Accueil du site > Publications > Collections > Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Tome 33. La commanderie d’Épailly et sa chapelle templière durant la période médiévale


Par J.-B. de Vaivre, correspondant de l’Académie.


295 pages, 91 illustrations dont 15 en couleurs, 17 plans
Parution : 2005
Prix : 76 €



Présentation

Épailly n’avait, jusqu’à présent, jamais été l’objet d’études d’aucune sorte. Pourtant, cet établissement créé par le Temple vers 1200 est remarquable à plus d’un titre. Il fut ainsi géré à la fin de cet ordre militaire par un de ses plus hauts dignitaires, Hugues de Pairaud, responsable de ses finances jusqu’à la suppression de l’ordre. Dévolu alors, comme tous les biens du Temple, aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, il en devint l’une de ses principales commanderies, les titulaires du prieuré de Champagne y résidant longtemps. C’est aussi là que se tinrent les chapitres provinciaux qui rassemblaient, chaque été, les chevaliers relevant de cette entité qui couvrait partie de la Champagne, une large part de la Bourgogne et les marches de Lorraine. Il faut dire que sa chapelle, édifiée par les templiers, était une des plus grandes de leurs possessions en France et permettait d’y tenir de larges assemblées. Conservée jusqu’à présent, en dépit de graves vicissitudes, sans restaurations postérieures, c’est un des plus parfaits exemples des édifices religieux élevés par le Temple. Sa description, très illustrée, occupe une large place de cette étude dans laquelle ne sont pas oubliés le cellier contemporain, comme les granges, colombier, restes de courtine et tour de défense ajoutés par les Hospitaliers. L’histoire de cette commanderie, appuyée sur l’édition de très nombreuses chartes inédites présentées en annexe, permet de comprendre comment cet important établissement s’est constitué et a évolué jusqu’à l’aube du XVIe siècle. L’auteur, Jean-Bernard de Vaivre, correspondant de l’Institut, vice-président de la société de l’histoire et du patrimoine de l’ordre de Malte, a donné là un livre de 300 pages qui éclaire le sort de l’une des commanderies présentant encore de nos jours le maximum de témoignages architecturaux qui aident à comprendre comment fonctionnaient alors ces établissements. Ce sont les revenus dégagés par leur gestion, qui permettaient aux ordres militaires de poursuivre leur action en Méditerranée orientale.

Table des matières

Préface, par Jean Richard.
Avant-propos.

La commanderie d’Épailly sous les Templiers.

  • Rôle et modalités du fonctionnement des commanderies.
  • Les Templiers en Champagne méridionale et en Bourgogne.
  • Épailly au temps des Templiers.
  • Un commandeur exceptionnel : Hugues de Pairaud.

La dévolution d’Épailly à l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem

  • Le commandeur Jean de Montagny.
  • Le prieur de Champagne Ferri de Fougerolles, titulaire de la chambre priorale d’Épailly.
  • Girard de Montagny, prieur de Champagne, à Épailly.
  • Guillaume de Fontenoy.
  • Le début du XVe siècle à Épailly.
  • Hugues d’Arcy.
  • La fin du XVe et l’aube du XVIe siècle à Épailly.

Le site d’Épailly

  • Le site médiéval.
  • La fortification de la commanderie.
  • Restitution d’éléments disparus d’après les textes.
  • Les projets de destruction de la chapelle aux XVIIIe et XIXe siècles et son sort ultérieur.
  • La chapelle des Templiers telle qu’elle subsiste aujourd’hui.

Plans
Annexes
Index


L’auteur

Jean-Bernard de VAIVRE est membre correspondant de l’Académie. Médiéviste, il est spécialiste de l’héraldique et de la sigillographie médiévales ainsi que du décor des monuments et objets d’art du XIIIe au XVIe siècle.



Pour se procurer cet ouvrage :
Librairie De Boccard, 4 rue de Lanneau 75005 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : http://www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC