Accueil du site > Séances et Manifestations > Colloques et journées d’études > Colloques et journées d’études 2011

Centenaire de la revue d’histoire de l’Église de France



Le vendredi 14 janvier 2011




Présentation
La Revue d’histoire de l’Église de France, créée en 1910, est une revue d’érudition devenue l’organe de la Société d’histoire religieuse de la France, elle-même fondée en 1914. Elle se veut un écho fidèle des évolutions de la recherche universitaire. Mais elle n’a cessé d’être aussi un média d’actualité, reflétant les évolutions sociales et religieuses du pays qu’elle a choisi pour terrain d’élection de ses études. Dès ses origines, elle est le reflet des débats qui agitent la République (les effets de l’héritage révolutionnaire) et l’Église (l’identité nationale de la papauté avignonnaise, la crise janséniste). Sous l’impulsion de Gabriel Le Bras, elle explore à travers la sociologie religieuse les évolutions de la société française dans les années 1930-1960. Plus récemment, la question des réformes (expériences médiévales, réformes des XVIe-XVIIe siècles, concile Vatican II) a suscité de nombreux articles portés par la Revue.
Tout au long de ses longues années d’existence, les promoteurs de la Revue n’ont cessé de se poser cette question lancinante et fondamentale : à quoi sert l’histoire religieuse ? C’est en grande partie autour de cette interrogation un brin provocatrice que la Société d’histoire religieuse de la France a souhaité réunir des personnalités issues de formations et de milieux divers. Les termes du débat ont été articulés autour de cinq thèmes (la recherche, la formation de la jeunesse, les médias, l’indifférence religieuse et le gouvernement de la cité) qui sont apparus, d’une manière ou d’une autre, aussi liés à la Revue qu’à la société dans laquelle celle-ci prend sa place.
Fondée en 1910 sous l’impulsion de Mgr Alfred Baudrillart, recteur de l’Institut catholique de Paris et futur membre de l’Académie française, la Revue d’histoire de l’Église de France, née en pleine crise moderniste, a connu des débuts difficiles. Elle n’a pu survivre que grâce à la création, en 1914, de la Société d’histoire ecclésiastique de la France, dont elle devint alors la tribune éditoriale. Le premier conseil d’administration de la Société était composé de 30 membres, dont 16 appartenaient à l’Institut de France, 7 à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (parmi lesquels Paul Fournier, Robert de Lasteyrie, Noël Valois, Paul Viollet). Par la suite, le patronage et la caution scientifique de l’Institut ont permis à la Revue de poursuivre son essor. Elle touche aujourd’hui près de 1100 sociétaires et abonnés.

Télécharger le programme et la sélection d’articles de l’Académie sur l’histoire religieuse de la France.
Programme
Programme
Sélection d
Sélection d’articles


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC