Accueil du site > Prix et Fondations > Palmarès 2018
Palmarès 2018
PRIX 2018

PRIX AMBATIELOS. – Ce prix a été décerné à Mme Dominique Lenfant pour son édition, avec traduction et commentaire, de la Constitution des Athéniens du Pseudo-Xénophon (Paris, Les Belles Lettres, 2017).

PRIX DES ANTIQUITÉS DE LA FRANCE. – Ce prix a été décerné à M. Jacques Santrot pour son ouvrage intitulé : Les doubles funérailles d’Anne de Bretagne. Le corps et le cœur (janvier-mars 1514) (Paris, Droz, 2017).

PRIX ÉMILE BENVENISTE. – Ce prix a été décerné à M. Pierre Lecoq pour son ouvrage intitulé : Les livres de l’Avesta. Textes sacrés des Zoroastriens (Paris, Cerf, 2016).

PRIX DU BUDGET. – Ce prix a été décerné à Mme Catherine Balmelle et M. Jean-Pierre Darmon pour leur ouvrage intitulé : La mosaïque dans les Gaules romaines (Paris, Picard, 2017).

PRIX HONORÉ CHAVÉE. – Ce prix a été décerné à M. Jean-Pierre Chambon pour le recueil de ses articles réunis en 2 volumes à l’occasion de son 75e anniversaire sous le titre : Méthodes de recherche en linguistique et en philologie romanes (Paris, de Boccard, 2017).

PRIX DUCHALAIS. – Ce prix a été décerné à MM. William R. Day Jr, Michael Matzke et Andrea Saccocci pour le volume 12 de la Medieval European Coinage consacré à l’Italie du Nord (Cambridge, Cambridge University Press, 2016).

PRIX PAULE DUMESNIL. – Ce prix a été décerné à M. Jean Mesqui pour soutenir ses travaux sur les châteaux du Proche-Orient latin et son étude en voie d’achèvement sur le Crac des chevaliers.

PRIX ROMAN ET TANIA GHIRSHMAN. – Ce prix a été décerné à M. Olivier Bordeaux pour son ouvrage intitulé : Les grecs en Inde. Politiques et pratiques monétaires (IIIe s. a. C.-Ier s. p. C.) (Bordeaux, Ausonius, 2017).

PRIX GOBERT. – Ce prix a été décerné à M. Benoît-Michel Tock pour son édition, avec traduction et commentaires, de La fondation de l’abbaye de Vaucelles de Foulques de Cambrai (Paris, Les Belles Lettres, 2016).

PRIX DE LA GRANGE. – Ce prix a été décerné à Mme Reinhilt Richter-Bergmeier pour son édition critique de L’Arbre des batailles de Honoré Bovet (Genève, Droz, 2017).

PRIX SERGE LANCEL. – Ce prix a été décerné à Mme Martine Dulaey pour la direction de la collection des Commentaires des psaumes de saint Augustin, à l’occasion de la parution de ses deux derniers volumes (Paris, Institut d’Études augustiniennes, Brepols, 2017).

PRIX RAYMOND ET SIMONE LANTIER. – Ce prix a été décerné à M. Moshe Sharon pour la collection du Corpus Inscriptionum Arabicarum Palaestinae qu’il dirige, à l’occasion de la parution de son sixième volume consacré à la lettre J (I) (Leyde-Boston, Brill, 2017).

PRIX JEAN-CHARLES PERROT. – Ce prix a été décerné à M. Gérard Genevrois pour son ouvrage intitulé : Le vocabulaire institutionnel crétois d’après les inscriptions (VIIe-IIe s. av. J.-C.) (Paris, Droz, 2017).

PRIX GEORGES PERROT. – Ce prix a été décerné à M. Roberto Cardini pour son édition critique, avec traduction, en 2 vol. des Propos de table – Intercenales de Leon Battista Alberti (Paris, Les Belles Lettres, 2018).

PRIX SAINTOUR. – Ce prix a été décerné à M. Olivier Poncet pour son ouvrage intitulé : Mazarin, l’Italien (Paris, Éditions Tallandier-École française de Rome-Casa de Velázquez, 2017).

MÉDAILLES 2018

MÉDAILLES DES ANTIQUITÉS DE LA FRANCE. – La première médaille a été décernée à MM. Alexandre Cojannot et Alexandre Gady pour leur ouvrage intitulé : Dessiner pour bâtir. Le métier d’architecte au XVIIe siècle (Paris, Archives nationales-Éditions du Passage, 2017) ; la seconde médaille a été décernée à Mme Claire Angotti, M. Gilbert Fournier et Mme Donatella Nebbiai pour leur édition de l’ouvrage intitulé : Les livres des Maîtres de Sorbonne. Histoire et rayonnement du Collège et de ses bibliothèques du XIIIe siècle à la Renaissance (Paris, Publications de la Sorbonne, 2017).

MÉDAILLE CLERMONT-GANNEAU. – Cette médaille a été décernée à Mme Anne-Isabelle Langlois pour son ouvrage intitulé : Les archives de la princesse Iltani découvertes à Tell Al-Rimah (XVIIIe s. av. J.-C.) et l’histoire du royaume de Karana/Qaṭṭara (Paris, SEPOA, 2017).

MÉDAILLE DU BARON DE COURCEL. – Cette médaille a été décernée à M. Bruno Dumézil pour sa direction du dictionnaire intitulé : Les Barbares (Paris, PUF, 2016).

MÉDAILLE DELALANDE-GUÉRINEAU. – Cette médaille a été décernée à M. Marc Toutant, pour son ouvrage intitulé : Un empire de mots. Pouvoir, culture et soufisme à l’époque des derniers Timourides au miroir de la Khamsa de Mir Ali Shir Nawa’i (Paris-Louvain-Bristol, Peeters, 2016)

MÉDAILLE DROUIN. – Cette médaille a été décernée à M. Hassan al-Akra pour son ouvrage intitulé : L’histoire de Baalbek à l’époque médiévale d’après les monnaies (636-1516) (Beyrouth, IFPO, 2016). (Paris-Louvain-Bristol, Peeters, 2016)

MÉDAILLE ALFRED DUTENS. – Cette médaille a été décernée à Mmes Valérie Fasseur et Cécile Rochelois pour leur édition de l’ouvrage collectif intitulé : Ponctuer l’œuvre médiévale. Des signes au sens (Librairie Droz, Publications romanes et françaises 2, 2017).

MÉDAILLE GOBERT. – Cette médaille a été décernée à Mme Chantal Grell pour son édition du tome II de la Correspondance de Johannes Hevelius intitulé : Correspondance avec la Cour de France (Turnhout, Breplos, 2017).

MÉDAILLE LE FÈVRE-DEUMIER. – Cette médaille a été décernée à M. Helmut Seng pour son ouvrage intitulé : Un livre sacré de l’Antiquité tardive : les oracles chaldaïques (Turnhout, Brepols, 2016).

MÉDAILLE GUSTAVE MENDEL. – Cette médaille a été attribuée à à M. Guillaume Biard pour son ouvrage intitulé : La représentation honorifique dans les cités grecques aux époques classique et hellénistique (Athènes, École française d’Athènes, 2017).


imprimer

ACTUALITES

Séances
Le vendredi 22 juin
Note d’information de M. Jorge Onrubia Pintado : « Ateliers de pourpre d’époque romaine dans le Sud du Maroc et aux îles Canaries. Nouvelles découvertes » ; communication de M. Christophe Pottier : « Archéologie du Grand Angkor : nouvelles données sur l’architecture du paysage ».

Pour en savoir plus

Le vendredi 29 juin
Note d’information de Mme Éléonore Cellard : « Un nouveau témoignage sur la fixation du canon coranique dans les débuts de l’islam : le manuscrit Ṣan’ā’ DaM 01-29.1 » ; communication de M. Yan Greub : « Critique du texte et histoire de la tradition : une nouvelle édition de l’Ovide moralisé ».

Pour en savoir plus

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC