Accueil du site > Publications > Actes de colloque > Colloques, Journées d’étude, Hommages

Les Dominicains en France (XIIIe-XXe siècle)

Actes du colloque international du 10 au 12 décembre 2015, organisé par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et la Province dominicaine de France

Nicole Bériou, André Vauchez et Michel Zink éd.

C’est entre Toulouse et Fanjeaux (Aude) que le castillan Dominique de Caleruega, épris d’évangélisme, inaugura sa prédication en 1206, et à Paris qu’il envoya quelques-uns de ses premiers frères se former à partir de 1217. Pourtant, l’histoire des Dominicains en France n’a jamais été considérée dans la longue durée. Dans cet ouvrage, publié à l’occasion des célébrations du VIIIe centenaire de l’ordre des frères Prêcheurs, des historiens ont réuni leurs compétences afin de retracer les principales étapes de l’histoire contrastée du rayonnement de l’Ordre en France jusqu’à nos jours. 
Un parcours thématique aborde successivement son rôle dans la transmission du message religieux, élargi de la prédication à la presse et aux medias ; le regard des frères sur eux-mêmes ; quelques-uns des débats théologiques où ils se sont illustrés ; les dévotions qu’ils ont promues, dont celle du Rosaire ; les défis suscités par la Révolution française, de la disparition de l’Ordre en France à sa renaissance au xixe siècle avec Lacordaire, et à son engagement missionnaire aux dimensions du monde ; les rapports des frères avec les autres en Europe – religieux, laïcs ou « hérétiques » – et dans le monde – chrétiens et musulmans. L’ouvrage se clôt sur le catalogue de l’exposition conçue par la bibliothèque Mazarine autour de la Bibliothèque du couvent Saint-Jacques, haut lieu de la vie intellectuelle parisienne et européenne du XIIIe au XVIIe siècle. 

Co-édition AIBL-Éditions du Cerf, X-656 p., 50 €, mai  2017, 
diffusion Éditions du Cerf (www.editionsducerf.fr)

TABLE DES MATIERES

  • Avant-propos, par André Vauchez, Nicole Bériou et Dominique Julia
  • Allocution d’accueil, par Michel Zink 

La transmission du message religieux

A. Prédication et pastorale

  • Nicole Bériou, « Des “frères Prêcheurs” : quel renouveau pastoral dans la France du XIIIe siècle ? »
  • Sylvie Duval, « Les Dominicains et les femmes (fin du Moyen Âge-début de l’époque moderne) »
  • Isabelle Brian, « Les prédicateurs dominicains à Paris aux XVIIe et XVIIIe s. » 

B. De nouveaux modes de communication

  • Étienne Fouilloux, « Comment le Cerf est devenu une vraie maison d’édition »
  • Yvon Tranvouez, « Maydieu, Boisselot et après… Les périodiques d’inspiration dominicaine dans la postérité du Père Bernadot »
  • Isabelle Saint-Martin, « “Aux grands hommes les grandes choses”. L’Art sacré de Couturier et Régamey à Cocagnac et Capellades »

L’autoconscience de l’ordre dominicain et ses mutations
  • Anne Reltgen Tallon, « La construction d’une mémoire dominicaine, du Moyen Âge aux Temps modernes »
  • Agnès Dubreil Arcin, « Le sens de l’œuvre hagiographique du Dominicain Bernard Gui »
  • Jean-Marie Le Gall, « Les Dominicains en France à la Renaissance »
  • Jean-Louis Quantin, « L’érudition dominicaine dans la France moderne »

Cultes et dévotions
  • Catherine Vincent, « La lente diffusion du culte de saint Dominique dans le nord du royaume de France (XIIIe-XVe s.) »
  • Bernard Dompnier, « Les saints dominicains entre culte liturgique et pratiques dévotionnelles (XVIIe-XVIIIe s.) »
  • Marie-Hélène Froeschlé-Chopard, « Les confréries du Rosaire et leurs images à l’époque moderne »

Un ordre de théologiens ?
  • Marielle Lamy, « Les Dominicains et l’Immaculée Conception  : une histoire tourmentée (XIIIe-XVIe s.) »
  • Sylvio Hermann De Franceschi, « Théologie et théologiens thomistes dans la querelle catholique de la grâce. L’antimolinisme des Dominicains français (XVIIe-XXe s.) »
  • Michel Fourcade, « Les Dominicains français et le néo-thomisme »

Le choc de la Révolution française  : ruptures et reconstruction
  • Paul Chopelin, « Les Dominicains et la Révolution française »
  • Augustin Laffay, O. P., « Les paradoxes de la vocation dominicaine de Lacordaire »
  • Anne Philibert, « Lacordaire dans “la crise française” (1846-1853) »..
  • Sylvain Milbach, « Lacordaire  : catholicisme libéral et histoire. “La liberté a été plus féconde que les vieilles mœurs féodales” »

Les Dominicains et les autres

A. Au Moyen Âge

  • Jean-Louis Biget, « Les Dominicains, les hérétiques et l’Inquisition en Languedoc »
  • Sean L. Field, « Philippe le Bel et ses confesseurs dominicains. Une question de loyauté »
  • André Vauchez, « Regards critiques sur les Dominicains dans la France méridionale au XIVe siècle »

B. Aux XIXe et XXe siècles

  • Tangi Cavalin, « Du projet lacordairien de restauration dominicaine à sa mondialisation. Les Dominicains des provinces françaises hors des frontières nationales (1850-1914) »
  • Michel Mallèvre, O. P., « Les Dominicains français et la promotion de l’unité des chrétiens au XXe siècle : engagements personnels et institutions »
  • Dominique Avon, « Frères Prêcheurs et intellectuels musulmans dans le contexte post-conciliaire : l’Institut dominicain d’études orientales (1965-1995) »

Épilogue : À propos des Dominicains en France de Vatican II au début du XXIe siècle

Catalogue de l’exposition de la bibliothèque Mazarine
  • Préface, par Yann Sordet 
  • Florine Lévecque-Stankiewicz, « Une bibliothèque retrouvée : les livres du couvent des Jacobins de Paris, du Moyen Âge à la Révolution »


imprimer



Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC