Accueil du site > Publications > Collections > Histoire littéraire de la France

Histoire littéraire de la France. Tome 10

Suite du XIIe siècle de l’Église jusqu’à l’an 1124.

Année de parution : 1868
608 pages








Avertissement (extrait)
Le Lecteur s’apercevra aisément , en lisant le volume que nous lui présentons, de la perte qu’il a faite par la mort de D. Rivet , qui avoit entrepris l’important ouvrage de l’Histoire Littéraire de France, et qui l’a si heureusement conduit jusqu’au douzième siècle ; mais on ne doit pas ignorer, que les hommes n’étant pas immortels, ce sont des pertes auxquelles il faut s’attendre dans la république des Lettres. Tel est pour l’ordinaire le sort de tous les grands ouvrages, auxquels les auteurs, prévenus par la mort, ne donnent pas la dernière main. Ou ils demeurent imparfaits, personne n’osant entreprendre de les achever ; ou ils sont continués par de nouvelles plumes, qui ne servent qu’à faire regretter les premières. Les exemples n’en sont que trop connus, et le Lecteur nous dispensera d’en rapporter. Nous ne nous flattons point d’être plus heureux que ces continuateurs, ni de marcher dans la nouvelle carrière, où l’obéissance nous fait entrer, avec un succès égal à celui qui nous a précédé. Nous nous attendons même que les critiques seront plus hardis à attaquer un ouvrage , dont ils avoient respecté le premier auteur. Cependant nous pouvons assurer, qu’aidés des mêmes secours que D. Rivet , nous marcherons sur ses traces , et que nous ne négligerons rien, pour justifier le choix que les supérieurs zélés pour cet ouvrage ont daigné faire de nous, et pour répondre à l’attente du public. Si malgré les peines et les soins que nous prendrons pour réussir, les critiques nous attaquent, nous nous engageons volontiers, et nous en donnons même ici solennellement parole, d’avoir pour eux tous les égards qu’ils peuvent mériter, soit en profitant de leurs lumières, soit en repoussant leurs traits, s’ils partent d’une main ennemie de la vérité, et qui ne fasse point profession d’impartialité. Mais de quelqu’esprit que soient animés nos censeurs, nous espérons que leur critique ne tournera qu’à l’avantage du public, par l’occasion qu’elle nous donnera de faire, soit des additions et des corrections, soit des apologies, qui serviront à éclaircir les matières. C’est dans cette vue, et pour nous conformer à la méthode de notre prédécesseur, que nous ferons nous-mêmes, à la suite de cet Avertissement, la révision des volumes précédents, pour y ajouter ce qui a échappé à ses recherches, et pour corriger quelques fautes qui s’y sont glissées.(…)

Table des matières

Avertissement

Table des Citations


  • S. Robert, fondateur de Moleme
  • Ildebold, compagnon de S. Robert
  • Guillaume de Chester en Angleterre
  • Etienne, abbé de Notre-Dame d’Yorck
  • Gislebert, évêque d’Evreux
  • Milon, cardinal évêque de Palestrine
  • Bernard II, vicomte de Bearn et de Bigorre
  • Garnier ou Warnier l’homiliaire
  • Warnier, religieux du monastère du Christ, ou de S. Sauveur de Cantorberi
  • Divers Auteurs anonymes
  • Thomas II, archevêque d’Yorck
  • Lambert, évêque d’Arras
  • Hugues, archevêque d’Edesse, et autres écrivains
  • Raoul de Caen, historien de la Croisade
  • Hugues, abbé de Flavigni
  • Raoul Tortaire, moine de Fleuri
  • Galon, évêque de Paris
  • S. Yves, évêque de Chartres
  • Josceran, archevêque de Lyon
  • Robert d’Arbrissel, fondateur de l’ordre de Fontevraud
  • André, grand prieur de Fontevraud
  • Anselme de Laon
  • Gislebert Crispin, moine du Bec, puis abbé de Westminster
  • Martin, moine de Montierneuf , et autres écrivains
  • Baudouin I, roi de Jérusalem
  • Bernard, abbé de Tyron
  • Pascal II, pape
  • Lambert, abbé de Poutieres, et autres écrivains
  • Drogon, moine de S. André de Bruges
  • Otbert ou Obert, évêque de Liège
  • Jean, diacre et moine de S. Ouen
  • Herbert de Norwich, surnommé Lozinga
  • Autres écrivains
  • Jean, moine de Beze
  • Albert d’Aix
  • Gui, chancelier et trésorier de l’église de Noyon
  • Léger, archevêque de Bourges
  • Le Bienheureux Theodger, ou Dietger, évêque de Mets
  • Hugues de sainte Marie, moine de Fleuri
  • Guillaume de Champeaux, évêque de Châlons sur Marne
  • Richard, cardinal, archevêque de Narbonne
  • Frédéric, évêque de Liège
  • Robert, abbé de S. Rémi de Reims
  • Vital, abbé de Savigni, et autres écrivains
  • Raoul, évêque de Cantorberi
  • Serlon, évêque de Sées
  • Marbode, évêque de Rennes
  • Ebremar, ou Evermer, patriarche de Jérusalem, et autres écrivains
  • Divers auteurs anonymes
  • S. Etienne de Muret
  • Arnoul ou Ernulphe, évêque de Rochester, et autres écrivains
  • Guibert, abbé de Nogent
  • Clarius, moine de S. Pierre le Vif
  • Calliste II, pape

    Notes et observations diverses sur le tome dixième

Lire et télécharger l’ouvrage

Ce volume de l’Histoire littéraire de la France est disponible gratuitement sur le site Internet Archives >>>



imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC