Accueil du site > Publications > Collections > Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Tome 7. Premier Institut d’Égypte. Restitution des comptes rendus des séances

Par J.-E. Goby.


XIX-130 pages
Parution : 1987
Prix : 40 €




Introduction (extrait)
A titre de contribution à l’histoire « scientifique » de l’Expédition française, conduite par Bonaparte à la fin du XVIIIe siècle dans la Vallée du Nil, nous nous sommes proposé de retrouver et de réunir les comptes rendus de toutes les séances de l’Institut d’Égypte, fondé le 22 aoùt 1798 par ce même Bonaparte, alors Général en chef de l’Armée d’Orient. Chacun connaît en effet l’intérêt s’attachant, pour la connaissance des travaux d’une société savante de haut niveau, à la possession de tels documents, avantageusement précisés ensuite par la lecture des communications présentées en séance. Les écrits de l’Institut d’Égypte eurent d’ailleurs le grand mérite supplémentaire d’avoir pu être utilisés en grand nombre dans l’élaboration d’une bonne partie des mémoires publiés dans la Description de l’Égypte durant le règne de Napoléon Ier ou sous la Restauration. Nous exposerons plus loin les conditions dans lesquelles fut égaré le Registre des séances de la compagnie du Caire. D’autre part, des recueils du temps comme la Décade égyptienne, le Courier de l’Égypte, les Mémoires sur l’Égypte ont bien publié des comptes rendus de certaines séances, mais non tous. Il convient donc d’en chercher quelques-uns dans d’autres recueils, dans des publications de mémorialistes, dans des pièces d’archives, etc. Depuis longtemps nous pensons qu’il y aurait lieu de mettre fin à une situation incommode et du reste parfois génératrice d’inexactitudes fâcheuses. Nous avons donc préparé une Restitution des comptes rendus des séances du premier Institut d’Égypte, aussi complète que possible. Au passage, nous rappellerons que, le 6 mai 1859, fut créé à Alexandrie l’Institut égyptien, dont le siège fut transféré au Caire en 1880. Beaucoup plus tard, le 1er novembre 1918, le roi Fouad Ier signa un décret, transformant l’Institut égyptien en Institut d’Égypte. Aussi, dans certains cas, peu fréquents à la vérité, il peut y avoir ambiguïté entre l’Institut d’Égypte, fondé par Bonaparte en 1798, et l’Institut d’Égypte contemporain. Or, dans une communication présentée le 6 mai 1935 à cette dernière compagnie, l’érudit Charles-Alexandre Bachatly usa, pour désigner l’institution la plus ancienne, de l’expression : »premier Institut d’Égypte« distingué ainsi sans équivoque de l’Institut contemporain. Nous avons toujours suivi l’exemple donné par Bachatly. Nous observerons pourtant qu’il est impossible de modifier officiellement le nom de la compagnie donné en 1798 et les quatre mots de »premier Institut d’Égypte" ont seulement un caractère officieux.

 

Table des matières

Introduction
  • Composition de l’Institut à l’origine
  • Calendriers, vocabulaire, orthographe, majuscules

Premier Institut d’Égypte

  • Section I : Comptes rendus des séances
    • Première session : Commandement de Bonaparte
      • Composition de l’Institut à la fin de 1798
      • Composition de l’Institut à la fin d’août 1799
    • Seconde session : Commandement de Kléber
      • Composition de l’Institut le 24 janvier 1800
    • Troisième session : Commandement de Menou
      • Composition de l’Institut le 22 mars 1801 . 92
  • Section II : Membres et coopérateurs du premier Institut d’Égypte
  • Section III : Index des sujets

Conclusion

Sources et bibliographie

  • I. Bibliographie générale
  • II. Bibliographie de l’auteur sur des sujets relatifs à l’histoire culturelle de l’Expédition française en Égypte
Pour se procurer cet ouvrage :
Librairie De Boccard, 11 rue de Médicis 75006 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : http://www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC