Accueil du site > Publications > Collections > Carte archéologique de la Gaule > Provence-Alpes-Côte d’Azur

Carte archéologique de la Gaule 13-5 : Arles, Crau, Camargue

M.-P. Rothé et M. Heijmans.

906 p., 1331 ill.
Date de parution : 2008.
Prix : 94 €.






Présentation
Que peut-on connaître de l’histoire de la ville d’Arles qui a été successivement colonie grecque, colonie romaine et capitale de l’Empire romain ? A l’évidence, les réutilisations et les destructions ont profondément transformé l’espace urbain originel. Pire, de nombreux monuments, non réutilisés au Moyen Âge, ont disparu. Si au cours du XIXe et du XXe siècle, les archéologues se sont attachés essentiellement à dégager les ruines des principaux monuments antiques (cryptoportiques, théâtre, amphithéâtre, cirque, etc.), c’est la recherche archéologique de la fin du XXe siècle qui a permis aux scientifiques de proposer une reconstitution du trait de la côte méditerranéenne et de restituer le tracé et l’histoire de la formation des différents bras du Rhône ; sur un site entouré de basses terres inondables, la chronologie de la ville d’Arelate et de ses monuments a pu être établie. Ainsi les fouilles récentes du Jardin d’Hiver et des cryptoportiques ont prouvé la création, sur le site, d’une colonie grecque vers 530 av. J.-C. ; celles du Jardin d’Hiver a permis la mise en place d’une chronologie précise (avec 5 phases, à partir de la fin VIe s. av. J.-C.) et la présence d’une population indigène. Si la colonisation romaine ne débute que modestement dans les années 46-44 av. J.-C., en revanche à partir des années 27 av. J.-C. se déploie un très vaste programme augustéen, avec la construction d’un forum-sanctuaire impérial entouré de cryptoportiques, celles d’un théâtre et d’une série de monuments qui leur sont liés. De la période de Constantin − date à laquelle la ville devient capitale − Arelate a surtout conservé les grands thermes connus sous le nom pittoresque de « palais de la Trouille » ; quant à la cathédrale paléochrétienne, elle vient d’être retrouvée sous le couvent Saint-Césaire. Notons enfin que ce pré-inventaire archéologique n’a pas négligé l’étude des campagnes environnantes de la Crau et de la Camargue, avec ses bergeries, auxquelles de nombreuses pages ont été consacrées. Avec la C.A.G. 13/5 d’Arles est donc mise à la disposition des chercheurs une documentation considérable, certes en partie accumulée depuis deux siècles, mais profondément renouvelée par des fouilles terrestres et subaquatiques. Ce bilan est complété de nombreuses synthèses effectuées par les meilleurs spécialistes.

Table des matières

Avant-propos Bibliographie Bibliographie annexe

Introduction
  • Chap. 1 : La région d’Arles : un territoire géomorphologique ? 10 000 ans de paléo-géographie et paléo-environnements [Cl. Vella)
  • Chap. II : Historique des recherches archéologiques [J.-M. Torrandell)
  • Cha p. III : Arles dans les textes antiques [M. Provost)
  • Chap. IV : Arles protohistorique. De l’implantation coloniale grecque à l’agglomération portuaire indigène [P. Arcelin]
  • Chap. V : Le territoire d’Arles. Limites et structures [Ph. Leveau)
  • Chap. VI : Arles à l’époque romaine
    • I - Arles face au Rhône : la gestion des inondations dans la ville antique [C. Allinne, H. Bruneton)
    • II - Urbanisme :
      • A/ La colonie augustéenne : mise en place de l’urbanisme [P. Gros)
      • B/ Le décor sculpté des monuments publics de la ville d’Arles [C. Carrier)
      • C/ L’évolution topographique de la ville d’Arles. Haut-Empire - Antiquité tardive : fin Ier -fin VIe apr. J.-C. [M. Heijmans)
    • III - Economie et Société
      • A/ Les composantes de la société d’après l’épigraphie [M. Christol
      • B/ Le Rhône à Arles. Fouilles subaquatiques et sousmarines [L. Long]
    • IV - Les « cultes orientaux » à Arles [A. Charron]
    • V - Les nécropoles [M. Heijmans]
    • VI - La sculpture funéraire antique d’Arles [V. Gaggadis-Robin]
  • Chap. VII - L’église d’Arles des origines à l’époque carolingienne [J. Guyon]
  • Chap. VIII - La Crau et la Camargue de la période romaine au haut Moyen Age

Pré-inventaire

  • 1re partie : la ville d’Arelate
    • Chap. I - Arles intra-muros
    • Chap. II - Quartier de Barriol
    • Chap. III - Quartiers de la Roquette et de Chabourlet
    • Chap. IV - Quartiers de Mouleyrès et des Alyscamps
    • Chap. V - Au nord du rempart : quartiers du Bourg-Neuf et du Trébon
    • Chap. VI - Rive droite du Rhône : quartier de Trinquetaille
  • 2e partie : Le Rhône : les découvertes subaquatiques sur la commune d’Arles
    • Chap. I - Découvertes anciennes
    • Chap. II - Fouilles subaquatiques : rive droite, Trinquetaille
    • Chap. III - Fouilles subaquatiques : rive gauche, côté ville
    • Chap. IV - Fouilles subaquatiques : très en aval d’Arles
  • 3e partie : Arles - le territoire communal
    • Chap. I - Tracés linéaires : voies, centuriations, aqueducs et fosses mariennes
    • Chap. II - Plaine du Trébon (= plaine d’inondation du Rhône) et marais des Baux-de-Provence
    • Chap. III - La Crau
  • 4e partie : Arles - les découvertes non localisées
  • Autres communes de Crau / Camargue

Index

  • Index thématique
  • Index des communes et des lieux
  • Index des figures
Pour se procurer cet ouvrage : LCDPU - 18 rue Robert-Schuman - CS 90003 - 94227 Charenton-le-Pont Cedex Tél :(0033-1) 53 48 56 30 / Fax :(0033-1) 53 48 20 95 Site : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=270...www.lcdpu.fr


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC