Accueil du site > Publications > Collections > Inventaire des inscriptions sudarabiques

Inventaire des inscriptions sudarabiques - T. IV

As-Sawda


Par A. AVANZINI.

230 p., 42 pl. photo. h.t.
Date de parution : 1995.
Prix : 27 €.




Présentation (extrait)
Ce volume a été rédigé en italien par Mme Alessandra Avanzini. Il recueille les inscriptions trouvées sur le tell d’As-Sawda, dans l’ouest du Djawf yéménite, comme les localités dont les fascicules précédents relevaient les inscriptions. Visité par J. Halévy en 1870, puis par E. Glaser en 1888 et A. Fakhry en 1947, il a été exploré de manière systématique par la Mission archéologique française au Yémen à partir de 1980. En juin 1992, M. J.-F. Breton, archéologue de cette mission, a présenté à l’Académie les ruines imposantes du temple de ’Athtar dhû Risaf sis à 700 mètres du tell d’As-Sawda. Le tell est ceint d’une muraille de 1 km 1/2. Il se confirme que ce fut le centre d’un petit royaume dont le nom ancien était Nashan, nom où Mme Avanzini veut reconnaître celui de Nastum, détruite selon Pline lors de la campagne arabique d’Aelius Gallus en 25-24. Le tell a fourni 87 inscriptions, réunies ici. La plupart ont été déjà relevées par J. Halévy, et la quinzaine d’inédits consiste en pièces laconiques ou fragmentaires. Le mérite de Mme Avanzini est d’en avoir donné une traduction nouvelle, tenant compte des progrès de la lexicographie sudarabique, assortie de commentaires qui ne laissent échapper aucun détail offrant de l’intérêt. Il est aussi d’avoir disposé le matériel épigraphique selon un ordre chronologique établi d’après les données des inscriptions d’As-Sawda et les références extérieures au pays de Nashan. On entrevoit de la sorte l’autonomie première du royaume de Nashan dans les débuts du VIIe siècle, il a alors son roi et ses divinités propres. On discerne son importance dans le fait que le grand fédérateur sabéen Karib’il Watar dut le combattre au même titre que le royaume d’Awsan. Puis Nashan entre dans le royaume marchand des Minéens dont Mme Avanzini propose de relever la date d’apparition. Les inscriptions les plus récentes, rédigées en dialecte sabéen et non plus en madhabien (minéen), au IIe siècle avant J.-C, montrent une résurgence des noms divins caractéristiques de l’époque préminéenne. A la différence de ce qui s’est passé sur le site de Haram étudié par M. Ch. Robin, Nashan semble échapper à la « bédouinisation » et témoigner de l’attachement de certains Sudarabiques aux éléments fondamentaux de leur civilisation.

Table des matières
Prefazione
Avvertenza

  • Il sito
    • Localizzazione
    • Visitatori
    • Nome antico
    • Fonti letterarie
    • Archeologia
  • Inventario epigrafico
    • Concordanze
  • Ricostruzione storica
  • Introduzione
    • La storia di Nasbsbân
    • Periodo pre-mineo
    • Periodo mineo
    • Ultimi due secoli prima di Cristo
    • Nashshan nella nostra era
  • Alcune osservazioni sulla lingua e l’onomastica
  • Iscrizioni di costruzione
  • Iscrizioni dedicatorie
  • Iscrizioni prescrittive
  • lscrizioni contenenti esclusivamente onomastica
  • lscrizioni sabee
  • Iscrizioni frammentarie
  • Iscrizione da Kamna

Bibliografia
Concordanza delle iscrizioni


Pour se procurer cet ouvrage :
Librairie De Boccard, 4 rue de Lanneau 75005 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC