Accueil du site > Publications > Collections > Carte archéologique de la Gaule > Île-de-France

Carte archéologique de la Gaule 75 : Paris

D. Busson

609 pages, 398 figures.
Date de parution : 1998.
Prix : 45,73 €.






Avertissement
Ce volume de la Carte archéologique de la Gaule consacré à Paris ne constitue pas une nouvelle histoire de Paris antique.L’objectif de la collection de l’Académie des Inscriptions et belles-Lettres concerne la mise à la disposition des chercheurs et du public cultivé de la documentation primaire, accumulée au cours des siècles et réinterprétée avec les catalogues scientifiques et les connaissances de la fin du XXe siècle. On y trouvera donc, classé par quartier, par rue et par période historique, l’ensemble des matériaux nécessaires pour faire cette histoire. Il s ’agit là d ’un travail considérable. En effet, personne, avant Didier Busson, n’avait dépouillé l’ensemble de ces archives archéologiques des XIXe et XXe siècles. Aucun chercheur, par exemple, n’avait pris le temps de lire tout le fonds constitué par les notes de Th. Vacquer qui, pourtant, avait suivi toutes les fouilles parisiennes de 1842 à 1895. De même, les archives de la Commission du Vieux Paris n’avaient jamais été dépouillées aussi systématiquement. La grande originalité de ce travail est, donc, de fournir à la fois aux chercheurs et aux habitants de la Capitale de la France toutes les sources (classées) de la Protohistoire et du début de l’histoire de Paris (800 av. J.-C. - 700 apr. J.-C.). Devant l’ampleur du travail à réaliser, il ne pouvait être question, pour Didier Busson, de reprendre le classique Paris Antique (de Paul-Marie Duval) ou les interprétations des archéologues contemporains : tous ces travaux sont clairement cités. Il en est de même des récentes thèses sur les fouilles archéologiques et mobiliers parisiens dont doit être ménagée la propriété scientifique. Avec ces matériaux des XIXe et XXe siècles, il appartiendra aux historiens du XXIe siècle d’essayer de mieux comprendre la place et l’évolution de ce petit chef-lieu de la tribu des Parisiidans la Gaule de l’époque romaine, avant que cette bourgade ne devienne la capitale mérovingienne.
Michel Provost

Table des matières
Avertissement
Avant-propos
Préface
Remerciements
Avertissement
Bibliographie
Avant-propos
  • La définition de l’objet
  • La documentation
  • Le nivellement
  • Le mobilier
  • Organisation de l’ouvrage

Le site de Paris

  • Le « site naturel » de Paris
  • Les essais de restitution générale
  • Hydrographie
    • Le cours actuel de la Seine
    • L’ancien bras nord
    • La Bièvre
    • La zone humide du boulevard Saint-Germain
    • Les petits cours d’eau
    • La berge de la rive gauche
    • Les hauteurs de la rive gauche
    • La Montagne Sainte-Geneviève
    • La rive droite et ses monceaux
    • Les hauteurs de la rive droite
    • Les îles de la Seine
    • L’île de la Cité
    • Les atouts de Paris

Les origines gauloises de Paris

  • Les données tirées de César
  • L’identification du site de l’oppidum à l’île de la Cité et ses problèmes
  • Les découvertes sur l’île de la Cité
  • Les sites de bord de Seine
  • La Montagne Sainte-Geneviève
  • Les autres sites sur le territoire de Paris


Ire partie - LA VILLE DE LA RIVE GAUCHE (Ve et VIe arrondissements)

  • Ch. I - Voies et rues antiques : inventaire des découvertes de voies romaines
  • Ch. II - Les monuments publics
    • Le forum
    • Le cirque ?
    • Le théâtre
    • Les « arènes » ou amphithéâtre à scène
    • L’adduction d’eau de Lutèce
    • Les thermes de Cluny
    • Les thermes du Collège de France
    • Les thermes de la rue Gay-Lussac
  • Ch. III - Habitations et artisanat. Inventaire topographique des découvertes
  • Ch. IV - Nécropole du sud, ou Saint-Jacques ou encore de la rue Pierre-Nicole. Inventaire topographique détaillé
  • Ch. V - Petites nécropoles, sépultures isolées
    • Une ou plusieurs nécropoles à l’ouest de Lutèce
    • Plusieurs nécropoles à l’est et au sud-est de Lutèce
  • Ch. VI - la nécropole Saint-Marcel. Inventaire topographique des découvertes
  • Ch. VII - Les églises mérovingiennes
    • Sainte-Croix-et-Saint-Vincent, devenue Saint-Germain-des-Prés
    • Saints-Apôtres ou Saint-Pierre, devenue Sainte-Geneviève
    • Saint-Séverin
    • Saint-Julien-Martyr devenue Saint-Julien-le-Pauvre
    • Saint-Etienne-des-Grès
    • Saint-Benoît-le-Bétourné, anciennement Saint-Serge-Saint-Bacchus
    • Notre-Dame-des-Champs
    • Saint-Victor


IIe partie - L’ÎLE DE LA CITÉ

  • Ch. I - Présentation générale
  • Ch. II - Monuments antiques
    • L’enceinte du Bas-Empire
    • La basilique du Bas-Empire du Marché aux Fleurs
    • Palais de Justice -* Ch. III - Sites par classement alphabétique
    • Hôtel-Dieu
    • Notre-Dame
    • Le Parvis Notre-Dame
    • Préfecture de Police
    • Tribunal de Commerce


IIIe partie - RIVE DROITE - Topographie générale de la rive droite
  • Ch. I - Voies antiques de la rive droite
  • Ch. II - Occupations de la rive droite
  • Ch. III - Nécropoles et sépultures antiques de la rive droite
  • Ch. IV - Eglises mérovingiennes de la rive droite
    • Nécropole et église Saint-Gervais
    • Saint-Germain-l’Auxerrois
    • Nécropole des Innocents
    • Saint-Paul-des-Champs
    • Sainte-Colombe, devenue Saint-Bon
    • Saint-Pierre devenue Saint-Merri
    • Saint-Martin-des-Champs
    • Saint-Laurent
  • MONTMARTRE
    • Le temple dit « de Mercure »
    • Le Temple dit de Mars
    • La « villa » de la Fontaine-du-But
    • Autres sites antiques ou supposés comme tels sur Montmartre et ses environs
    • Saint-Denis devenue Saint-Pierre-de-Montmartre
Pour se procurer cet ouvrage : LCDPU - 18 rue Robert-Schuman - CS 90003 - 94227 Charenton-le-Pont Cedex Tél :(0033-1) 53 48 56 30 / Fax :(0033-1) 53 48 20 95 Site : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=270...www.lcdpu.fr


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC