Accueil du site > Publications > Collections > Corpus Vasorum Antiquorum

Corpus Vasorum Antiquorum - Fasc. 31


Fasc. 31 / Musée du Louvre, fasc. 20 : Italie : impasto et bucchero de l’Étrurie et du Latium.

Par J. M. J. Gran-Aymerich.

92 pages, 44 planches hors-texte.
Année de parution : 1982
Prix : 59 €



Présentation
Le fascicule 31/20 du CVA est le premier de la série consacrée à la céramique étrusque, ici impasto et bucchero de l’Étrurie et du Latium. Impasto est le terme italien qui désigne des céramiques plus ou moins grossières, d’une argile peu épurée, de ton variant du noir au brun, d’abord modelées à la main puis tournées. Bucchero est la grande spécialité étrusque, pour des vases modelés au tour, à pâte et surfaces noires ou grises luisantes, souvent très fines. Le fascicule 31/20 du CVA se divise donc en trois catégories — en se limitant, pour cette fois, aux amphores, réservant pour l’avenir les oenochoés et les canthares. Il s’agit naturellement non pas d’amphores de transport mais de petites et moyennes amphores de table : 195 amphores dont bucchero. Les notices et les planches du présent catalogue sont déjà ici d’un intérêt extrême et permettent de suivre en détail l’évolution des formes et du décor. Les premières amphores d’impasto tourné se datent d’environ 740-720 ; le bucchero apparaît peut-être dès 675. Or, pour les formes, on passe insensiblement des amphores globulaires à des amphores dont la panse et le col s’élancent et se rétrécissent de plus en plus et aboutissent vers 530-520 à des amphores de Nicosthène : « imitation peut-être, écrivait en 1956 François Villard, d’un type métallique que l’on retrouve dans la céramique étrusque de bucchero ».

Sommaire

Amphores d’impasto modelé

Amphores d’impasto tourné

Amphores de bucchero

Pour se procurer cet ouvrage :
Librairie De Boccard, 4 rue de Lanneau 75005 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC