Accueil du site > Publications > Collections > Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Tome 16. Bibliographie analytique des ouvrages parus sur L’art du Gandhâra entre 1950 et 1993

Par P. GUENÉE.


262 pages.
Parution : 1998
Prix : 45 €




Avant-propos (extrait)
Il me paraît nécessaire avant d’aborder les problèmes de l’art du Gandhara d’essayer de définir le cadre dans lequel cette école s’est développée : « essayer » est d’ailleurs, en lui-même, un terme qui relève d’une gageure, puisque au cours des deux siècles pendant lesquels le Gandhara et son art ont été peu à peu dévoilés à la connaissance du monde occidental, les échanges de vues, parfois violents, entre savants n’ont pas permis de fournir une image définitive de la période. En 1978 encore, G. Fussman pouvait écrire (448 p. 436) : « En trois ans le progrès des études kouchanes a été réel. Les domaines privilégiés sont l’histoire de l’art, l’histoire des religions, l’histoire économique … Par contre les problèmes de chronologie et l’histoire politique restent toujours aussi obscurs ». Et pourtant les scientifiques n’ont pas ménagé leurs efforts pour essayer d’arracher aux documents qui, irrégulièrement et sporadiquement, sont mis au jour les bribes d’informations qui leur permettront d’étayer des hypothèses déjà proposées ou, au contraire, d’en bâtir de nouvelles qui, comme les précédentes, seront mises en pièces par des collègues aussi désireux qu’eux-même d’apporter des réponses à des problèmes qui, sauf découverte imprévue de documents majeurs, pourraient rester, longtemps encore, sans solution. C’est le constat auquel aboutissait déjà R. Grousset, lorsqu’il écrivait dans la préface à la « Contribution à l’étude de l’art du Gandhara » (Paris, 1950, p. XI) d’Henri Deydier : « On pourra sans doute, après avoir lu l’étude de M. Deydier, regretter qu’après avoir tout jeté bas, il n’ait proposé aucune thèse nouvelle. Faut-il cependant lui en vouloir, puisqu’une telle tentative, prématurément abordée, ne ferait que s’ajouter aux précédentes, avec une chance égale d’être, elle aussi, finalement ruineuse ? » En 1950 H. Deydier soulignait (p. XX) que les faits dominants des études sur l’art grécobouddhique pendant les cinquante années précédentes étaient :
  • le problème de l’origine de l’image du Bouddha, avec, comme question annexe, l’origine de l’influence occidentale, grecque, gréco-bactrienne ou romaine, qui l’avait marquée,
  • la chronologie de l’art du Gandhara et la date de Kaniska,
  • l’influence de l’art gréco-bouddhique en Asie.

Ces problèmes demeurent, à l’époque actuelle, primordiaux et, même si les termes de la discussion ont souvent évolué, il est, pour la plupart d’entre eux, impossible de considérer qu’une réponse définitive leur a été apportée, ainsi qu’il apparaîtra dans la suite de cet exposé.
Dans un premier temps, cette étude s’efforcera de préciser les éléments nouveaux qui ont été mis au jour depuis 1950 (fouilles, inscriptions, monnaies, etc.) tant sur les problèmes déjà évoqués par H. Deydier que sur les questions nouvelles que leur découverte a pu susciter. Dans cette optique, une bibliographie a été établie, aussi exhaustive que possible, des ouvrages et articles publiés entre 1950 et 1988. Ont toutefois été retenus pour 1949 trois ouvrages de Van Lohuizen, Soper et Wheeler qui assurent la liaison avec le travail de H. Deydier.
De même y figurent des publications de 1989 relatives à des conférences qui se sont tenues à New Delhi en 1980 et au Danemark en 1985, ainsi que la thèse de L. Nehru (725) publiée également en 1989, dont la soutenance a eu lieu à Cambridge en 1982. Il est regrettable que des problèmes d’édition puissent retarder de façon aussi importante la mise à disposition des communications faites au cours de séminaires : outre les cas mentionnés ci-dessus, il convient également de mentionner la conférence sur la date de Kaniska (Londres 1960) publiée en 1968 et la conférence de Dushanbe (1968) dont les deux volumes sont parus en 1974 et 1975. Les vues rapportées dans le cadre de l’année de publication ont donc, en fait, été exprimées plusieurs années auparavant et peuvent ne plus représenter, à cette date, les idées de leurs auteurs.
D’un point de vue géographique, cette bibliographie est, en principe, limitée à la zone du Gandhara, incluant le Swat et la région de Taxila. Elle ne couvre pas, en revanche, l’Afghanistan pour lequel Ball et Gardin ont publié à Paris en l982 l’Archaeological Gazetteer of Afghanistan qui contient une bibliographie complète pour ce pays. D’autre part, les recherches effectuées en Union soviétique ne sont incluses que dans la mesure où les publications qui les concernent ont été traduites ou sont accompagnées d’un résumé, en général en anglais, et, bien évidemment, si elles expriment des vues significatives sur les problèmes du Gandhara et de sa région. De la même façon les auteurs japonais n’ont été retenus que s’ils ont publié en anglais ou si leurs articles ont été accompagnés de résumés en anglais.
Dans l’ensemble, les ouvrages mentionnés couvrent la période du Ier au VIe siècle ap. J.-C., mais, dans le but de replacer l’évolution du pays dans un contexte historique, certains ouvrages apparaissent qui mettent l’accent sur la période antérieure, les royaumes grecs ou les Yüeh Chih, ancêtres des Kouchans.
Je n’ai pas inclus dans cette bibliographie les comptes rendus d’ouvrages, malgré l’intérêt que peuvent présenter leurs commentaires sur les différents sujets traités. Leur nombre aurait entraîné une extension trop importante de cette étude.
Pierre GUENÉE

Table des matières

Avant-propos
Introduction
Liste des périodiques et des principaux ouvrages collectifs avec leurs abréviations

I a. Index chronologique

I b. index chronologique, supplément : Margiane-Turkménistan

II. Index thématique

  • 1. Ouvrages généraux
  • 2. Histoire
    • A. Les fouilles
    • B. Les inscriptions
    • C. La numismatique
    • D. Les ères
    • E. Kaniska - Les dynasties kouchanes - Les Satrapes occidentaux
    • F. L’empire kouchan
    • G. Liens commerciaux - Voies d’accès - Pèlerins
  • 3. Art du Gandhara
    • A. Chronologi
    • B. Influences reçue
    • C. Bouddhas et bodhisattva
    • D. Autres divinités
    • E. Architecture, sculptures et objets gandhariens
    • F. Jugements sur l’art du Gandhara
    • G. Techniques
    • H. Musées - Guides
    • J. Expositions
  • 4. Conclusion

III. Index des auteurs

IV. Index géographique

V. Index historique et religieux

VI. Addendum

VII. Cartes
Cartes 1 et 2 : dépliants sous pochette

Pour se procurer cet ouvrage :
Librairie De Boccard, 4 rue de Lanneau 75005 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : http://www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC