Accueil du site > Publications > Collections > Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Tome 11. La correspondance passive d’Osman Hamdi Bey

Par Henri Metzger .


100 pages
Parution : 1990
Prix : 27 €






Avant-propos
Voilà quelques années j’étais invité à donner une préface au Catalogue des sculptures byzantines du Musée d’Istanbul, préparé par Nézih Firath, lointain successeur d’Hamdi bey à la tête du musée, et mis au point, après la mort prématurée de notre collègue, par une équipe parisienne. Ce recueil que Nézih F1rath souhaitait voir paraître dans notre pays se présentait, pour une large part, comme une refonte des notices consacrées jadis par Gustave Mendel aux sculptures byzantines dans son Catalogue, beaucoup plus général, des sculptures grecques, romaines el byzantines des Musées Impériaux ottomans, publié entre 1911 et 1914. Mon intention était donc de rendre hommage à la fois à l’auteur du catalogue récent et à l’admirable savant qu ’avait été son prédécesseur. Je cherchais en particulier à évoquer les années que Mendel avait passées à Constantinople comme collaborateur d’Hamdi bey, puis de son frère Halil. Grâce à un ami commun j’entrais en relation avec une petite fille d’Hamdi bey, Madame Cenan Sarç et lui demandais si elle ne disposait pas de quelques témoignages de première main sur les contacts qui s’étaient établis entre Mendel et son grand-père. Madame Sarç voulut bien me répondre qu’elle n’avait rien trouvé à ce sujet dans les papiers de sa famille. En revanche, m’écrivait-elle, elle avait conservé de très nombreuses lettres adressées à Hamdi bey, susceptibles de m’intéresser.
Au cours de l’automne de 1986, j’eus l’occasion de rendre visite à Madame Sarç, à Istanbul, et je découvris avec surprise et, pourquoi ne pas le dire, avec émotion plus d’une centaine de lettres portant les signatures de Mommsen, Benndorf, Heuzey, Homolle, Clermont-Ganneau, Strzygowsky, Maspero et beaucoup d’autres et de diplomates et artistes de toutes nationalités. Le dépouillement de cette correspondance me permit de répartir les lettres, toutes celles du moins qui paraissaient offrir de l’intérêt pour les lecteurs de la fin du XXe siècle que nous sommes, en quinze chapitres, selon les sujets traités, les fouilles de la nécropole de Sidon, de Tello ou de Pergame par exemple, ou selon les correspondants d’Hamdi bey, archéologues, artistes, voyageurs ou diplomates en poste à Constantinople. Il va sans dire qu’une pareille répartition comporte une part d’arbitraire, telle ou telle lettre appartenant à plusieurs rubriques. Le lecteur n’aura pas de peine à retrouver les passerelles.
La présente édition a bénéficié de multiples concours. Ma reconnaissance et celle de tous ceux qui se soucient de l’archéologie dans l’empire ottoman à la fin du XIXe siècle vont tout d’abord à Madame Sarç qui m’a libéralement offert la publication de ces lettres pieusement conservées dans sa famille depuis la mort d’Hamdi bey en 1910. A Istanbul même j’ai bénéficié du concours actif de Jean-Louis Bacqué-Grammont, directeur de l’Institut français d ’études anatoliennes et d’Ehdem Eldem, pensionnaire de cet institut et arrière-neveu d’Hamdi Bey. Dans la mesure où je ne trouvais pas d’indications sur les correspondants d’Hamdi bey dans les incomparables notices confiées par Salomon Reinach à la Revue archéologique, j’ai bénéficié en premier lieu de l’information exemplaire dont disposaient, en Allemagne, Reinhard Stupperich et, en France, Hélène Lozachmeur, Olivier Pelon et Ernest Will. Aux archives du Ministère des Affaires étrangères, tant à Paris qu’à Nantes, j’ai trouvé le meilleur accueil auprès de Jean Batbedat et de Pascal Even. De très nombreux confrères, collègues ou amis ont facilité ma tâche de multiples façons, Pierre et Michel Amandry, André Caquot, Annie Caubet, Émile Cazimajou, Thomas Drew-Bear, Paul Garelli, Jean-Claude Homolle, Cornelia Isler Kérényî, Francis Joannès, Cyril Mango, Robert Mantran, Jean Marcadé, James Mellaart, Machteld Mellink, Jean-Charles Moretti, Wolfgang Müller-Wiener, Alpay Pasinli, Jeanne Robert, Anne Roquebert, Janos Gy Szilagyi, Jean-Pierre Sodini, Robert Turcan et Michael Worrle. A tous je dis ma très vive gratitude. Je remercie enfin Jean Leclant d’avoir offert à cette édition l’hospitalité des Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.
Mai 1989 - Henri METZGER.

 

Table des matières
Avant-propos

Vie d’Osman Hamdi Bey

Chapitre premier. - La découverte des sarcophages de Sidon et leur exposition au « musée des sarcophages »

Chapitre 2. - Fouilles de Tello et vase d’Entéména

Chapitre 3. - Fouilles de Pergame et de Priène

Chapitre 4. - Otto Benndorf en Lycie et à Éphèse

Chapitre 5. - La controverse Botticher-Schliemann à propos des fouilles de Troie

Chapitre 6. - Fouilles du sanctuaire d’Hécate à Lagina

Chapitre 7. - Fouilles de Zincirh et alentours

Chapitre 8. - Mommsen et la base d’Amastris

Chapitre 9. - Missions de Scheil et de Cumont

Chapitre 10. - Mission de Champoiseau à Samothrace

Chapitre 11. - Proche-Orient

Chapitre 12. - Lettres adressées à Hamdi Bey par divers savants

Chapitre 13. - Correspondances diverses

Chapitre 14. - Lettres adressées à Hamdi Bey par Gérôme, Boulanger et Barrias

Chapitre 15. - Honneurs décernés à Hamdi Bey

Index général


L’auteur
Helléniste, Henri METZGER est un spécialiste de la céramologie, l’histoire de l’art antique (en particulier l’iconographie athénienne), l’archéologie grecque et lycienne… Lire la suite.


Pour se procurer cet ouvrage :
Librairie De Boccard, 4 rue de Lanneau 75005 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : http://www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC