Home page > Publications > Collections > Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Tome 43. Sadr, une forteresse de Saladin au Sinaï. Histoire et archéologie

Sous la direction de Jean-Michel Mouton, avec la collaboration de Jean-Olivier Guilhot, Claudine Piaton et Philippe Racinet. Préface de Jean RICHARD, membre de l’AIBL.

1 volume texte : 394 pages
1 volume planches : 168 pages, 455 figures.
Parution : 2010
Prix : 122 €



Presentation

The fortress of Ṣadr, whose ruins dominate nowadays the desert of the Wandering in the heart of Sinai, is the most authentic archaeological testimony left in the Near East by the famous Sultan Saladin (1171-1193). This stronghold which he ordered to be built in the midst of the Crusades was abandoned less than a century later, when the members of his dynasty, the Ayyubids, eliminated the danger represented by the Franks, which reduced to insignifi cance the strategic location of the place. During the decades in which it was functioning, Sadr served alternately or at the same time as an outpost of jihad and reconquest of the holy city of Jerusalem, a frontier-place protecting Egyptian territory, a caravan station for merchants and pilgrims, or a prison for rebellious Emirs. From 2001 to 2005, the Archaeological mission supported by the Institut français d’archéologie orientale of Cairo and the Laboratoire d’archéologie of the Université de Picardie excavated this site and presents here are the results of these campaigns. The fortress is examined in all its aspects, starting from its elaborated defensive system, to its remarkable adaptation to the desert milieu, where it is erected. Ṣadr is, however more than a mere fortress with a military vocation. The central location of some mosques at the core of the building revels a peculiar religious dimension. It is also the life of a garrison during the era of crusades that is reconstituted, as never before, in its ethnic, social diversity, through its material culture, military activities, and religious and secular aspects, as well as dietary practices. The exceptional discoveries made in this site allow the sketching of a large fresco which presents a “castle society” from the times of Saladin. Ṣadr is one of the sites proposed by Egypt for registration as a UNESCO world heritage site.

Table of contents

Préface
Remerciements
sommaire
Table des abréviations
Avant-propos


Première partie : découverte et histoire

  • Chapitre I : la découverte de la forteresse
  • Chapitre II : histoire de la forteresse

Deuxième partie : archéologie

  • Chapitre III : présentation du site et de la forteresse
  • Chapitre IV : le système de fortification
  • Chapitre V : le hammam de la résidence du gouverneur
  • Chapitre VI : les habitations adossées à la courtine occidentale

Troisième partie : documentation écrite

  • Chapitre VII : les inscriptions monumentales
  • Chapitre VIII : la documentation papyrologique
  • Chapitre IX : les graffiti
  • Chapitre X : les monnaies

Quatrième partie : culture matérielle

  • Chapitre XI : les armes et le matériel à usage militaire
  • Chapitre XII : le mobilier céramique
  • Chapitre XIII : le verre
  • Chapitre XIV : tissus et petits objets liés au textile
  • Chapitre XV : les objets domestiques
  • Chapitre XVI : étude archéozoologique

Cinquième partie : synthèse

  • Chapitre XVII : histoire de la forteresse : les apports de l’archéologie
  • Chapitre XVIII : les fonctions de la forteresse
  • Chapitre XIX : société et vie quotidienne

Bibliographie
Table des figures


The author
Jean-Michel Mouton est professeur d’histoire et civilisation musulmanes médiévales à l’université Lumière Lyon 2, Directeur d’études - Sciences historiques et philologiques à l’EPHE.

Book cited in
Histara - Les comptes rendus
Bulletin critique des Annales islamologiques

Pour se procurer cet ouvrage :
De Boccard Bookstore, 4 rue de Lanneau 75005 Paris
Tél. 01 43 26 00 37 ; Fax : 01 43 54 85 83
Site : www.deboccard.com
Courriel : info@deboccard.com


imprimer


Site created with SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC