Accueil du site > Travaux > Antiquité

LA CARTE ARCHEOLOGIQUE DE LA GAULE

La Carte Archéologique de la Gaule est une collection de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres lancée en 1931, relancée en 1988, coéditée (depuis 1992) avec la sous-direction de l’Archéologie (Direction de l’Architecture et du Patrimoine), le ministère de la Recherche, la Maison des Sciences de l’Homme. Cette collection est chargée de recenser, d’étudier et de publier, département par département, l’ensemble des découvertes archéologiques de la France de l’âge du Fer au début du Moyen Âge (c’est-à-dire de 800 av. J.-C. à 800 après J.-C.).

Pour ce pré-inventaire, dressé dans l’ordre alphabétique (I.N.S.E.E.) des communes, des équipes pluri-disciplinaires ont été (et sont) recrutées dans chaque département, avec un (ou deux) responsable(s) du volume, placées sous le « tutorat » d’une personnalité scientifique.

Ces auteurs, désignés par un Comité scientifique national, doivent dépouiller la totalité de la documentation (imprimée ou manuscrite) disponible. Celle-ci est ensuite analysée, critiquée, datée avant d’être utilisée pour une synthèse rigoureuse (à la fois synthétique, claire et précise) par site archéologique. L’importance des notices est dictée par la documentation. Tout document (plan, photos, dessin) nécessaire à la compréhension du texte est ajouté. La bibliographie primaire donnée dans l’ordre chronologique ainsi que les instruments de recherche sont systématiquement indiqués de façon à retrouver les informations signalées. Chaque fois que cela est possible, la notice de site est rédigée par l’auteur de la fouille. Placés à la fin, des indices (alphabétique et thématique), avec les mots-clés employés dans le texte, permettent aisément de retrouver toute la documentation.

Ce pré-inventaire départemental est ensuite relu par les spécialistes des diverses disciplines : épigraphistes, numismates, mosaïstes, céramologues notamment.

Une synthèse générale fait le point (par période et par thème) de l’état des connaissances scientifiques du département. De 1988 à 2007, la Carte Archéologique de la Gaule a ainsi publié près de 101 volumes (soit une moyenne d’environ 6 volumes par an) qui concernent l’essentiel du territoire français au sud d’une ligne imaginaire qui relirait Paris à Genève, (à l’exclusion de quelques département méditerranéens). Au rythme actuel, la collection doit être terminée dans les cinq années à venir.

Ces volumes sont diffusés par le C.I.D., 131 boulevard Saint-Michel, 75005 Paris
(Voir rubrique Publications pour le catalogue).
Pour commander directement en ligne : www.cid-diffusion.msh-paris.fr/



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC