Accueil du site > Séances et Manifestations > Colloques et journées d’études > Colloques et journées d’études 2011

Le Coran des origines - Les origines du Coran

Les jeudi 3 et vendredi 4 mars 2011, à la Fondation S. et C. del Duca et à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

Les actes du colloque, publiés en 2015, sont disponibles. Pour en savoir plus >>>


Présentation
Les années 1859 et 1860 furent un moment décisif pour les études coraniques en Europe. En 1859, le concours sur les origines du Coran organisé par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres consacrait les contributions de trois savants : Michele Amari, Aloys Sprenger et Theodor Nöldeke. L’année suivante, ce dernier publiait le texte qui avait été couronné à Paris après l’avoir traduit en allemand : la Geschichte des Qorans, puis sa deuxième édition (1909-1938), considérablement développée, allait marquer durablement de leur empreinte les recherches ultérieures.

Où en sommes-nous un siècle et demi plus tard ? Après une phase de relatif désintérêt, de nouveaux travaux ont vu le jour et des problématiques originales relancent le débat sur la genèse du texte coranique. Les progrès de notre connaissance de l’Arabie ancienne, les nouvelles façons d’approcher le texte et sa structure ou encore la prise en compte des vestiges manuscrits de la transmission sont autant d’éléments qui renouvellent substantiellement le regard que l’on peut porter sur cette question essentielle. L’ambitieux projet du Corpus coranicum, soutenu par l’Akademie der Wissenschaften de Berlin-Brandebourg, apporte de son côté de nouvelles possibilités de confronter le texte à son environnement et d’accéder plus commodément à une vaste documentation. Au cours des dernières années, les publications et les réunions se sont multipliées et témoignent à la fois de l’intérêt suscité par ce sujet et de l’émergence de nouvelles thématiques.

La conférence, qui se tiendra à Paris le jeudi 3 et le vendredi 4 mars 2011, sous le patronage de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et de l’Akademie der Wissenscheften de Berlin-Brandebourg, sera l’occasion de faire le bilan d’un siècle et demi de recherches et d’envisager les pistes de réflexion pour les années à venir. Les organisateurs souhaiteraient mettre l’accent sur :
  • l’histoire des études coraniques ;
  • le contexte historique et culturel de l’Arabie au début du VlIe siècle ;
  • les problèmes de la chronologie du texte et des rapports avec la biographie de Muhammad ;
  • l’environnement intellectuel de la transmission manuscrite au Proche-Orient au cours du VIle siècle ;
  • La transmission manuscrite du Coran pendant les deux premiers siècles de l’hégire.


Télécharger le programme


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC