Accueil du site > Publications > Collections > Chartes et diplômes relatifs à l’histoire de France

Recueil des Actes d’Henri II, roi d’Angleterre et duc de Normandie, concernant les provinces françaises et les affaires de France

Tome II.

Par L. DELISLE (posthume), revu et publié par É. BERGER.
VI-466 p.
Année de parution : 1920
Prix : 58 €
[Commander]



Avertissement
Le tome II de ce recueil contient à la suite des pièces CCCCLV à DCCLXVIII un supplément où j’ai réuni un certain nombre de pièces émanées d’Henri II, publiées en France, en Angleterre et en Amérique depuis l’époque où M. Delisle a imprimé son Introduction jusqu’à la fin de 1920. Il va sans dire que ce supplément ne peut pas être complet. On y a fait entrer les actes d’Henri II publiés depuis 1910 par les éditeurs du Calendar of the Charter Rolls dans le tome V de leur recueil (1916), qui sont relatifs à la France ou ont été datés de notre pays. Parmi les ouvrages utilisés pour la rédaction de ce supplément il convient encore de citer le très intéressant volume de M. Charles H. Haskins sur les institutions normandes (Norman Institutions, 1918), auquel j’ai fait plus d’un emprunt, les trois premiers volumes de M. William Farrer sur les anciennes chartes du Yorkshire (Early Yorkshire charters, t. I à III, 1914, 1915 et 1916), le cartulaire du monastère de Saint-Jean-Baptiste de Colchester, publié à Londres en 1897 pour le Roxburghe Club, par M. Stuart A. Moore.
Les Additions et Corrections données à la suite du supplément sont dues en grande partie aux observations de M. Charles Bémont, membre de l’Institut, du professeur Haskins, de M. le Rév. Salter, de M. Louis Halphen, de M. Clovis Brunel et de mes autres correspondants, auxquels j’adresse ici l’expression de ma vive reconnaissance pour leurs savantes indications. Dans un très intéressant article qu’il vient de publier, M. Henri Prentout, professeur à l’Université de Caen, revenant sur une communication faite par lui à l’Académie des inscriptions et belles lettres, examine à nouveau la formule Dei gratia, placée en tête des actes royaux à la fin du règne d’Henri II. Nous ne pouvons que mentionner ici ce savant mémoire et ne nous attarderons pas à discuter les raisons qui permettraient de préciser la date exacte du changement de formule. Il serait fort désirable que cette précision pût être obtenue, et la chronologie des actes anglais au XIIe siècle ne pourrait qu’y gagner, mais nous avons cru plus sage de nous en tenir, pour le présent, aux résultats acquis par M. Delisle. Il nous suffit d’avoir tenu compte, en établissant ce recueil, de l’importante découverte faite à la fin de sa vie par ce grand savant. Quant à savoir si les mots Dei gratia ont été placés en tête des actes d’Henri II en 1172 ou 1173 , c’est une question très intéressante, mais qui reste encore douteuse, en l’absence complète de toute indication chronologique dans les documents émanés d’Henri II et de son fils aîné.
Élie BERGER

Pour se procurer cet ouvrage :
Librairie De Boccard, 4 rue de Lanneau 75005 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC