Accueil du site > Publications > Collections > Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Tome 32. Pages d’histoire militaire médiévale (XIVe-XVe s.)

Par Ph. CONTAMINE, membre de l’Académie.


295 pages, 91 illustrations dont 15 en couleurs, 17 plans
Parution : 2005
Prix : 71 €






Présentation
Le présent livre, qui aurait pu s’intituler, au temps où l’Europe humaniste parlait latin, De re militari ou encore De rebus bellicis, réunit vingt études qui concernent essentiellement l’espace français entre les règnes de Philippe le Bel et de Charles VIII. Fondées sur le croisement des sources documentaires, de nature souvent financière, et des sources narratives (Jean Froissart, le Religieux de Saint-Denis, Jean Molinet), didactiques et morales (Honorat Bovet, Philippe de Mézières), elles évoquent des événements (le siège d’Orléans de 1428-1429), des chefs de guerre (Geoffroy de Charny), des pratiques défensives (les chaînes dans les bonnes villes), des armes (l’artillerie et les canons, l’équipement militaire des populations urbaines), des chevaux d’armes, et étudient l’intervention et l’impact de la propagande de guerre (le « ciel de Bayonne »). En d’autres termes, elles entendent montrer derechef l’omniprésence de la guerre – ses manifestations comme son ombre portée – dans l’histoire politique et institutionnelle, économique et sociale, culturelle et même religieuse de la période et de l’espace envisagés. En frontispice, trois textes de portée générale proposent un aperçu des caractères originaux du « phénomène guerre » à l’époque médiévale.

 

Table des matières

Avant-propos
Abréviations utilisées

Vues d’ensemble

I. La guerre et l’Occident chrétien.
II. « C’est un très périlleux héritage que guerre ».
III. L’art de la guerre dans l’Europe médiévale.

Armes, armement, montures

IV. Les chaînes dans les bonnes villes de France (spécialement Paris), XIVe -XVIe siècle.
V. Les gens de guerre et la ville. Achat d’armures à Orléans, 1434-1438.
VI. L’armement des populations urbaines à la fin du Moyen Âge : l’exemple de Troyes (1474).
VII. L’artillerie royale française à la veille des guerres d’Italie.
VIII. L’imaginaire de la guerre médiévale. Les noms propres de canons dans l’espace français au XVe et au début du XVIe siècle.
IX. Les robes des chevaux d’armes en France au XIVe siècle.

Événements, institutions et société

X. Aperçus sur la propagande de guerre, de la fin du XIIe au début du XVe siècle : les croisades, la guerre de Cent ans.
XI. Une étape décisive dans la construction de la France. Gens de guerre méridionaux au service des rois de France dans leurs guerres du nord du royaume (fin XIIIe siècle-1340). XII. Geoffroy de Charny (début du XIVe siècle-1356). « Le plus prudhomme et le plus vaillant de tous les autres »
XIII. La ville dont le seigneur est un évêque. À propos de Louviers aux XIVe et XVe siècles.
XIV. Observations sur le siège d’Orléans (1428-1429).
XV. Prodige et propagande. Vendredi 20 août 1451, de 7h à 8 h du matin : le ciel de Bayonne.
XVI. René II, duc de Lorraine, et les mercenaires de langue germanique. La guerre contre Robert de La Marck, seigneur de Sedan (1496).

L’écriture de la guerre

XVII. Froissart : art militaire, pratique et conception de la guerre.
XVIII. Le château dans les Chroniques de Jean Froissart.
XIX. Guerre et paix à la fin du Moyen Âge. L’action et la pensée de Philippe de Mézières (vers 1327-1405).
XX. Penser la guerre et la paix à la fin du XIVe siècle : Honoré Bouvet (v. 1345-v. 1410).

Index
Provenance des textes

 

L’auteur

Philippe CONTAMINE, historien médiéviste spécialiste de la guerre au Moyen Âge, est membre de l’Académie. Cliquer ici pour consulter sa bio-bibliographie et être redirigé vers quelques uns de ses articles en ligne.

 

 

Pour se procurer cet ouvrage :
Librairie De Boccard, 11 rue de Médicis 75006 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : http://www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC