Accueil du site > Présentation > Mécénat
Mécénat
Chantier de Saqqâra, 2000 ©, Archives de la MAFS
Chantier de Saqqâra, 2000 ©, Archives de la MAFS

Les ressources de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres proviennent pour la plus grande partie de dons et legs dont elle a bénéficié au cours des deux derniers siècles.
La participation de l’État lui-même demeure relativement modeste.
Il convient donc, pour que l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres continue - et même intensifie - son œuvre et maintienne son rayonnement dans la vie culturelle et scientifique, tant française qu’internationale, que le nécessaire mécénat se poursuive.

Les mécénats peuvent s’effectuer sous forme de fondations ou de création de prix. Celles-ci demeurent parfaitement spécifiées et sont scrupuleusement accomplies selon les volontés exprimées par les donateurs ou les légataires ; assurées de perdurer en raison de la nature même de l’Académie, elles sont par ailleurs soumises aux principes rigoureux d’une gestion publique s’interdisant tout amoindrissement du capital constitué.
Grâce aux prix qu’elle décerne et aux revenus de ses fondations, l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres veille principalement au développement des publications dans les divers domaines relevant de sa compétence (Préhistoire, Orientalisme – depuis le Proche-Orient jusqu’au monde asiatique –, Antiquité classique, Moyen Âge et temps Modernes). Naturellement, le soin attentif et toujours exigeant qu’elle apporte à l’accomplissement de cette mission fondamentale ne serait rien, si elle ne manifestait, pour ainsi dire en amont, son intérêt constant à l’égard de la recherche en cours d’élaboration ; aussi l’Académie encourage-t-elle des travaux de divers ordres d’érudition et de savoirs (histoire, archéologie, philologie, linguistique, histoire de l’art) ; aussi aide-t-elle dans leur action sur le terrain les missions de fouilles archéologiques, dont on sait qu’elles nécessitent tant de bonnes volontés mais aussi des moyens financiers importants.

Parmi les avantages que l’on peut retirer de la création d’une fondation à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, outre l’assurance d’une renommée internationale, d’une pérennité établie ainsi que d’une autonomie d’action, il faut relever l’intérêt financier qui peut en résulter.
Pour les particuliers :

  • Exonération de tous droits de mutation ;
  • Réduction d’impôt sur le revenu : 50% du don est directement déductible du revenu imposable (dans la limite de 6% du revenu imposable) selon l’article 200 du code général des impôts.
    Un reçu fiscal est envoyé à chaque donateur. Selon les dispositions fiscales actuellement en vigueur, le nu-propriétaire qui abandonne l’usufruit de parts de société ou de tout portefeuille de valeurs mobilières est exonéré d’impôts sur le revenu au titre de ces revenus de valeurs.

De même, il ne sera pas taxé au titre de l’ISF pour ces valeurs mobilières dont l’usufruit est donné à l’Académie.
Pour les entreprises :

  • Les entreprises sont autorisées à déduire du montant de leur bénéfice imposable, dans la limite de 3,25 ‰ de leur chiffre d’affaires, les versements qu’elles ont effectués selon l’article 238 bis du code général des impôts.

En ce début de nouveau millénaire, l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres se place au premier rang des institutions savantes et culturelles de notre pays. Héritière d’une très longue tradition d’humanisme, conservatoire scientifique voué à l’étude des cultures et des sociétés humaines, dans toute leur diversité historique et géographique, l’Académie est également un laboratoire d’idées attentif aux novations du temps présent.

Participer aux actions conduites par l’Académie, c’est contribuer au maintien et au développement de la recherche archéologique et historique française, c’est donner les moyens aux savants de poursuivre leur travail, c’est aussi favoriser les conditions mêmes qui permettent leurs découvertes, parfois si spectaculaires, c’est enfin contribuer à la valorisation d’un patrimoine tant français qu’étranger et contribue au rayonnement culturel et scientifique de notre pays.

Articles de cette rubrique


Pour créer une fondation

Les mécénats peuvent s’effectuer sous forme de fondations ou de création de prix. Celles-ci demeurent parfaitement spécifiées et sont scrupuleusement accomplies selon les volontés exprimées par les donateurs ou les légataires ; assurées de perdurer en raison de la nature même de l’Académie, elles sont (...)



ASSOCIATION DU MÉCÉNAT DE L’INSTITUT (A.M.I.)

ASSOCIATION DU MÉCÉNAT DE L’INSTITUT (A.M.I.) Objectifs L’objectif de l’Association du Mécénat de l’Institut est de fournir une entité d’aide financière et organisationnelle basée aux États-Unis et appartenant au secteur privé, dans le but d’encourager les activités et les missions de l’Institut de (...)



imprimer

ACTUALITES

Vendredi 24 octobre
Séance publique

Mme Corinne Bonnet, Echanges entre F. Cumont et J. Hubert sur les usages funéraires antiques, dans la tourmente de la deuxième guerre mondiale.

Pour en savoir plus >>>

Vendredi 31 octobre
Séance publique

M. Patrice Pomey : Le projet Prôtis : construction de la réplique naviguante d’un bâteau grec du VIe siècle av. J.-C..
Pour en savoir plus >>>

Vendredi 28 novembre
Séance de rentrée solennelle sous la Coupole

En direct, en streaming

Pour en savoir plus >>

Vendredi 12 décembre
Colloque international

Auguste, son époque et l’Augusteum de Narona

Pour en savoir plus >>

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC