisme en France et en Allemagne », par B. Robert-Boissier ;
    • « Elpénor (1919) ou La guerre de Troie a eu lieu », par M. ZINK, Secrétaire perpétuel de l’AIBL ;
    • « Proust, Debussy et la Grèce », par J.-Y. Tadié ;
    • « La Grèce des romans, l’exemple de l’Atlantide de Pierre Benoit », par M. A. Lanavère ;
    • « Valéry et la Grèce », par M. Jarrety.

  • Samedi 6 octobre
    • « Le Démosthène (1926) de Clemenceau », par X. DARCOS, Secrétaire perpétuel de l’ASMP ;
    • « La Campagne avec Thucydide (1922) d’Albert Thibaudet », par A. Compagnon ;
    • « L’influence de la Grèce sur le décor des villas de la Belle Époque. Une autre Villa Kérylos, la Villa Primavera au Cap d’Ail ? », par M. Henri LAVAGNE, membre de l’AIBL ;
    • « La Grèce du Louvre et celle des musées d’Europe, au miroir des conceptions muséographiques d’avant 14 », par A. Pasquier, correspondant de l’AIBL ;
    • « L’Arcadie réinventée : de Puvis de Chavannes à Matisse », par A. Gœtz ;
    • « La Grèce dans la musique française de Daphnis et Chloé à Phi-Phi », par B. Duteurtre ;
    • « L’Odyssée des Duncan, Isadora et Raymond », par V. SCHILTZ, membre de l’AIBL.


Découvrez la collection des Cahiers de la Villa Kérylos publiés par l’Académie


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC