Accueil du site > Séances et Manifestations > Colloques et journées d’études > Colloques et journées d’études 2011

Un siècle de fouilles de l’École française d’Athènes à Thasos

Le 24 juin 2011 à l’Institut de France - Grande salle des séances

Les communications de cette séance sont accessibles au format audio. Pour les écouter, cliquer ici>>>



Présentation
Ce colloque, organisé conjointement par l’AIBL et l’École française d’Athènes, se fixe pour objectifs de retracer l’histoire de cette exploration archéologique et de dresser un bilan de quelques-uns de ses aspects les plus significatifs.
En 1910, Charles Picard, membre de l’AIBL et Adolph Joseph Reinach entreprirent un voyage en Chersonnèse et dans l’archipel thrace et firent halte à Thasos, où les trouvailles fortuites de sculptures et d’inscriptions étaient courantes. Au retour de ce voyage, effectué l’année même où furent dégagées par Th. Makridy-Bey les statues de l’Artémision, Ch. Picard convainquit le directeur de l’École, Maurice Holleaux, de « l’intérêt qu’il y aurait à commencer à Thasos une exploration méthodique. » Les démarches furent entreprises, l’autorisation de fouiller fut accordée par un firman en avril 1911 et la première campagne eut lieu en mai et juin.
De 1911 à nos jours, des générations de chercheurs issus de l’École française d’Athènes poursuivirent l’œuvre ainsi entreprise. Certes, ce ne fut pas une activité de terrain continue : les vicissitudes de l’histoire imposèrent des arrêts parfois brutaux ; il y eut aussi des pauses que l’ouverture d’autres chantiers rendaient nécessaires ou qui furent imposées par les autorités grecques. Mais il est peu d’années où les chercheurs ne soient venus travailler dans les réserves du musée.
Un siècle de recherches effectuées sous l’autorité du Service archéologique grec et souvent en étroite collaboration avec lui aura nourri, à la fin de l’année 2011, vingt-six monographies et près de deux cents articles. Il est peu d’aspects de la vie d’une cité grecque qui n’ait pu être étudié, qu’il s’agisse de son cadre urbain et de son territoire, de ses institutions civiques et religieuses, de sa vie économique et artistique : Thasos a eu l’un des monnayages les plus importaants du monde grec, et ce qui nous est parvenu de sa production sculptée constitue aujourd’hui l’une des collections les plus significatives.- Ainsi s’écrit l’histoire d’une colonie parienne fondée vers 670 et devenue l’une des cités les plus importantes de Grèce du Nord, suffisamment puissante pour contrarier les intérêts d’Athènes dans la région.

Télécharger le programme et une sélection d’articles sur Thasos dans les Comptes rendus de l’AIBL
Programme
Programme
Thasos - Sélection d
Thasos - Sélection d’articles


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC