Accueil du site > Membres > Prix, honneurs et distinctions

2015

Le 11 septembre 2015, à l’occasion de la leçon inaugurale du cycle de conférences « Études transculturelles : méthodes et perspectives » qu’il a donné en octobre à l’Université normale supérieure de Pékin (BNU), M. Léon Vandermeersch, correspondant français de l’AIBL, a été fait professeur honoris causa de cette Université. Cette haute distinction lui a été remise par son Président, le Professeur Dong Qi, devant un vaste auditoire réunissant universitaires, intellectuels et étudiants chinois, au premier rang duquel siégeaient les directeurs des instituts de lettres et études chinoises de la BNU, mais également des représentants officiels de l’Université de Pékin, de l’Université Tsinghua ou bien encore de l’Académie des Sciences sociales de Pékin qui avaient tenu à se joindre à la chaleureuse cérémonie organisée en l’honneur du récipiendaire.

Le 30 octobre 2015, le XXXVe Premio Europeo « Capo Circeo » per la promozione culturale, sociale, scientifica, economica e politica fra le Nazioni Europee e del Mediterraneo a été remis à M. Paolo MATTHIAE, associé étranger de l’Académie, au titre de l’archéologie, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au musée du Capitole, salle Pierre de Cortone, en mémoire de K. Schmidt, le directeur de la mission de Göbekli Tepe, et de Kh. Asaad, le directeur du musée de Palmyre lâchement assassiné le 18 août 2015 (pour en savoir plus sur ce prix > http://www.premiocapocirceo.it). Enfin, le 20 novembre dernier, dans le cadre des célébrations du centenaire de la mort de l’architecte, peintre et archéologue portugais Alfredo d’Andrade, dont la mémoire reste attachée aux travaux de restauration qu’il a dirigés dans de nombreuses églises et châteaux du Piémont et de la Ligurie, M. Paolo MATTHIAE a reçu à l’Université de Turin l’« Alfredo D’Andrade Award 2015 in Defense of Culural Heritage Values » ; placé sous le patronage de la commission nationale italienne pour l’UNESCO, ce prix lui a été remis par le Professeur Stefano De Martino, Président de sa commission d’attribution (pour en savoir davantage > https://www.facebook.com/events/150…).

M. Jean-Yves Tilliette, correspondant français de l’Académie, a été élu directeur du Centre d’Études médiévales de l’Université de Genève à compter du 1er août 2015.

Par décret en date du 20 novembre 2015, M. Jehan DESANGES, membre de l’AIBL, a été promu Officier dans l’Ordre national du Mérite.

Le 17 décembre 2015, M. Yves-Marie BERCÉ, membre de l’Académie, a reçu le grand prix annuel de l’Académie nationale de Bordeaux pour l’ensemble de son oeuvre.

A l’issue de la séance du vendredi 4 décembre 2015, le Secrétaire perpétuel Michel ZINK a remis les insignes d’Officier de la Légion d’Honneur à son confrère l’helléniste Jacques JOUANNA, grand spécialiste d’Hippocrate, de la littérature hippocratique, de la médecine grecque, mais aussi des Tragiques grecs, directeur de la série grecque de la Collection des Universités de France. Ont assisté à cette cérémonie M. Barthélémy Jobert, Président de l’Université de Paris-Sorbonne, de nombreux membres et correspondants de l’Académie, ainsi que des collègues, des proches et des amis du récipiendaire. A l’issue de son discours de remerciements M. Jacques JOUANNA a exprimé sa reconnaissance à l’égard tant de l’AIBL –« institution riche d’une histoire que nous essayons de perpétuer et de faire fructifier, chacun dans nos disciplines respectives », a-t-il précisé– que de son Secrétaire perpétuel Michel ZINK grâce auquel l’Académie « la possibilité de promouvoir une recherche de qualité et de travailler en réseau pour mettre en pleine lumière des découvertes qui risqueraient de demeurer dans l’ombre ».

A l’occasion de la Fête nationale de la principauté de Monaco, S. A. S. le prince souverain Albert II a élevé M. Jean GUILAINE, membre de l’Académie, au grade d’Officier de l’Ordre du Mérite culturel. Les insignes de cette distinction lui ont été remis le 18 novembre au palais princier par S. A. R. la Princesse de Hanovre.

Le 21 septembre 2015, à Erévan, à l’occasion de la Fête de l’Indépendance, M. Jean-Pierre MAHÉ, membre de l’AIBL, a été décoré par le Président de la République d’Arménie. Le lendemain, à l’Institut des Manuscrits (Matenadaran), il a donné en arménien une conférence publique sur « Les secrets de l’Histoire de la Sainte Croix d’Aparank de Grégoire de Narek ».

M. Laurent PERNOT, membre de l’Académie, a été nommé membre senior de l’Institut universitaire de France à compter du 1er octobre 2015

Par décret en date du 13 juillet 2015, M. Jacques JOUANNA, membre de l’Académie, a été promu au grade d’Officier dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur.

En reconnaissance de leurs travaux sur saint Grégoire de Narek, proclamé docteur de l’Église, le 12 avril 2015, M. Jean-Pierre MAHÉ, membre de l’Académie, et son épouse ont été reçus le 7 septembre 2015 par le pape François. Ils ont été conviés à la réception organisée, en présence du cardinal secrétaire d’État, Pietro Parolin, en l’honneur du nouveau Patriarche catholique arménien, Grégoire Pierre XX, sous les auspices de l’Académie pontificale des Sciences sociales, dans les Jardins du Vatican, à la Casina di Pio IV. Le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Églises orientales, a décoré M. Jean-Pierre MAHÉ du grade de Commandeur de l’Ordre de Saint Grégoire le Grand, en présence de son épouse et de son petit-fils Augustin.

Le 28 avril 2015, a eu lieu, au Musée national de la Chine de Beijing, la cérémonie d’ouverture de l’exposition organisée en l’honneur de JAO Tsung-I, associé étranger de l’Académie (1917-AIBL 2012), qui a ouvert ses portes du 29 avril au 12 juin. Il s’agissait de la plus vaste rétrospective consacrée à ce jour tant à l‘artiste qu’au maître de la sinologie internationale. Y étaient exposés non seulement des calligraphies et des peintures réalisées depuis les années 1950 par le Maître vénéré, mais aussi des témoignages de toutes sortes (livres, manuscrits, lettres et documents universitaires divers) mettant en lumière l’ampleur, la fécondité et l’influence de ses travaux au sein de la communauté scientifique, enfin de nombreuses productions artistiques, artéfacts et objets chinois illustrant la diversité de ses domaines de prédilection.

M. Jean-Robert Armogathe, correspondant de l’Académie, a reçu, le 10 mai 2015, la médaille d’or de la fondation Angelo Comini, auprès du Collegio San Carlo Borromeo de Pavie. Créée par un groupe d’anciens étudiants en vue de perpétuer le souvenir de Mgr Angelo Comini qui fut recteur du collège Borromeo de 1971 à 1989, cette médaille est décernée à des personnalités qui se sont distinguées dans les domaines de la culture, de la science et de la vie sociale et politique en s’inspirant de la doctrine sociale de l’Église.

M. Pierre LAURENS, membre de l’AIBL, a reçu en Sorbonne, le 9 juin 2015, le volume de Mélanges qu’ont tenu à lui offrir ses anciens élèves et proches amis. Intitulé : L’or et le calame. Liber discipulorum – Hommage à Pierre Laurens (Paris, PUPS, 410 p.), ce volume réunit 17 études dont la diversité illustre la richesse et l’ampleur du rayonnement de Pierre LAURENS ; on y trouvera également une version mise à jour des Titres et travaux de son dédicataire.

Le 21 avril 2015, M. Dominique Briquel, correspondant de l’AIBL, a reçu des mains du maire de Rome, M. Ignazio Marino, le prix « Cultori di Roma ». La cérémonie, qui s’est déroulée dans la salle des marchés de Trajan, a coïncidé avec la mise en place du nouvel éclairage des forums impériaux. Créé en 1954, le prix « Cultori di Roma » vise, en vertu de ses statuts, à « récompenser des savants, italiens ou étrangers, dont les travaux ont apporté une contribution significative à l’histoire de Rome ». Il est remis chaque année, alternativement à un savant italien et à un savant étranger, par le maire de Rome, sur proposition de l’Istituto Nazionale di Studi Romani, au cours d’une cérémonie qui se tient à la date du 21 avril, jour de la fête des Parilies qui marquait traditionnellement l’anniversaire de la fondation de la ville. Le nom de D. Briquel vient s’ajouter à ceux de plusieurs membres français et étrangers de l’AIBL distingués par le passé : MM. Gaetano de SANCTIS (1955), Jérôme CARCOPINO (1956), Andreas ALFÖLDI (1960), Giuseppe LUGLI (1963), Sir Ronald SYME (1966), Giacomo DEVOTO (1972), Pierre BOYANCÉ (1975), Horst Fuhrmann, correspondant étranger (1981), Massimo PALLOTTINO (1982), Jean DELUMEAU (1985), Jacques HEURGON (1989), Pierre TOUBERT (1991), Pierre GRIMAL (1993), Claude NICOLET (1997), José María BLÁZQUEZ MARTÍNEZ (2003), Emilio GABBA (2008), Jacques FONTAINE (2013) et Filippo COARELLI (2014). Pour en savoir davantage, voir le site de l’Istituto Nazionale diStudi Romani > http://www.studiromani.it/html/prem….

Mme Corinne Bonnet, correspondant étranger de l’AIBL, a récemment reçu le prix Franz Cumont de l’Académie royale de Belgique pour son dernier livre intitulé : Les enfants de Cadmos (voir la Lettre d’information n° 134 de l’AIBL, février 2015, p. 4).

Le 23 mars 2015, M. Pierre-Sylvain FILLIOZAT, membre de l’Académie, a reçu, des mains du Président de l’Inde, Shri Pranab Mukherje, au palais présidentiel de New Delhi, le prix dénommé Samskritavânmaye naipunyâya shâstre ca pandityâya Pramâna-patra « Lettre de reconnaissance pour habileté dans les lettres sanskrites et érudition en science », en reconnaissance de ses travaux sur la langue et la littérature sankrites. Pour en savoir davantage sur cette cérémonie > http://www.ifpindia.org/content/cer….

Par décret du 3 avril 2015, M. Jean-Louis FERRARY, membre de l’Académie, a été nommé au grade de chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur.

M. Emilio MARIN, associé étranger de l’AIBL, a été nommé par le Gouvernement croate, le 15 janvier 2015, membre de la Commission nationale pour la restructuration des instituts nationaux de la recherche scientifique.

A l’occasion de son 70e anniversaire et de son entrée en retraite, le grand historien et épigraphiste athénien Miltiade HATZOPOULOS, associé étranger de l’Académie, a été célébré par une réunion scientifique de haut niveau, qui a rassemblé à Athènes, les 20-21 février 2015, professeurs et chercheurs, historiens et archéologues d’une dizaine de pays (« Boreio-Elladika. Histoire du monde des ethné », colloque international en l’honneur de Miltiade B. HATZOPOULOS organisé par la Fondation nationale de la Recherche scientifique de Grèce, l’École française d’Athènes, l’unité de recherche ArScAn de l’Université de Paris Ouest-Nanterre, le CNRS et l’Université Ca Foscari de Venise). Le thème proposé, la Grèce du Nord à l’époque gréco-romaine, y a été traité au fil de plusieurs volets historiques et archéologiques. Alors que M. Peter Funke (Münster) a porté son attention sur les relations entre les Athéniens et les Thraces, les communications de MM. Olivier PICARD, Denis KNOEPFLER et Jean-Louis FERRARY, membres de l’AIBL, ont abordé des questions historiques, numismatiques et institutionnelles en rapport avec le passage de la Macédoine sous domination romaine. M. Pierre Cabanes (Paris Ouest-Nanterre), pour l’Épire, et M. Bruno Helly (Lyon), pour la Thessalie, ont attiré l’attention sur les régions immédiatement voisines. MM. Robert Parker (Oxford), Emmanuel Voutiras (Thessalonique) et Angelos Chaniotis (Institute for Advanced Study de Princeton) se sont concentrés sur des questions religieuses : dénomination des dieux, textes oraculaires de Dodone. Plusieurs communications de chercheurs grecs ont apporté des informations archéologiques récentes et souvent inédites. Mme Claudia Antonetti (Université Ca Foscari de Venise) a analysé l’oeuvre historique de Miltiade HATZOPOULOS. Enfin, il est revenu à M. Pierre DUCREY, associé étranger de l’Académie, de formuler des considérations finales sur un colloque particulièrement riche et varié.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC