Accueil du site > Publications > Collections > Chartes et diplômes relatifs à l’histoire de France

Chartes et diplômes relatifs à l’histoire de France

Cette collection poursuit l’œuvre jadis entreprise à la fois par les Bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur et par l’érudit Louis-Georges de Bréquigny (1716-1795), membre de l’Académie (1756). Auteur d’une Table chronologique des diplômes, titres et chartes concernant l’histoire de France en 3 tomes (1769-1783) – poursuivie par les soins de la Compagnie pour les t. IV-VIII (1836-1876) – Bréquigny assura également à partir de 1782 l’édition des chartes et diplômes conservés alors au cabinet des Chartes. La parution des Diplomata, chartae (série 1), epistolae et alia documenta (série 2) ad res francicas spectantia ex diversis regni exterarumque regionum archivis ac bibliothecis… débuta en 1791 et fut stoppée net par la révolution. Après un longue période de sommeil, c’est à l’Académie que revint la charge de reprendre le flambeau à la fin de la Restauration ; puis vint une période de flottement résultant de l’ampleur de la tâche à mener – initialement, il s’agissait de fournir une publication d’ensemble des sources diplomatiques de l’histoire de France, présentées selon l’ordre chronologique –, si bien que l’entreprise ne fut véritablement relancée sur des bases neuves qu’en 1894, suite à la décision prise par une commission ad hoc de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, réunie à l’initiative de Henry d’Arbois de Jubainville. Alors que la rivalité scientifique opposant la France à l’Allemagne battait son plein, il s’agissait de faire pièce à la publication des Actes des Carolingiens dans les Monumenta Germaniae Historica. On décida ainsi de publier, par chancelleries, « isolément, dans le format in-4° : 1. les diplômes royaux et impériaux ; 2. les actes des prélats, archevêques, évêques et abbés ; 3. ceux des grands feudataires (ducs, comtes, etc.) ; 4. les chartes privées ne rentrant dans aucune des catégories précédentes ». Le premier tome consacré aux actes de Philippe Ier (1059-1108) sortit des presses en 1908, puis en l’espace de trois décennies lui succédèrent les édition des actes de Charles II le Chauve (pour les années 840-860), Charles III le Simple (898-923), Louis IV (pour les années 936-954), Lothaire et Louis V (954-987), Philippe Auguste (pour les années 1194-1206), Pépin Ier et Pépin II, rois d’Aquitaine (814-848), ainsi que les rois de Provence (855-928), Henri II, roi d’Angleterre et duc de Normandie (soit un ensemble d’ouvrages relevant presque exclusivement de la 1re série).

Volumes disponibles


Articles de cette rubrique



imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC