Accueil du site > Prix et Fondations > Prix de l’Académie > Prix Saintour
Prix Saintour

Ouvrages couronnés par le prix Saintour (depuis 1990) :

Antiquités orientales

  • 1990 - Jean-Marcel Humbert, L’égyptomanie dans l’art occidental .
  • 1993 - Anne Minault-Gout, Le mastaba d’Ima-Pépi (Mastaba II). Fin de l’Ancien Empire.
  • 1996 - Michel Balivet, Islam mystique et révolution armée dans les Balkans ottomans. - Vie de Cheikh Bedreddîn, le « Hallâj des Turcs » (1358/59-1416).
  • 1999 - Laure Pantalacci et Claude Traunecker, Le temple d’El-Qal’a.
  • 2010 - Marcelle Saindon, Trois manifestations de Vishnu, le sanglier, l’homme-lion, le nain. Les récits du Harivamsha.
  • 2013 - Hervé Reculeau, Climate, Environment and Agriculture in Assyria in the 2nd Half of the 2nd Millennium BCE.
  • 2016 - Michaël Guichard, Florilegium marianum XIV. L’Épopée de Zimrī-Lîm.

Antiquité classique

  • 1991 - Annie Dubourdieu, Les origines et le développement du culte des pénates à Rome.
  • 1994 - Pierre Chuvin, Mythologie et géographie dionysiaques. Recherches sur l’Oeuvre de Nonnos de Panopolis.
  • 1997 - Gérard Capdeville, Volcanus. Recherches comparatistes sur les origines du culte de Vulcain.
  • 2000 - John Scheid, Commentarii fratrum Arvalium qui supersunt. Les copies épigraphiques des protocoles annuels de la confrérie Arvale (21 av.-304 ap. J.-C.).
  • 2003 - Valérie Visa-Ondarçuhu, L’image de l’athlète, d’Homère à la fin du Ve siècle avant J.-C. .
  • 2007 - Jean-Paul Rey-Coquais, Inscriptions grecques et latines de TYR .
  • 2008 - Diane Cuny, Une leçon de vie. Les réflexions générales dans le théâtre de Sophocle.
  • 2011 - Alain Blanc, Les contraintes métriques dans la poésie homérique. L’emploi des thèmes nominaux sigmatiques dans l’hexamètre dactylique.
  • 2014 - Antony Hostein, La cité et l’empereur. Les Eduens dans l’empire romain d’après les Panégyriques romains.

Moyen Âge et Renaissance

  • 1992 - Alain Erlande-Brandenburg, Notre-Dame de Paris.
  • 1995 - Claude Carozzi, Le voyage de l’âme dans l’au-delà,.d’après la littérature latine (Ve-XIIIe siècles).
  • 1998 - Patrick Gilli, Au miroir de l’humanisme.Les représentations de la France dans la culture savante italienne à la fin du Moyen Âge (c. 1360-c. 1490).
  • 2001 - Marie-Henriette Jullien de Pomerol, Le registre de prêt de la bibliothèque du Collège de Sorbonne (1402-1536).
  • 2004 - Madeleine Lazard, Gilbert Schrenck, Registre royal du règne de Henri III de Pierre de l’Estoile, tome VI, 1588-1589.
  • 2006 - Gérard Jubert, Théophraste Renaudot (1586-1653). Père des journalistes et Médecin des pauvres.
  • 2009 - Marie-Pierre Laffitte et Charlotte Denoël, Trésors carolingiens. Livres manuscrits de Charlemagne à Charles le Chauve (Catalogue de l’exposition BNF).
  • 2012 - André Bazzana, La noria, l’aubergine et le fellah. Archéologie des espaces irrigués dans l’Occident musulman médiéval (IXe-XVe s.).
  • 2015 - Mme Julie Barrau pour son ouvrage intitulé : Bible, lettres et politique. L’Écriture au service des hommes à l’époque de Thomas Becket (Paris, Classiques Garnier, « Bibliothèque d’histoire médiévale » 8, 2013).

imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC